yezzi.net - webzine musical et culturel du collectif antistatic - musique - culture - lecture - theatre - chroniques - live reports - interviews - news - concerts - photos - liens - salles

Lundi 11 décembre 2017

Groupe du moment:
Rag'n'Bone Man
Soul Pop Blues
Rag'n'Bone Man est la révélation du moment avec la sortie de son premier album "Human"
:Site web ici:


Les nouveaux articles de Yezzi
Interviews récentes:
Ugly Kid Joe
Tang
Wonderbar
Therapy?
Le Dead Projet

Chroniques récentes:
Aqme - Dévisager Dieu
Exodus - Blood In Blood Out
Lordi - Scare Force One
Billy Idol - Kings and Queens Of The Underground
Alice Cooper - Raise The Dead - Live From Wacken

Live reports récents:
Saxon - Skid Row
Accept
Steve Harris British Lion
Nine Inch Nails
Suicidal Tendencies - The Inspector Cluzo

Infos
Concerts
Salles de concert


Les Partenaires de Yezzi

MySpace.com
My Space Webzine Yezzi

Voltadikt.com
VOLTADIKT.com - Plateforme de téléchargement pour groupes indépendants & DIY

Première Pression
Premiere Pression - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Popcorn
Popcorn -Magazine mensuel sur les musiques amplifiées - supplément de Flash Hebdo et disponibles dans les shops, music shops, stands concerts,...

Bikini/Bleu Citron
Le Bikini et Bleu Citron - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Jerkov Musiques
Jerkov Musiques - Label - Booking - Promo - Tourneur - Manimal - Agora Fidelio - Psykup - ... - Toulouse

Sidilarsen
Sidilarsen - Boom Boom Metal - Punk Electro Ragga Dance Metal - Toulouse

Tezla Booking Promo
Tezla booking et promo













Yezzi Radio
metal - pop - rock - hardcore - emo - neo - trip hop - hip hop - jazz - electronique - techno - dance - rock n' roll - death - trash - speed - heavy
YEZZI Live Reports
Deftones - Zénith à Paris (30-05-2006)
avec Deftones + Dagoba + Watcha
par Cram

Set list:
Part 1.Korea, My Own Summer, Beware the Water, Hexagram, Feiticeira, Be Quiet and Drive, When Girls Telephone Boys, No Ordinary Love, Around the Fur, Lotion, Minerva, Bloody Cape, Change, Head Up,
Part 2. Fireal, Bored, Minus Blindfold, One Weak, Nosebleed, Lifter, Root, 7 Words [Part.1], Birthmark, Engine n°9, 7 Words [Part.2].

Mardi 30 mai au zénith de Paris, il est 19h30 et les Special Guests entrent en scène avec tout d’abord DAGOBA, qui en une demi heure, met les choses au clair. Du pur son métal, malgré un état grippal pour le hurleur. C’est puissant même si dans la config de la salle, les vibrations semblent se perdre. DAGOBA nous livre là une prestation sans fioriture, courte et efficace.
WATCHA prend la relève pour une demi heure supplémentaire, pose son univers sonore et communique sa joie d’être là. Bien en place, comme pour DAGOBA le son n’est pas optimal et ne rend pas toute l’énergie déployée sur scène. Et si DAGOBA nous a permis de nous échauffer les tympans, WATCHA nous met à l’aise… Les Guests ont joué leur role à merveille et on les en remercie.

Ladies & Gentlemen, place aux Deftones. Chino, Chi, Stephen, Abe et Frank nous livrent ici un concert en deux parties. Une première partie mêlant les titres de plusieurs de leurs albums et « beware the water ». Un son approximatif au début : on entend peu la guitare de Stephen Carpenter alors que la voix de Chino nous perce les tympans. Une grande puissance sonore cependant et un mur de lumières hallucinant. Une petite avancée de scène pour que Chino puisse venir au dessus des premiers rangs sans se faire attraper même si il aime ça puisqu’il passe « my own summer » sur la barricade à se faire défroquer par le premier rang ! Les titres s’enchaînent et on ne voit pas le temps passer jusqu’à ce qu’ils quittent la scène après un « Head up » intense. On est alors heureux de ce qu’on vient de voir et on en redemande…
Mais qui pouvez se douter du retour fracassant du combo qui réalisera sur scène l’intégralité des titres de l’album « Adrénaline » lors de cette seconde partie du Show. Plus Roots donc et rentre dedans, le retour sonne comme une dédicace aux fans, un cadeau de remerciement, une communion autour de leur son si personnel. Les enchaînements sont furtifs, le zénith tremble, l’atmosphère est envoûtante. Plus rien ne les arrête, tellement que ça en devient jubilatoire. Une prestation qui résonnera encore longtemps dans nos corps plus par l’envie et le plaisir de jouer du groupe que par le son des lieux.
« tonight i feel like more… »[Digital Bath, the Deftones]

Plus d'infos sur: www.deftones.com

Photos (Cliquez dessus pour les agrandir) - Crédits Photos:

Deftones - cliquez pour agrandir

Yezzi.net - Qui sommes nous? - E-mail