yezzi.net - webzine musical et culturel du collectif antistatic - musique - culture - lecture - theatre - chroniques - live reports - interviews - news - concerts - photos - liens - salles

Samedi 21 octobre 2017

Groupe du moment:
Rag'n'Bone Man
Soul Pop Blues
Rag'n'Bone Man est la révélation du moment avec la sortie de son premier album "Human"
:Site web ici:


Les nouveaux articles de Yezzi
Interviews récentes:
Ugly Kid Joe
Tang
Wonderbar
Therapy?
Le Dead Projet

Chroniques récentes:
Aqme - Dévisager Dieu
Exodus - Blood In Blood Out
Lordi - Scare Force One
Billy Idol - Kings and Queens Of The Underground
Alice Cooper - Raise The Dead - Live From Wacken

Live reports récents:
Saxon - Skid Row
Accept
Steve Harris British Lion
Nine Inch Nails
Suicidal Tendencies - The Inspector Cluzo

Infos
Concerts
Salles de concert


Les Partenaires de Yezzi

MySpace.com
My Space Webzine Yezzi

Voltadikt.com
VOLTADIKT.com - Plateforme de téléchargement pour groupes indépendants & DIY

Première Pression
Premiere Pression - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Popcorn
Popcorn -Magazine mensuel sur les musiques amplifiées - supplément de Flash Hebdo et disponibles dans les shops, music shops, stands concerts,...

Bikini/Bleu Citron
Le Bikini et Bleu Citron - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Jerkov Musiques
Jerkov Musiques - Label - Booking - Promo - Tourneur - Manimal - Agora Fidelio - Psykup - ... - Toulouse

Sidilarsen
Sidilarsen - Boom Boom Metal - Punk Electro Ragga Dance Metal - Toulouse

Tezla Booking Promo
Tezla booking et promo













Yezzi Radio
metal - pop - rock - hardcore - emo - neo - trip hop - hip hop - jazz - electronique - techno - dance - rock n' roll - death - trash - speed - heavy
YEZZI Live Reports
Rose Tattoo - Havana Café à Toulouse (03-04-2007)
par Olga

3 avril 2007. Une date à marquer d'une pierre blanche pour les toulousains présents au Havana Café. Et pour cause ! Les mythiques australiens des Rose Tattoo sont ici présents pour leur première date en France dans le cadre de la tournée Blood Brothers pour promouvoir le dernier album en date du même nom. La bande à Angry Anderson est enfin de retour dans nos contrées du sud après de très nombreuses années (plus de 20 ans…) et autant vous dire que les Tatts n'ont rien perdu de leur fougue. Traversant les modes, faisant face à de tragiques disparitions au sein de son entourage, le groupe est toujours là, indéboulonnable et bouillonnant d'énergie, furieusement rock n' roll, outrageusement lui-même…

Pour une fois arrivé à l'heure, je ne peux que m'en féliciter. En effet, quelques minutes après mon passage des portes du Havana Café, les allemands de Gutbucket investissent la scène. Le quatuor va nous distiller un bon hard rock crasseux dans le plus pure tradition du genre. Mené par un très bon frontman à la voix rocailleuse, le groupe va nous envoyer à la gueule d'excellents brûlots comme on aimerait en écouter plus souvent. Accrocheurs au possible, les riffs et les refrains de Gutbucket vont rapidement capter l'attention de l'auditoire du Havana qui se presse petit à petit vers le devant de la scène. Sans rien connaître du groupe, je dois avouer que je me suis surpris à taper du pied parterre et à être captivé par la prestation sympathique du quatuor…je ne suis pas le seul. C'est bon signe pour l'avenir du combo. A découvrir vite…
Après une petite dizaine de morceaux, Gutbucket se retire pour laisser la place aux héros de ce soir…

