yezzi.net - webzine musical et culturel du collectif antistatic - musique - culture - lecture - theatre - chroniques - live reports - interviews - news - concerts - photos - liens - salles

Mercredi 28 juin 2017

Groupe du moment:
Rag'n'Bone Man
Soul Pop Blues
Rag'n'Bone Man est la révélation du moment avec la sortie de son premier album "Human"
:Site web ici:


Les nouveaux articles de Yezzi
Interviews récentes:
Ugly Kid Joe
Tang
Wonderbar
Therapy?
Le Dead Projet

Chroniques récentes:
Aqme - Dévisager Dieu
Exodus - Blood In Blood Out
Lordi - Scare Force One
Billy Idol - Kings and Queens Of The Underground
Alice Cooper - Raise The Dead - Live From Wacken

Live reports récents:
Saxon - Skid Row
Accept
Steve Harris British Lion
Nine Inch Nails
Suicidal Tendencies - The Inspector Cluzo

Infos
Concerts
Salles de concert


Les Partenaires de Yezzi

MySpace.com
My Space Webzine Yezzi

Voltadikt.com
VOLTADIKT.com - Plateforme de téléchargement pour groupes indépendants & DIY

Première Pression
Premiere Pression - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Popcorn
Popcorn -Magazine mensuel sur les musiques amplifiées - supplément de Flash Hebdo et disponibles dans les shops, music shops, stands concerts,...

Bikini/Bleu Citron
Le Bikini et Bleu Citron - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Jerkov Musiques
Jerkov Musiques - Label - Booking - Promo - Tourneur - Manimal - Agora Fidelio - Psykup - ... - Toulouse

Sidilarsen
Sidilarsen - Boom Boom Metal - Punk Electro Ragga Dance Metal - Toulouse

Tezla Booking Promo
Tezla booking et promo













Yezzi Radio
metal - pop - rock - hardcore - emo - neo - trip hop - hip hop - jazz - electronique - techno - dance - rock n' roll - death - trash - speed - heavy
YEZZI Live Reports
Supergrass - Le Bikini à Toulouse (11-07-2009)
par Olga

Samedi 11 juillet, la salle du Bikini accueillait en son sein une légende pop rock anglaise : Supergrass.
Alors, je sais Supergrass ce n’est pas du métal ça n’a rien à foutre sur Metal Sickness et blablabla… mais dans un premier temps, je vous emmerde et je fais les chroniques que je veux (mouhahahahah) et dans un second temps, Supergrass n’en est pas moins un groupe de rock anglais qui n'est pas aussi aseptisé qu'on pourrait le croire si on ne résume pas le groupe à la musique de la pub du "Petit Lu"…
En effet, crée au début des 90's par Gaz Coombes (chant, guitare), Mickey Quinn (basse, chant) et Danny Goffey (batterie, chant) se trouve à la croisée de la musique pop rock post-Thatcher et pré-Blair, sorte de chaînon manquant entre la britpop des Beatles et le pop rock plus actuel.
Et si on le compare souvent aux grosses machines que sont Oasis et Blur, Supergrass n'en reste pas moins très différent de ces poids lourds. Moins ronflant que les premiers et plus électrique que les seconds, la bande à Gaz est une entité à part entière plein de nervosité et de rock n' roll qui pour moi, trouve toute sa légitimité dans nos pages…

Pour sa date unique en France suite à la sortie du dernier album en date "Diamond Hoo Ha", Supergrass a fait ce soir salle comble en rassemblant un large public (du fan trentenaire de la première époque au jeunot qui faisant encore caca dans ses couches tout en passant par celui qui n'était alors qu'un espoir dans les couilles de son père quand "I Should Coco" est sorti).
C'est en trio que le groupe arrivera sur scène pour attaquer que un "Srange Ones" qui fait bien plaisir à attendre. Le combo garde toujours sa fougue d'antan et montrera avec un large sourire qu'il est heureux d'être là (je crois que le dernier passage de Supergrass à Toulouse remonte à très loin…).
Quelques minutes plus tard, les "nouveaux venus", Rob Coombes (clavier) dans le groupe depuis 2002 et Charly Coombes (guitare, chant et percussion) arrivé en 2008 feront leur entrée sur scène pour envoyer du bois. Même si le dernier album "Diamond Hoo Ha" est à l'honneur, Supergrass ne manquera pas de piocher ici et là que ses albums précédents pour donner un large spectre de sa carrière ("Richard III", "Late In The Day", "Lose It", "Caught By The Fuzz"). Mais loin d'être une réédite des succès d'antan et de sombrer dans le passéisme, le quintet va nous montrer d'autres facettes de son univers grâce aux nouveaux morceaux qui passent plutôt bien l'épreuve du live ("345", "Rebel In You").

Bien que le groupe n'ait rien perdu de ses origines, il va nous prouver tout au long du set qu'il a su évoluer musicalement et artistiquement. Et sur ce point Gaz va mettre énormément l'accent sur un jeu de guitare parfaitement modulé et sur un chant tout aussi diversifié. L'homme a su prendre de la bouteille et mettre toute son expérience au service de la composition.
Derrière, la machine tourne à plein régime et va envoyer du bois. Difficile après avoir vu la tornade Supergrass de ce soir de réduire le groupe au hit très pop "Allright" qu'on entend régulièrement à la radio. Non, Supergrass ne peut se plier à l'étiquetage d'un groupe de pop. Même si le groupe garde la britpop dans sa toile de fond, il déploie tout autour des éléments rock n' roll rentre dedans qui n'ont rien à voir avec Blur, Oasis et consorts. Supergrass est beaucoup plus électrique et acéré. Qu'on se le dise !
Même si le set n'est pas encore très bien rôdé (il y a de légers flottements entre les morceaux), le groupe conserve cependant énormément de spontanéité et n'hésitera pas à beaucoup communiquer avec le public. Malgré sa notoriété, le groupe n'en restera pas moins humble devant l'assemblée et se donnera sans compter…
Pour finir, Supergrass nous offrira un rappel de deux titres issus du premier album "I Should Coco" en trio. Une sorte de final à trois pour boucler la boucle afin de démontrer que Supergrass est une entité à part entière loin des clichés du genre…

Même si le groupe a évolué malgré lui dans l'ombre de la pop anglaise de Blur et d'Oasis, il a continué à rester lui-même et rock n' roll au fil des années, sans jamais perdre sa fougue ni sa flamme.
Les anglais se payent même une nouvelle jeunesse (même si ses membres ne dépassent pas la trentaine) grâce à cette tournée et prouvent à tout le monde qu'il n'est pas un "simple" groupe de pop… Que la vérité soit enfin connue de tous, comme dirait l'autre…


Plus d'infos sur: www.supergrass.com

Photos (Cliquez dessus pour les agrandir) - Crédits Photos: Olga

Supergrass - cliquez pour agrandirSupergrass - cliquez pour agrandirSupergrass - cliquez pour agrandirSupergrass - cliquez pour agrandirSupergrass - cliquez pour agrandir

Yezzi.net - Qui sommes nous? - E-mail