yezzi.net - webzine musical et culturel du collectif antistatic - musique - culture - lecture - theatre - chroniques - live reports - interviews - news - concerts - photos - liens - salles

Lundi 11 décembre 2017

Groupe du moment:
Rag'n'Bone Man
Soul Pop Blues
Rag'n'Bone Man est la révélation du moment avec la sortie de son premier album "Human"
:Site web ici:


Les nouveaux articles de Yezzi
Interviews récentes:
Ugly Kid Joe
Tang
Wonderbar
Therapy?
Le Dead Projet

Chroniques récentes:
Aqme - Dévisager Dieu
Exodus - Blood In Blood Out
Lordi - Scare Force One
Billy Idol - Kings and Queens Of The Underground
Alice Cooper - Raise The Dead - Live From Wacken

Live reports récents:
Saxon - Skid Row
Accept
Steve Harris British Lion
Nine Inch Nails
Suicidal Tendencies - The Inspector Cluzo

Infos
Concerts
Salles de concert


Les Partenaires de Yezzi

MySpace.com
My Space Webzine Yezzi

Voltadikt.com
VOLTADIKT.com - Plateforme de téléchargement pour groupes indépendants & DIY

Première Pression
Premiere Pression - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Popcorn
Popcorn -Magazine mensuel sur les musiques amplifiées - supplément de Flash Hebdo et disponibles dans les shops, music shops, stands concerts,...

Bikini/Bleu Citron
Le Bikini et Bleu Citron - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Jerkov Musiques
Jerkov Musiques - Label - Booking - Promo - Tourneur - Manimal - Agora Fidelio - Psykup - ... - Toulouse

Sidilarsen
Sidilarsen - Boom Boom Metal - Punk Electro Ragga Dance Metal - Toulouse

Tezla Booking Promo
Tezla booking et promo













Yezzi Radio
metal - pop - rock - hardcore - emo - neo - trip hop - hip hop - jazz - electronique - techno - dance - rock n' roll - death - trash - speed - heavy
YEZZI Live Reports
The Meteors - Halle Aux Grains à Lavaur (81) (31-10-2008)
avec La Rotule, The B-Sides, The Stoichkovs
par Olga

Les amis, ce soir c'est fête ! Un an après leur passage au squat de Terreblanque dans la banlieue de Toulouse, voici que les anglais de The Meteors reviennent dans le sud ouest et plus particulièrement à la Halle Aux Grains de Lavaur, près d'Albi (Tarn - 81) avec les locaux de La Rotule, The B-Sides et les espagnols de The Stoichkovs.

Après quelques heures passées dans le froid toulousain sur le tournage du futur vidéo clip d'Ici Vous Etes Un Touriste dans lequel nos talents d'Actor Studio © seront parfaitement mis en valeur, être passés par un Mac Do (on a pris des Menu Mc Deluxe avec des frites et des coca light et puis aussi un cheeseburger et un hamburger et….ok c'est pas intéressant) et taillé la route à plus de 460 km/h (si, si !) nous voilà enfin arrivés dans le Tarn, là où les hommes et les bêtes ne font qu'un : Lavaur.

Arrivés sur les lieux presque à l'heure nous aurons la surprise d'apprendre que nous ne sommes pas inscrits sur les listes d'invités (sic). Après d'âpres négociations avec le manager des Meteors (qui n'auraient pas pu être possibles sans l'aide de l'orga d'Ambrzik et en particulier de Michel que nous remercions ici au passage), nous parvenons enfin à rentrer dans la salle de concert pour assister aux dernières secondes du set de La Rotule. C'était bien ? Apparemment oui…

Après un rapide changement de plateau c'est donc au tour des locaux de B-Sides de fouler les planches de La Halle Aux Grains. Evoluant dans un rock n' roll qui tâche, le quatuor va dérouler sans fioriture ni aucun temps mort sa musique attractive la croisée du rock classique, du garage et du punk rock façon Ramones. Venu défendre son premier album ("Too Right"), The B-Sides va vite se donner à fond et lancer les hostilités de bien belle manière. Même si le quatuor ne bouge pas dans tous les sens sur scène, il faut bien avouer que le groupe envoi la sauce sans se soucier du qu'en dira t-on. Alors c'est sûr, B-Sides n'a pas inventé la poudre du rock n' roll au fil de ses compositions fortement influencées par les sonorités vintage, mais force est de constater qu’il sait la faire parler à grands coups de riffs ravageurs et de rythmiques enlevées.
Même si une partie du public reste dehors (les psychos seraient t-ils sectaires ? J'y reviendrai…), The B-Sides laissera une excellente impression à l'assemblée grâce à ses morceaux bien ficelés et une belle énergie. A suivre de près…

