yezzi.net - webzine musical et culturel du collectif antistatic - musique - culture - lecture - theatre - chroniques - live reports - interviews - news - concerts - photos - liens - salles

Dimanche 20 août 2017

Groupe du moment:
Rag'n'Bone Man
Soul Pop Blues
Rag'n'Bone Man est la révélation du moment avec la sortie de son premier album "Human"
:Site web ici:


Les nouveaux articles de Yezzi
Interviews récentes:
Ugly Kid Joe
Tang
Wonderbar
Therapy?
Le Dead Projet

Chroniques récentes:
Aqme - Dévisager Dieu
Exodus - Blood In Blood Out
Lordi - Scare Force One
Billy Idol - Kings and Queens Of The Underground
Alice Cooper - Raise The Dead - Live From Wacken

Live reports récents:
Saxon - Skid Row
Accept
Steve Harris British Lion
Nine Inch Nails
Suicidal Tendencies - The Inspector Cluzo

Infos
Concerts
Salles de concert


Les Partenaires de Yezzi

MySpace.com
My Space Webzine Yezzi

Voltadikt.com
VOLTADIKT.com - Plateforme de téléchargement pour groupes indépendants & DIY

Première Pression
Premiere Pression - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Popcorn
Popcorn -Magazine mensuel sur les musiques amplifiées - supplément de Flash Hebdo et disponibles dans les shops, music shops, stands concerts,...

Bikini/Bleu Citron
Le Bikini et Bleu Citron - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Jerkov Musiques
Jerkov Musiques - Label - Booking - Promo - Tourneur - Manimal - Agora Fidelio - Psykup - ... - Toulouse

Sidilarsen
Sidilarsen - Boom Boom Metal - Punk Electro Ragga Dance Metal - Toulouse

Tezla Booking Promo
Tezla booking et promo













Yezzi Radio
metal - pop - rock - hardcore - emo - neo - trip hop - hip hop - jazz - electronique - techno - dance - rock n' roll - death - trash - speed - heavy
YEZZI Live Reports
Psykup - Doppler - Lo Bolegason à Castres (09-02-2008)
avec Underground Railroad
par Djinax

C’est dans la très belle salle du Bolegason de Castres qu’à lieu cette belle affiche mais on s’aperçoit rapidement que le public ne s'est hélas pas déplacé en masse. Une fois de plus, les absents auront tort, tampis pour eux.

Ce sont les anglais d’Underground Railroad qui ouvraient le bal mais vu que nous sommes arrivés en retard, nous avons loupé leur prestation. Dommage je n'aurais même pas pu juger une chanson mais d'après certains avis du public, ils ont fait un bon set, sympathique et bien rock'n'roll.

C'est donc Doppler qui prend le relais et je les attendais de pied ferme car en ce moment, beaucoup de monde parlent en bien d'eux, aussi bien musicalement que scéniquement. Ce groupe Lyonnais qui s’est formé en 1998 a sorti plusieurs EP puis un premier album en 2004 mais ça fait plusieurs années qu’on n’entendait plus parlé d’eux. Ils se sont éclipsés pour revenir encore plus fort et plus gros avec un nouvel album qu’ils sont en train d’enregistrer. Ce trio est donc composé de Yann Coste à la batterie, un très bon batteur qui s’est fait connaître à la bonne époque de Prohom et qui officie également maintenant dans No One Is Innocent. Les 2 autres sont Yoann Brière à la guitare chant et Xavier Amado à la basse et également au chant. Dès leur entrée sur scène, on sent une sacrée rage dans leur musique, ils tapent dans le noise mais pas celui qu’on a l’habitude d’entendre, un noise bien fait, chaotique mais envoûtant, réfléchit dans la composition et déstructuré à souhait. On peut citer comme influence Chokebore mais leur créativité va bien au-delà. Un effet typé mégaphone est utilisé sur les 2 chants ce qui renforce encore plus le coté torturé et intense de leur musique. En plus de prendre une claque par la démonstration qu’ils sont en train de nous faire, le son et les lumières les mettent encore plus en valeur. Ils nous jouent notamment « Roquette », un vieux titre mais qui lui aussi possède ce coté hypnotique dans la composition et dans ses riffs, ils la terminent en hurlant les 3 à tour de rôles. Ils ont également de bonnes idées au niveau scénique, comme rester immobile pendant 20s à la fin d’une chanson, ce qui est assez étonnant pour la foule. Le jeu du batteur est vraiment impressionnant de maîtrise et il lui permet de donner plusieurs ponctuations aux morceaux… Bref, vous l’aurez compris, j’avais fait le déplacement pour les découvrir en live, et ils m’ont mis une bonne baffe comme on aimerait en recevoir plus souvent.


