yezzi.net - webzine musical et culturel du collectif antistatic - musique - culture - lecture - theatre - chroniques - live reports - interviews - news - concerts - photos - liens - salles

Dimanche 25 juin 2017

Groupe du moment:
Rag'n'Bone Man
Soul Pop Blues
Rag'n'Bone Man est la révélation du moment avec la sortie de son premier album "Human"
:Site web ici:


Les nouveaux articles de Yezzi
Interviews récentes:
Ugly Kid Joe
Tang
Wonderbar
Therapy?
Le Dead Projet

Chroniques récentes:
Aqme - Dévisager Dieu
Exodus - Blood In Blood Out
Lordi - Scare Force One
Billy Idol - Kings and Queens Of The Underground
Alice Cooper - Raise The Dead - Live From Wacken

Live reports récents:
Saxon - Skid Row
Accept
Steve Harris British Lion
Nine Inch Nails
Suicidal Tendencies - The Inspector Cluzo

Infos
Concerts
Salles de concert


Les Partenaires de Yezzi

MySpace.com
My Space Webzine Yezzi

Voltadikt.com
VOLTADIKT.com - Plateforme de téléchargement pour groupes indépendants & DIY

Première Pression
Premiere Pression - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Popcorn
Popcorn -Magazine mensuel sur les musiques amplifiées - supplément de Flash Hebdo et disponibles dans les shops, music shops, stands concerts,...

Bikini/Bleu Citron
Le Bikini et Bleu Citron - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Jerkov Musiques
Jerkov Musiques - Label - Booking - Promo - Tourneur - Manimal - Agora Fidelio - Psykup - ... - Toulouse

Sidilarsen
Sidilarsen - Boom Boom Metal - Punk Electro Ragga Dance Metal - Toulouse

Tezla Booking Promo
Tezla booking et promo













Yezzi Radio
metal - pop - rock - hardcore - emo - neo - trip hop - hip hop - jazz - electronique - techno - dance - rock n' roll - death - trash - speed - heavy
YEZZI Live Reports
Wayne Shorter - Odyssud à Blagnac (20-10-2010)
par Djinax

Le festival Jazz sur son 31 nous a concocté comme chaque année une très belle programmation et ce soir c’est au tour du célèbre saxophoniste Wayne Shorter de faire escale à Toulouse et plus précisément à Blagnac dans la superbe salle Odyssud qui affiche complet.

Wayne Shorter est l'un des plus importants musiciens de jazz issus des années 1960. Ce saxophoniste a notamment collaboré avec le célèbre Miles Davis sur de nombreux albums, « Bitches Brew », entre autres. En plus de cinquante ans de carrière, il a crée Weather Report, l'un des premiers groupes de jazz-rock fusion. Il a également joué pour des artistes comme Joni Mitchell, Carlos Santana, Salif Keita, Herbie Hancock, Art Blackey & the Jazz Messengers et même sur le disque « Bridges to Babylon » des Rolling Stones.
Saxophoniste ténor et soprano, il est né en 1933 donc je vous laisse imaginer la chance que l’on a de le voir encore sur scène à cet âge là.

Ce soir, c’est en quartet qu’il apparaît, accompagné d’un batteur, d’un pianiste et d’un contrebassiste et on va vite s’apercevoir qu’il a su très bien choisir ses musiciens. Cette formation reprend les nombreuses compositions de son leader en les réinventant et en y laissant une grosse part à l’improvisation. Les morceaux fusionnent entre eux à tel point qu’ils ne s’arrêteront de jouer que rarement durant le concert. Ils recevront toujours à cet effet une grosse salve d’applaudissements. Wayne Shorter n’a forcément plus la même agilité et le même souffle qu’à sa grande époque mais il se défend tout de même encore bien sur scène. Il prend le temps d’écouter et de laisser le morceau divaguer à la guise des 3 autres musiciens afin de trouver les moments où s’intégrer au mieux et de nous faire entendre ses quelques notes si bien choisies. Le batteur et le pianiste ressortent du lot, ils sont vraiment impressionnants. Brian Blade, le batteur à un jeu très rock dans l’âme, il donne beaucoup d’impact et d’amplitude à ses frappes. Il est comme envoûté par son jeu, à tel point qu’il sautille souvent de son tabouret pour donner plus d’impact à ses coups. Il a également d’autres facettes à son jeu, plusieurs passages sont exécutés avec beaucoup de finesse, tout dans le groove et le touché. On pourra notamment noter un très bon jeu de cymbales et de superbes roulements de caisses claires. Danilo Perez, le pianiste est également un virtuose, il fait vraiment ce qu’il veut avec son instrument, une technique hors paire tout en y amenant différentes ambiances très bien senties. Le contrebassiste, John Patitucci participe bien lui aussi à la composition en se faisant remarquer sur quelques petits passages techniques. Mais dans l’ensemble, il était assez difficile de déceler toutes les nuances de son jeu car les basses ne ressortaient pas suffisamment par rapport aux autres instruments.


Au final, on a assisté à un très bon concert de la part de Wayne Shorter et surtout de ses musiciens. La salle d’Odyssud, de part son acoustique était peut-être le meilleur endroit de Toulouse pour voir cette légende vivante du jazz. Le public en redemandait encore et toujours et à réussit à les faire revenir 3 fois sur scène.


Un grand merci à toute l’équipe du festival Jazz sur son 31 et à Odyssud.


Plus d'infos sur: www.deezer.com/fr/music/wayne-shorter

Photos (Cliquez dessus pour les agrandir) - Crédits Photos:

Wayne Shorter - cliquez pour agrandirWayne Shorter - cliquez pour agrandirWayne Shorter - cliquez pour agrandir

Yezzi.net - Qui sommes nous? - E-mail