yezzi.net - webzine musical et culturel du collectif antistatic - musique - culture - lecture - theatre - chroniques - live reports - interviews - news - concerts - photos - liens - salles

Dimanche 25 juin 2017

Groupe du moment:
Rag'n'Bone Man
Soul Pop Blues
Rag'n'Bone Man est la révélation du moment avec la sortie de son premier album "Human"
:Site web ici:


Les nouveaux articles de Yezzi
Interviews récentes:
Ugly Kid Joe
Tang
Wonderbar
Therapy?
Le Dead Projet

Chroniques récentes:
Aqme - Dévisager Dieu
Exodus - Blood In Blood Out
Lordi - Scare Force One
Billy Idol - Kings and Queens Of The Underground
Alice Cooper - Raise The Dead - Live From Wacken

Live reports récents:
Saxon - Skid Row
Accept
Steve Harris British Lion
Nine Inch Nails
Suicidal Tendencies - The Inspector Cluzo

Infos
Concerts
Salles de concert


Les Partenaires de Yezzi

MySpace.com
My Space Webzine Yezzi

Voltadikt.com
VOLTADIKT.com - Plateforme de téléchargement pour groupes indépendants & DIY

Première Pression
Premiere Pression - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Popcorn
Popcorn -Magazine mensuel sur les musiques amplifiées - supplément de Flash Hebdo et disponibles dans les shops, music shops, stands concerts,...

Bikini/Bleu Citron
Le Bikini et Bleu Citron - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Jerkov Musiques
Jerkov Musiques - Label - Booking - Promo - Tourneur - Manimal - Agora Fidelio - Psykup - ... - Toulouse

Sidilarsen
Sidilarsen - Boom Boom Metal - Punk Electro Ragga Dance Metal - Toulouse

Tezla Booking Promo
Tezla booking et promo













Yezzi Radio
metal - pop - rock - hardcore - emo - neo - trip hop - hip hop - jazz - electronique - techno - dance - rock n' roll - death - trash - speed - heavy
YEZZI Live Reports
(Hed)Pe - Trabendo à Paris (07-04-2010)
avec Attila
par Muraï

Arrivée sur place vers 19h, je regarde la foule marchant en direction de la salle, et je demande :
je savais pas qu’autant de Turcs en costar aimaient le métal à paris !? mais pourquoi ils ont tous un drapeau devant le Trabendo ? Tout simplement parce que la salle de concert fait face au Zénith !
Avant son retour au label indé en 2006, (HED)PE y aurait peut être sacrifié son âme. Mais grâce à son retour aux bases du rock, la bande à Jahred assume une ligne de conduite qui l’a conduit hors des autoroutes commerciales vers une ambiance beaucoup plus underground.
Et pour ma part, à choisir entre les deux salles, je suis ravi d’opter pour la qualité du son du Trabendo plutôt qu’à la quantité de place d’en face.

Première partie assurée par ATTILA, groupe death-métal originaire d’Atlanta qui a suivi (HED)PE sur la tournée européenne. Groupe très jeune et qui se définie comme « festif ». Et en effet, ce quintet joue pour le plus grand plaisir un son limpide qui respecte les standards du genre : guitares graves et assez mélodiques, bonne rythmique lourde et syncopée complétée d’un chant aussi bien guttural version bête des cavernes qu’hurlé en suraigu après s’être arraché les amygdales.
Intro samplée pour leur set qui ouvre sur un bon morceau (« lemme get a newport »). Entre les morceaux, le jeune hurleur Chris Fronzak assume sa place de leader malgré ses juste vingt ans et pose l’ambiance de cette soirée entre amis du métal. Un très bon set de plus d’une demie heure (qui nous fait vite oublier l’absence de Threat Signal à cette soirée).
C’est donc une très bonne surprise que cet ATTILA ! Loin de laisser le sol du TRABENDO stérile, le passage de ces joyeux métalleux sur scène sème de bonnes graines dans nos oreilles en guise de préambule à cette soirée.

Une p’tite pause le temps d’installer la scène et de faire un tour coté merchandising. De voir les t-shirts sympas de l’européen tour et de constater que (HED)PE cherche toujours son logo après maintenant plus de quinze ans d’existence. Idem pour les galettes de leur dernier opus édités en 3 versions (rouge, blanche ou noire). N’y voyez pas une démarche commerciale pour vendre plus comme un club de foot qui change tout le temps de maillot, mais bien encore l’envie d’une bande de potes qui se lâche avec le public d’un soir (d’ailleurs c’est la galère pour trouver leur dernier CD New World Orphans assez peu distribué).

Une fois les amplis redistribués, débarquent sans besoin de grande cérémonie les (HED)PE. L’ambiance est plus que conviviale, et en guise de décor de scène, le groupe s’est grimée la face : Ying et Yang pour le frontman Jahred. Et c’est parti pour un gros set très varié et plutôt complet. Bonne acoustique au Trabendo. Le public se masse pour un petit pogo d’échauffement avant les traditionnels sauts dans la foule.
Les titres s’enchainent à grande vitesse. Faut dire que le dernier album du groupe (NWO) fait la part belle aux morceaux express. Certains regretteront surement que les standards soient aussi vite expédiés- au rythme d’un couplet-refrain et puis c’est tout – mais cela permet aux (HED)PE de nous offrir un set pléthorique ce soir tout en prenant le temps de discuter avec le public réuni dans une ambiance bon enfant. Jahred en profite pour scander son slogan hip hop « peace love and unity »et se confier sur le plaisir que prend le groupe à jouer pour nous. (HED)PE se sent au Trabendo comme à la maison et c’est vraiment ce qui fait le charme de cette soirée !

Le set achevé, les (HED)PE prendront le temps de discuter et signer tout le merchandising.
Pour ma part, je ressors de cette soirée les tympans perforés de plaisir et soulagé de savoir qu’il existe encore des musiciens plus intéressé par la musique qu’ils jouent que par la célébrité qu’ils peuvent en tirer.

Un grand merci à Roger et toute l’équipe de BASE Productions, organisateur de cette événement.


Set list :
Live or die free (NWOntro)
Madhouse (Insomnia)
Game over (Insomnia)
Not ded yet (Diy)
Sophia (Back 2 Base X)
Firsty (hedpe)
Killing time (broke)
Peer Presure (Back 2 Base X)
Garden grove
Raise hell (only in America)
Crazy legs (broke)
The Truth (Diy)
Bartender (broke)
Children (Insomnia) (reprise de Buffalo Springfield: « For what it’s worth »
Stir it up (bob Marley)
Waiting to die (broke)
Lets ride (Back 2 Base X)
Rto (insomnia)
No woman no cry
Renegade (NWO)
Stay ready – dirtball (NWO)
Represent (Only in America)
Cbc (Only in America)
Novus Ordos Clitorus (Back 2 Base X)
Serpent boy (hedpe)
Blackout (blackout)


Plus d'infos sur: www.myspace.com/hedpe

Photos (Cliquez dessus pour les agrandir) - Crédits Photos: Kikiboy

(Hed)Pe - cliquez pour agrandir(Hed)Pe - cliquez pour agrandir(Hed)Pe - cliquez pour agrandir(Hed)Pe - cliquez pour agrandir(Hed)Pe - cliquez pour agrandir

Yezzi.net - Qui sommes nous? - E-mail