yezzi.net - webzine musical et culturel du collectif antistatic - musique - culture - lecture - theatre - chroniques - live reports - interviews - news - concerts - photos - liens - salles

Lundi 11 décembre 2017

Groupe du moment:
Rag'n'Bone Man
Soul Pop Blues
Rag'n'Bone Man est la révélation du moment avec la sortie de son premier album "Human"
:Site web ici:


Les nouveaux articles de Yezzi
Interviews récentes:
Ugly Kid Joe
Tang
Wonderbar
Therapy?
Le Dead Projet

Chroniques récentes:
Aqme - Dévisager Dieu
Exodus - Blood In Blood Out
Lordi - Scare Force One
Billy Idol - Kings and Queens Of The Underground
Alice Cooper - Raise The Dead - Live From Wacken

Live reports récents:
Saxon - Skid Row
Accept
Steve Harris British Lion
Nine Inch Nails
Suicidal Tendencies - The Inspector Cluzo

Infos
Concerts
Salles de concert


Les Partenaires de Yezzi

MySpace.com
My Space Webzine Yezzi

Voltadikt.com
VOLTADIKT.com - Plateforme de téléchargement pour groupes indépendants & DIY

Première Pression
Premiere Pression - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Popcorn
Popcorn -Magazine mensuel sur les musiques amplifiées - supplément de Flash Hebdo et disponibles dans les shops, music shops, stands concerts,...

Bikini/Bleu Citron
Le Bikini et Bleu Citron - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Jerkov Musiques
Jerkov Musiques - Label - Booking - Promo - Tourneur - Manimal - Agora Fidelio - Psykup - ... - Toulouse

Sidilarsen
Sidilarsen - Boom Boom Metal - Punk Electro Ragga Dance Metal - Toulouse

Tezla Booking Promo
Tezla booking et promo













Yezzi Radio
metal - pop - rock - hardcore - emo - neo - trip hop - hip hop - jazz - electronique - techno - dance - rock n' roll - death - trash - speed - heavy
YEZZI Live Reports
Watcha et Hud - Le Paradisio à St Ybars (09-2003)
avec Watcha + Hud
par Marcassin

Décidément Watcha aime bien la région toulousaine, après avoir terminé la tournée Veliki Circus en Décembre dernier à la SDF de Ramonville, c’est déjà la deuxième fois depuis la sortie de leur dernier album Mutant qu’ils passent dans le coin. Et comme j’aime Watcha, je ne m’en plaindrai pas. La curiosité du jour réside dans la salle qui va les acueillir : le Paradisio, un petit bar concert perdu dans la vallée de la Lèze à une demi-heure de Toulouse.

La soirée débute avec Hud qui fait office de première partie, un groupe toulousain. Le show monte en intensité au fur et à mesure des morceaux. Le chanteur incite le public à sauter sur les titres les plus pêchus. Hud, c’est de la fusion avec des chants en français et aussi en anglais. Musicalement, çà me fait un peu penser à RATM, Clawfinger, ou parfois à One minute silence quand le chanteur et le bassiste se répondent pour les refrains. Au niveau des compos, on retrouve à peu près le même schéma : un couplet/refrain plutôt posé et entêtant avec aussi quelques mélodies à la guitare, puis une pause et un gros riff final jumpy et rageur. Formule assez efficace. Fin du set. Une bonne entame de soirée avec ce groupe qui aréussi à mettre un peu d’ambiance dans cette petite salle.

Viennent ensuite les mutants qui démarrent leur concert avec Sam 3 et Borné, les nouveaux hits du dernier album sorti ce printemps, et une première constatation : le dance-floor est un peu vide. Bob y remédie en demandant à tout le monde de se rapprocher et de bouger un peu plus. Aussitôt dit, aussitôt fait, c’est le souk complet sur les titres suivants, Clash, Cupide, Cool ou encore La rumeur. Hormis Bob, les autres zicos sont assez statiques, surtout Fred et Pendule, un peu à l’étroit sur cette petite scène où il est dur de bouger sans vite se gêner. Les titres s’enchaînent avec des morceaux des trois albums : les vieux Méchant flou et Concrete lie, Egalamonego, Mutant, la reprise de And the beat goes on chantée par Bob avec l’aide du public, un joyeux anniversaire bon enfant pour les 40 ans de gilles ( ?!), et les désormais célèbres effets de guitare de Numa. En guise de rappel, nous aurons droit à un passage de punk ( ?!) enchaîné avec Sam 2 la tuerie, clôturé par un slam de Pendule tout en jouant de la basse (Yannick de Psykup fait des émules !!), et d’une reprise des premières notes de Five minute alone de Pantera !!

En bref, une soirée bien sympathique et chaleureuse dans ce petit paradisio, malgré le public assez réduit (l’intention y était) et la durée du concert qui ne fut pas d’une longueur mutanesque.

Yezzi.net - Qui sommes nous? - E-mail