yezzi.net - webzine musical et culturel du collectif antistatic - musique - culture - lecture - theatre - chroniques - live reports - interviews - news - concerts - photos - liens - salles

Mercredi 28 juin 2017

Groupe du moment:
Rag'n'Bone Man
Soul Pop Blues
Rag'n'Bone Man est la révélation du moment avec la sortie de son premier album "Human"
:Site web ici:


Les nouveaux articles de Yezzi
Interviews récentes:
Ugly Kid Joe
Tang
Wonderbar
Therapy?
Le Dead Projet

Chroniques récentes:
Aqme - Dévisager Dieu
Exodus - Blood In Blood Out
Lordi - Scare Force One
Billy Idol - Kings and Queens Of The Underground
Alice Cooper - Raise The Dead - Live From Wacken

Live reports récents:
Saxon - Skid Row
Accept
Steve Harris British Lion
Nine Inch Nails
Suicidal Tendencies - The Inspector Cluzo

Infos
Concerts
Salles de concert


Les Partenaires de Yezzi

MySpace.com
My Space Webzine Yezzi

Voltadikt.com
VOLTADIKT.com - Plateforme de téléchargement pour groupes indépendants & DIY

Première Pression
Premiere Pression - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Popcorn
Popcorn -Magazine mensuel sur les musiques amplifiées - supplément de Flash Hebdo et disponibles dans les shops, music shops, stands concerts,...

Bikini/Bleu Citron
Le Bikini et Bleu Citron - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Jerkov Musiques
Jerkov Musiques - Label - Booking - Promo - Tourneur - Manimal - Agora Fidelio - Psykup - ... - Toulouse

Sidilarsen
Sidilarsen - Boom Boom Metal - Punk Electro Ragga Dance Metal - Toulouse

Tezla Booking Promo
Tezla booking et promo













Yezzi Radio
metal - pop - rock - hardcore - emo - neo - trip hop - hip hop - jazz - electronique - techno - dance - rock n' roll - death - trash - speed - heavy
YEZZI Live Reports
Svinkels vs Fumulubudu feat X Or - salle des fêtes à Grenade sur Garonne (31) (20-04-2006)
par Sat.

Fumulubudu
Ce soir au menu, pour commencer, c’est le U-crew qui va tous nous fumu, car Fumulubudu ça tue ! C’était inscrit sur leurs flys ! Une épreuve ardue pour le Hip-Hop Légobinois ! En effet, ce soir c’est une grande affiche pour DJ Chiennasse, Flexus Plux, et Bu dit aussi K-ri Bu.
La salle paraît très grande... Pourtant dès les premières notes de leur set, la foule se masse et lance en masse un accueil vivace. Il y a des connaisseurs dans la salle ? Yeah ! L’ambiance est bien dans la fosse, mais petit problème, sur le début de leur show impossible de saisir leur flow, les basses sont tellement puissantes qu’elles couvrent tout le reste. Les têtes bougent tout de même dans le rythme, alors que Flexus Plux fait défiler sa gamme de chapeaux tous aussi stylés les uns que les autres. Côté couvre-chef, Dj Chiennasse n’est pas en reste : magnifique perruque DJ ! Le tout au milieu d’un décor kitch bonbon à l’alcool, donc par définition génialubudu. Et Bu m’direz-vous ? Faudra voir par vous-même…
Ce soir, c’est un nouveau cru musical pour fumu. « Le jour où je serais riche » est le seul titre issu de leur album « Coma élitique». Et question cru à boire, c’est à coup de Goudale qu’ils se marrent, car un concert sans Goudale, c’est un concert avec dédale et nœuds au cerveau.
Mais voilà qu’il est venu le temps des…Super Héros : X-or (Loïc et Thomas) monte sur scène pour un featuring chorégraphique et silencieux, enfin presque puisque la catapulta a glissada !
Puis un peu plus tard, après ce moment épique, ce live plutôt bien mené, ce fut le drame. C’est dans un déchirement avéré qu’ils nous ont quitté, si jeune, si tôt. D’un autre côté c’est pas grâve. Pour reprendre d’illustres inconnus : « Hou ! Hou ! Les déboires d’une soirée où tout le monde a pas bu mais bien fumé ça on l’a vu ! Hou ! Hou ! Les déboires d’une soirée par Fumulubudu c’est bien taré vous avez pas tout vu ! », alors cherchu bien ils se sont cachu dans ta villu, sinon essaye fumulubudu sur ton moteur de recherchu.

