yezzi.net - webzine musical et culturel du collectif antistatic - musique - culture - lecture - theatre - chroniques - live reports - interviews - news - concerts - photos - liens - salles

Dimanche 25 juin 2017

Groupe du moment:
Rag'n'Bone Man
Soul Pop Blues
Rag'n'Bone Man est la révélation du moment avec la sortie de son premier album "Human"
:Site web ici:


Les nouveaux articles de Yezzi
Interviews récentes:
Ugly Kid Joe
Tang
Wonderbar
Therapy?
Le Dead Projet

Chroniques récentes:
Aqme - Dévisager Dieu
Exodus - Blood In Blood Out
Lordi - Scare Force One
Billy Idol - Kings and Queens Of The Underground
Alice Cooper - Raise The Dead - Live From Wacken

Live reports récents:
Saxon - Skid Row
Accept
Steve Harris British Lion
Nine Inch Nails
Suicidal Tendencies - The Inspector Cluzo

Infos
Concerts
Salles de concert


Les Partenaires de Yezzi

MySpace.com
My Space Webzine Yezzi

Voltadikt.com
VOLTADIKT.com - Plateforme de téléchargement pour groupes indépendants & DIY

Première Pression
Premiere Pression - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Popcorn
Popcorn -Magazine mensuel sur les musiques amplifiées - supplément de Flash Hebdo et disponibles dans les shops, music shops, stands concerts,...

Bikini/Bleu Citron
Le Bikini et Bleu Citron - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Jerkov Musiques
Jerkov Musiques - Label - Booking - Promo - Tourneur - Manimal - Agora Fidelio - Psykup - ... - Toulouse

Sidilarsen
Sidilarsen - Boom Boom Metal - Punk Electro Ragga Dance Metal - Toulouse

Tezla Booking Promo
Tezla booking et promo













Yezzi Radio
metal - pop - rock - hardcore - emo - neo - trip hop - hip hop - jazz - electronique - techno - dance - rock n' roll - death - trash - speed - heavy
YEZZI Live Reports
Nuclear Festival 7 - Salle G.FONTAINES à Saint Paul 3 Chtx (06-07-2002)
avec No Return + Anorexia Nervosa + Scarve + Carcarhiass + Atropos
par Oliv French Metal

Et de 7 (en 8 ans de bons et loyaux services) ! Cette année encore, le "nuclear" ne dérogea pas à la règle en mélangeant death metal et black metal … mais cette fois avec une affiche composée de groupes uniquement franco-français. Des groupes du terroir ! NO RETURN, death metalleux parisiens qu'on ne présente plus, ANOREXIA NERVOSE, cruels balck metalleux issus de Limoges, SCARVE les nancéiens au cyber metal innovant, CARCARIASS qui rappelle à Besançon la fureur de son death/thrash technique et ATROPOS les régionaux (Aix/Marseille) de la soirée officiant dans le black mélodique.
Arrivée vers 19H00, le temps de retrouver la "French Metal Team", de se restaurer avec quelques pizzas bien huileuses et de descendre quelques canettes et autres liquides régionaux (rosé de Provence). Le parking de la salle G.Fontaines est déjà rempli par cette habituelle marée noire qui peuple les concerts metal. Quelques coffres ouverts laissent échapper un cliquetis de verres vides enrobé par du gros death qui tâche ; chez d'autres ça sera Félicien et son "Choper la cum-cum" ou les Bratisla Boys "Stach Stach !" … arf ! Que de diversité, un peu à l'image de ce festival.

20H et des poussières. ATROPOS commencera sans nous puisque certain(e)s sont encore dans la file (Tiens, il y a aussi quelques SCARVE qui traînent par là … Salut !) pour acheter leur précieux droit d'entrer. Néanmoins, de l'extérieur cela m'a semblé fidèle à ce que j'avais pu entendre sur leur CD-démo : un black mélodique fort sympathique et plutôt prometteur. Comme pour tout groupe de première partie : seuls les amis, venus pour l'occasion, bougent tandis que le reste du public observe, reste statique et éparpillé (plutôt vers le bar ;-) ).

Place à CARCARIASS, bons vieux death metalleux aux accents thrash et mélodiques. La musique de CARCARIASS se distingue par des morceaux aux solos aussi nombreux que démonstratifs. Ce style de musique très technique est à mon sens réservé à une écoute perso, chez soi, bien installé dans un fauteuil plutôt qu'à une prestation scénique, n'en déplaise aux fans inconditionnels. Le trio s'en sort tout de même très bien. Dans la fosse, la pression commence à monter. Le groupe jouera ses classiques. Il n'y a rien à dire, les morceaux sont bien rodés. Cependant, pas un moment n'a été plus fort que l'autre : le minimum (voire le maximum) syndical pour ce style de musique (il faut comprendre là qu'il est difficile de faire mieux dans une telle catégorie … à part DEATH mais là, c'est une toute autre histoire !)


Photos (Cliquez dessus pour les agrandir) - Crédits Photos: Le photographe fou

Nuclear Festival 7 - cliquez pour agrandirNuclear Festival 7 - cliquez pour agrandirNuclear Festival 7 - cliquez pour agrandirNuclear Festival 7 - cliquez pour agrandirNuclear Festival 7 - cliquez pour agrandir

Yezzi.net - Qui sommes nous? - E-mail