Petit à petit, la Halle Aux Grains de Lavaur se voit remplir de monde pour la prestation des espagnols de The Stoichkovs. Véritable OVNI musical, le quintet ibère va vite nous en mettre plein les oreilles et les yeux avec une musique complètement schizophrène et un jeu de scène explosif. Distillant une musique teinté de rock 70's, de garage, de psycho, de surf aux relents punk, The Stoichkovs va s'en donner à cœur joie dans une déferlante sonore certes énergique mais superbement canalisée. Sur scène, les espagnols sautent partout, se font des blagues entre eux et rivalisent de grimaces. Pour ce qui est du public l'avis est partagé : une partie du public adhère et se prend même à danser sur les rythmes entraînants tandis que l'autre partie (les psychos) siffleront la prestation et scanderont le nom des Meteors durant tout le set de The Stoichkovs (les psychos seraient t-ils sectaires ? Oui.)
Mais les espagnols n'en auront cure ! En effet, visiblement heureux d'être là, le quintet va nous balancer de manière explosive des morceaux complètement barrés et accrocheurs et finir en apothéose sur une composition totalement jouissive…
Une belle découverte pour ma part !

OTMAPP ! OTMAPP ! OTMAPP ! OTMAPP ! OTMAPP ! OTMAPP ! (Only The Meteors Are Pure Psychobilly pour les non initiés)
Véritables stakhanovistes du psychobilly le trio revient donc en force dans nos terres pour nous en mettre plein les oreilles. Après un dernier album avec The Meteors ("Psychobilly" en 2008 suite à "Hymns For The Hellbound" de 2007) et un nouveau disque solo à son actif, P. Paul Fenech n'a jamais été aussi en forme.
Un peu déçus par la prestation du groupe il y a un an à Terreblanque, nous attendions beaucoup de ce concert tarnais.
Pourtant, dès son entrée sur scène les choses ne s'annoncent pas très bien. En effet, après une intro sur le score du fil "Halloween" (la date s'y prête) dès les premiers morceaux, il semble que le groupe est un peu ailleurs : le Fenech n'est pas super bien accordé, le son n'est pas bon, tout n'est pas très carré et Wolfgang Hordemann derrière sa batterie, nous gratifiera du plus beau contretemps de la soirée… Bref, ça s'annonce mal.
Cependant, après le quatrième morceau, The Meteors semble retrouver la fluidité de sa musique et parviendra à renverser la vapeur. La voix de P. Paul Fenech reprend de sa superbe au fil des minutes et le groupe de repartir sur de bonnes bases.
Piochant allègrement dans les compositions des p'tits derniers albums et des classiques de la belle époque, l'infâme trio va vite enchaîner les brûlots et déclencher des pogos velus sur le devant la scène. Malgré une communication relativement limitée avec le public ("we're The Meteors, if you don't like us, go fuck yourself !"), le trio sera en osmose avec une assemblée bigarrée vite conquise (jeunes, vieux, psychos, punks, skins, crusts, hippies…) grâce à une formidable énergie et un charisme de son frontman sans précédent.
Bref, on dira ce qu'on voudra mais The Meteors fédère autour de lui et ça, P. Paul Fenech l'a bien compris puisqu'il nous en donnera pour notre argent à grands coups de plans psycho bien sentis et de lignes de chant rocailleuses. L'homme a de la bouteille et ça se sent.
Derrière, la section rythmique batterie/contrebasse appuyée par Wolfgang "The Machine" Hordemann et Simon Linden ne laisse aucune place au temps mort et apporte énormément de puissance à la musique du Fenech. Le combo va remporter toutes les adhésions autour de lui et ça n'est que justice. Chapeau bas messieurs…

Au final, The Meteors aura livré un set somme toute très correct même si le groupe a eu un peu de mal à rentrer dedans en début de concert. P. Paul Fenech et sa bande ont encore une fois déversé leur psychobilly énervé sur un public qui en redemande encore et convaincu d'avance. Le trio reste toujours sur le haut du pavé et nous l'a prouvé encore une fois ce soir malgré des conditions un peu difficiles au niveau du son – notamment à cause de la voûte de la Halle Aux Grains vauréene. Oui, le Fenech a toujours la pêche et ça, c'est plutôt bon !
OTMAPP ! OTMAPP ! OTMAPP ! OTMAPP ! OTMAPP ! OTMAPP ! OTMAPP ! …

Un grand merci à Michel d'Ambrzik / B-Sides - pour sa patience, sa disponibilité et sa gentillesse - sans qui nous n'aurions pas pu rentrer…


Plus d'infos sur: www.kingsofpsychobilly.com

Photos (Cliquez dessus pour les agrandir) - Crédits Photos: Olga

The Meteors - cliquez pour agrandirThe Meteors - cliquez pour agrandirThe Meteors - cliquez pour agrandirThe Meteors - cliquez pour agrandir

Yezzi.net - Qui sommes nous? - E-mail