Set List :
- Intro
- Ce soir + interlude
- On ne peut pas plaire + interlude
- J’nai pas + interlude
- Ne nous prend pas la tête
- Carpe Dram + interlude
- X-or + interlude
- Le jour où je serais riche + interlude
- Les vrais
- Outro

Interludes
Pour celles et ceux qui ont eu la bonne idée d’aller décompresser avec des céréales-pression à la fin des Fumulubudu, et des Svinkels, ils ont eu l’occasion d’assister à une prestation très chorégraphique et cette fois ci non silencieuse de X-Or : Loïc à la guitare et au chant, Thomas au chant. D’ailleurs, avec un Thomas, surmotivé, qui n’hésite pas à mouiller le maillot en ôtant son T-shirt comme au champs. Certes ce fut deux fois court, mais ils ont revisité le punk, la chanson ensoleillée, le hip-hop en parvenant à faire réagir, voire intervenir, l’assemblée qui s’était juste réunie pour boire le calice (C-réal killer) ];-)

Svinkels

Le repas de ce soir continue. Après Fumulubudu en entrée, et X-or en guise de salade, on a enchaîné avec le plat principal : Le Svink c’est chic et on lève tous nos gobelets en plastique à leur arrivée, un bronca ahurissante.
Et voilà qu’d’entrée, ça recommence, pas le temps d’réfléchir ! Ils arrivent pour mettre le feu à la sdf de Grenade ! Gérard Baste, Nikus Pokus, Mr Xavier, et DJ Pone, s’il fallait encore les présenter, sont bien là pour nous envoyer de la came sous le saphir. DJ Pone nous chauffe au scratch, « Ça va ou quoi ! », « Ouais ! », alors ils envoient un son bien hard pour qu’on les matte en train de s’exhiber vocalement, on est mat bien hard, on a hard amat’ au oreilles jusqu’à ce gros connard d’extrême droite à qui, on a en cœur avec le svink chanté dizy qu’il est fini !
Maintenant, on peut le dire, y’a pas à dire le Svink c’est pas de la contrefaçon qui arrive sur le beat, cette bande, c’est chic. Tellement chic qu’ils méritent bien de temps en temps que nous élevions une prière de remerciement à notre créateur qui dans sa gloire céleste nous a donné la bière ou quand des brebis graveleuses deviennent des C-réal Killer. Mais bon, il ne faut pas abuser des bonnes choses, sinon du risque de te crever, d’devenir un Krevard, un gars qui n’arrive pas à se passer de verres avec des glaçons, enfin bref perdre un peu le fil de la soirée. Et de se faire réveiller par un homme qui mâche du chewing-gum, et son style bubble-gum, tu suis l’malabar à l’odeur facile, mais à force d’avoir abusé, j’suis prêt pour ingurgiter des alka-seltzer par kilos, marre d’oublier ce qu’ils ont fait, ce qu’ils ont à faire.
Ce soir le svink, ça envoie grave, ils ont une patate énorme, alors il faut bien souffler un peu. C’est au tour de DJ Pone de laisser cours à ses envies, il fait son affaire, désaltère la fosse à coup beat et d'effleurement de vinyle, un délice ! Une pause. Manifestations du public.
Et puis là tu te dis finalement que ça n’sert à rien donc qu’il faut l’faire parce que c’t’intru il est mortel et qu’il savent quoi faire avec, et ouais plutôt mourir si tu mets de l’eau dans son pastis, tu risques fort bien de réveiller le punk dissimulé en lui, et de faire en sorte que ça slamme. T’as pensé à l’anarchie en chiraquie ? Le rêve…
Et c’est sur ce doux rêve d’espoir qu’ils nous laissent choire, là, comme ça… Ils s’cassent les chiens ! Y’a pas moyen ! Et qu’est-ce qu’il s’est passé après ? Alors après, on a hurlé, sifflé, scandé le svink c’est chic, tellement chic qu’après la prière, la bière et le reste, ils nous offrent en guise d’au revoir une partouze old school où plusieurs gimmicks connus tels que du AC/DC, du Beastie Boy (Ah funky ! Make it funky !) se sont entremêlés au derniers flots de ce show chaud. Pour sûr c’est sur le flow qu’ils nous ont mené en bateau. Outro.

ndlr : Merci à Première Pression pour l’invit’, Fumu pour les bières, pour l’anecdote c’est Akkro et Wizzla (drum n’ scratch) qui ont fini la soirée qui fut comme vous avez pu le comprendre, folle.


Plus d'infos sur: www.svinkels.com

Photos (Cliquez dessus pour les agrandir) - Crédits Photos:

Svinkels vs Fumulubudu feat X Or - cliquez pour agrandir

Yezzi.net - Qui sommes nous? - E-mail