Après une interminable attente et un changement de set list de dernière minute, enfin ils arrivent ! Rose Tattoo monte sur scène pour attaquer un "Man About Town" endiablé. C'est sûr, le groupe n'est pas de prime jeunesse et on sent bien que la vie rock n' roll et le fait de brûler la chandelle par des deux bouts ont un prix à payer. Les héros seraient-ils fatigués ? Non, mais ils ont vieilli quand même. Enfin bref, devant moi se trouve un Angry Anderson souriant visiblement en forme et content d'être là. La gouaille de ce petit bonhomme bedonnant fait toujours son petit effet. On sent vraiment que le chanteur crache sa vie et raconte son histoire dans ses morceaux ("Rock n' Roll Outlaw", "Scared For Life", "Assault & Battery…) comme le faisait feu Bon Scott à son époque. A ses côtés son compère de la première heure, Mick Cocks délivre ses implacables riffs teintés de blues avec classe. Au fil des années et de ses nombreux groupes (Doomfoxx, The Headhunters avec Mark Evans et Dave Tice), le gratteux n'a pas son pareil pour jouer avec feeling dans son groupe de prédilection, Rose Tattoo.
Décédé depuis un an presque jour pour jour, ça fait drôle de voir les Tatts sans Pete Wells, mais son aura plane au dessus du gig de ce soir. A sa place, le nouveau slide guitariste Dai Pritchard fait des merveilles et place des parties de grattes de haute volée. Quant à la section rythmique basse/batterie, elle est d'une effroyable efficacité comme pouvait l'être la paire Dallas "Digger" Royal/Geordie Leach au début des 80's. Qui plus est, le bassiste ultra tatoué Steve King réalisera une prestation hors norme tout en buvant de la bière et du whisky à la bouteille entre les morceaux. Du pur rock n' roll, je vous dis !

Angry est quant à lui un véritable show à lui tout seul. Ses lignes de chant sentent le vécu et ses mélodies teintées de blues prennent aux tripes ("The Butcher & Fast Eddy", "Black Eyed Bruiser", Bad Boy For Love"…). De plus, il n'hésitera pas à communiquer avec le public entre les morceaux avec beaucoup d'humour (les femmes, les hommes et le foot, le ballon envoyé sur le toit du Havana Café juste avant le concert etc.) et picoler du whisky. Le frontman est heureux d'être sur scène et l'auditoire le lui rend bien. Devant la légende, on ne peut s'empêcher au reste de la bande qui nous a quitté (Dallas "Digger" Royal, Ian Rillen, Pete Wells) et à tous ceux qui ont apporté leurs pierres à l'édifice des Tatts ( Geordie Leach, Lobby Lloyde , Robin Riley…)
Après de nombreux morceaux qui font du bien par où ça passe ("We Can't Be Beaten", "Manzil Madness", "1854", "One Of These Boys"…), le quintet terminera par un putain de "Nice Boys (Don't Play Rock n' Roll") qui décidément, ne peut être joué que par Rose Tattoo pour prendre toute sa saveur (rien à voir avec la reprise des Guns n' Roses, problème de crédibilité sans doute…). On s'agite dans le public devant une telle énergie rock n' roll. Et quand on pense que Mick Cocks et Angry Anderson ont passé la cinquantaine, on reste admiratif.
Bien que les Tatts n'ont plus rien à prouver depuis longtemps, ils se sont donnés à fond et reviendront pour une rappel de 3 titres endiablés. Incroyables ! Ces mecs là sont tout simplement incroyables. De véritables icônes du rock et leur prestance scénique est sans égal avec les groupes d'aujourd'hui. Prenez-en de la graine les p'tits jeunes !

Voilà, au final on a tous eu droit à une putain de grosse leçon de rock. Angry Anderson et Mick Cocks ont toujours une aura divine malgré le poids des années et une vie d'excès. Le groupe nous a gratifié d'un show exceptionnel sans demi mesure avec énormément de communication, d'humilité et de sourire ! Angry est le rock n' roll incarné, j'ai vu Dieu dans ce petit bonhomme d'une cinquantaine d'années ! Rose Tattoo viendra ensuite discuter, serrer des mains et signer des autographes aux fans restés après le set. Quant à moi, j'ai eu mon 45 tours "Rock n' Roll Outlaw" collector de 1981 dédicacé par le groupe. Ca y est, je peux enfin mourir tranquille…


Un grand merci à Underclass, Roger Weissier et au Havana Café


Set list Rose Tattoo

Man About Town
One Of These Boys
Black Eyed Bruiser
Rock n' Roll Outlaw
1854
Bad Boys For Love
Standover Man
Assault & Battery
Tramp
The Butcher & Fast Eddy
Rock n' Roll Is King
Nothing To Lose
Scarred For Life
Manzil Madness
17 Sticthes
Remedy
Nice Boys (Don't Play Rock n' Roll)
----------
+ 3

Plus d'infos sur: www.rosetattoo.com.au

Photos (Cliquez dessus pour les agrandir) - Crédits Photos:

Rose Tattoo - cliquez pour agrandir

Yezzi.net - Qui sommes nous? - E-mail