C’est au tour des toulousains de Psykup d’entrer en scène et la musique de Dalida se fait entendre pour les accompagner, ça trip dès le départ. Ils commencent le set avec un nouveau titre,"Color me blood red" qui sera présent sur leur 3ème album « We love you all » dont la sortie est prévue le 7 Mars. On l’attend tous avec impatience tant il a l’air fourni et c’est également pour voir les nouveaux morceaux en live que j’ai fait le déplacement. Donc celui là est toujours aussi long et allant dans pas mal de directions différentes (oui oui encore plus qu’avant, Milka y lance même un sample jungle alors imaginez…), il est garni de bons riffs accrocheurs, des jeux de question réponse entre les 2 chanteurs, bref il est bien barré à souhait. Ils enchaînent avec « Love is dead », qui est un peu le single du 2ème album, là aussi avec ses gros riffs ravageurs puis « Insipid », chanson issue de leur 1er album « le Temps de la réflexion », et qui fait toujours plaisir à entendre. On sent que Milka veut se donner une plus grande place avec son Triton, il nous balance notamment un vieux sample de chant grégorien pour amener le 2ème nouveau morceau nommé « Birdy » qui est un peu plus calme que les autres, pour dire on peut même entendre un passage ressemblant à du hip hop au chant. Milka enchaîne avec un sample de Pinochet en Espagnol sur la rébellion pour amener « Rock’n’roll assistance ». Le son est bon dans l’ensemble, bien distinct et les lumières les mettent vraiment bien en valeur, ça fait plaisir. C’est au tour de « My toy my Satan », encore un nouveau morceau qu’on découvre en live, là aussi ça part un peu dans tous les sens, avec notamment des riffs de tueur qui te reste dans la tête pendant 2 jours. Ils finissent le set par la toujours sublime « Libido » qui est toujours aussi bien exécutée. Le public en redemande et nous aurons droit à 2 morceaux en bonus, un bon petit « Do it Yourself » et une surprise pour finir avec une reprise de Sugar Ray.

Cette soirée fut donc fort sympathique, quelques Toulousains avaient fait le déplacement pour découvrir les très bons Doppler, qui fut pour moi la claque de la soirée, et un bon set d’1H15 de Psykup qui nous aura fait découvrir 3 nouveaux morceaux (qui sont d’ailleurs en écoute sur leur Msypace). Il me tarde d’avoir entre mes mains ce nouvel album, car il me faudra une bonne dose d’écoute pour assimiler et comprendre leurs chansons encore plus variées et barrées qu’avant (et oui en plus ce sera un double album accompagné d’un double Dvd alors imaginez un peu!)


Plus d'infos sur: www.myspace.com/psykup

Photos (Cliquez dessus pour les agrandir) - Crédits Photos: Hellisha

Psykup - Doppler - cliquez pour agrandirPsykup - Doppler - cliquez pour agrandirPsykup - Doppler - cliquez pour agrandirPsykup - Doppler - cliquez pour agrandirPsykup - Doppler - cliquez pour agrandir

Yezzi.net - Qui sommes nous? - E-mail