yezzi.net - webzine musical et culturel du collectif antistatic - musique - culture - lecture - theatre - chroniques - live reports - interviews - news - concerts - photos - liens - salles

Samedi 21 octobre 2017

Groupe du moment:
Rag'n'Bone Man
Soul Pop Blues
Rag'n'Bone Man est la révélation du moment avec la sortie de son premier album "Human"
:Site web ici:


Les nouveaux articles de Yezzi
Interviews récentes:
Ugly Kid Joe
Tang
Wonderbar
Therapy?
Le Dead Projet

Chroniques récentes:
Aqme - Dévisager Dieu
Exodus - Blood In Blood Out
Lordi - Scare Force One
Billy Idol - Kings and Queens Of The Underground
Alice Cooper - Raise The Dead - Live From Wacken

Live reports récents:
Saxon - Skid Row
Accept
Steve Harris British Lion
Nine Inch Nails
Suicidal Tendencies - The Inspector Cluzo

Infos
Concerts
Salles de concert


Les Partenaires de Yezzi

MySpace.com
My Space Webzine Yezzi

Voltadikt.com
VOLTADIKT.com - Plateforme de téléchargement pour groupes indépendants & DIY

Première Pression
Premiere Pression - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Popcorn
Popcorn -Magazine mensuel sur les musiques amplifiées - supplément de Flash Hebdo et disponibles dans les shops, music shops, stands concerts,...

Bikini/Bleu Citron
Le Bikini et Bleu Citron - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Jerkov Musiques
Jerkov Musiques - Label - Booking - Promo - Tourneur - Manimal - Agora Fidelio - Psykup - ... - Toulouse

Sidilarsen
Sidilarsen - Boom Boom Metal - Punk Electro Ragga Dance Metal - Toulouse

Tezla Booking Promo
Tezla booking et promo













Yezzi Radio
metal - pop - rock - hardcore - emo - neo - trip hop - hip hop - jazz - electronique - techno - dance - rock n' roll - death - trash - speed - heavy
YEZZI Live Reports
Destinity - Le Dollar à Toulouse (09-11-2008)
avec Angelizer - Fleshdoll
par Olga

"The Inside", le dernier album en date de Destinity m’avait littéralement soufflé, c’était donc avec une grande impatience que j’attendais leur premier passage dans la ville rose. Ce jour bénit est venu en ce dimanche 9 Novembre dans un bar dont le nom n’a d’égal que sa décoration pour le moins kitch, le Dollar. Ce soir nous sommes loin des conditions optimales de notre cher Bikini. D’ailleurs la scène est tellement minuscule que seule la batterie y contient. Nous sommes donc nez à nez avec les musiciens et gagnons en intensité ce que nous perdons en visibilité.

Nous retrouvons Angelizer pour la seconde fois de la semaine après leur première partie de Misanthrope lundi. Outre le fait que les conditions soient complètement différentes, les Toulousains vont nous offrir le même set qu’en début de semaine. Il n’y aura ainsi aucune surprise comparé à la set-list de lundi. Disposé en "2-3-1", le combo laisse à son frontman la ligne de front, tâche dont il s’impartit avec les honneurs. C’est d’ailleurs un constat général que l’on peut faire par rapport à leur gig du Bikini : les musiciens semblent plus à l’aise et détendus. A tel point que le batteur nous gratifient de quelques pains, lui qui semble terriblement souffrir (son visage le trahit) sur les passages les plus rapides. Cela ne mettra toutefois pas en péril la prestation du groupe qui reçoit un excellent accueil du public.

Les autres locaux de l’affiche investissent la scène avec une sérieuse envie d’en découdre. En effet, l’activité sur scène des membres de Fleshdoll est plutôt impressionnante et va de paire avec la violence de leur musique. L’énergie du groupe fait plaisir à voir et émoustille l’assistance qui n’a cure de l’étroitesse des lieux pour se lancer dans un pogo des familles. Pas grand-chose à dire sur la musique de Fleshdoll dont le death metal reste somme toute assez classique avec une voix caverneuse bien maitrisée.

Place maintenant au gros morceau de la soirée. Après une jolie intro, "My Senseless Theory" premier titre de "The Inside" est lancé. C’est parti pour une heure de tourniquets chevelus et autre headbangs autant de la part des musicos que du public qui se déchaine complètement dans un pogo sauvage. Destinity s’appuie principalement sur son dernier album pour nous infliger une véritable correction grâce à une maitrise à la fois technique et scénique. Mick, le hurleur en chef, est déchainé et s’emploie comme si sa vie en dépendait (son regard est assez impressionnant d’intensité) alors que ses acolytes ne sont pas en reste et ont le sourire. Les Lyonnais savent tenir une scène et ont le talent suffisant pour que l’intensité ne diminue pas. Il faut dire que le thrash/death moderne déployé est d’une efficacité à toute épreuve. Il y a de quoi se briser la nuque au son de ces riffs monstrueux et de ces blasts démoniaques. Les samples sont également bien gérés malgré le son moyen inhérent au Dollar. Saluons d’ailleurs l’ingé-son qui a fait des miracles.
Après avoir dédicacé le "morceau le plus calme" de leur répertoire (impossible de le retrouver, désolé - quoi ?! un morceau calme ?) aux jolies filles de Toulouse, le combo finit de se mettre le public dans la poche avec une excellente reprise du "The Pursuit of Vikings" d’Amon Amarth. L’ambiance est tellement chaleureuse que le frontman décidera finalement comme c'est la tradition pour le groupe de séparer la foule en deux pour le plus petit wall of death de l’histoire mais certainement pas le moins engagé. Galvanisé par cet enthousiasme, Mick s’octroiera même un slam en fin de set !! (Qui connait la salle comprendra les points d’exclamation…) Un set qui malheureusement s’achève bien vite, au bout d’une petite heure. Croyez moi, on en aurait bien repris une bonne demi-heure !

L’énorme claque aura été brève mais ô combien rageuse et quelque part c’est bien là l’essentiel. Le sol suintant ne trompe personne, il y a eu du grabuge sur "scène" et dans le pit. Destinity a donné ce soir une leçon de death metal grâce à une prestation très pro non sans garder un certain humour fort appréciable. "The Inside" m’avait convaincu, le concert de ce soir m’a littéralement converti ! On espère maintenant que les Lyonnais ne mettrons pas 12 ans à revenir nous voir. Quelle claque !


Plus d'infos sur: www.myspace.com/destinity

Photos (Cliquez dessus pour les agrandir) - Crédits Photos: Olga

Destinity - cliquez pour agrandirDestinity - cliquez pour agrandirDestinity - cliquez pour agrandirDestinity - cliquez pour agrandirDestinity - cliquez pour agrandir

Yezzi.net - Qui sommes nous? - E-mail