yezzi.net - webzine musical et culturel du collectif antistatic - musique - culture - lecture - theatre - chroniques - live reports - interviews - news - concerts - photos - liens - salles

Dimanche 25 juin 2017

Groupe du moment:
Rag'n'Bone Man
Soul Pop Blues
Rag'n'Bone Man est la révélation du moment avec la sortie de son premier album "Human"
:Site web ici:


Les nouveaux articles de Yezzi
Interviews récentes:
Ugly Kid Joe
Tang
Wonderbar
Therapy?
Le Dead Projet

Chroniques récentes:
Aqme - Dévisager Dieu
Exodus - Blood In Blood Out
Lordi - Scare Force One
Billy Idol - Kings and Queens Of The Underground
Alice Cooper - Raise The Dead - Live From Wacken

Live reports récents:
Saxon - Skid Row
Accept
Steve Harris British Lion
Nine Inch Nails
Suicidal Tendencies - The Inspector Cluzo

Infos
Concerts
Salles de concert


Les Partenaires de Yezzi

MySpace.com
My Space Webzine Yezzi

Voltadikt.com
VOLTADIKT.com - Plateforme de téléchargement pour groupes indépendants & DIY

Première Pression
Premiere Pression - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Popcorn
Popcorn -Magazine mensuel sur les musiques amplifiées - supplément de Flash Hebdo et disponibles dans les shops, music shops, stands concerts,...

Bikini/Bleu Citron
Le Bikini et Bleu Citron - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Jerkov Musiques
Jerkov Musiques - Label - Booking - Promo - Tourneur - Manimal - Agora Fidelio - Psykup - ... - Toulouse

Sidilarsen
Sidilarsen - Boom Boom Metal - Punk Electro Ragga Dance Metal - Toulouse

Tezla Booking Promo
Tezla booking et promo













Yezzi Radio
metal - pop - rock - hardcore - emo - neo - trip hop - hip hop - jazz - electronique - techno - dance - rock n' roll - death - trash - speed - heavy
YEZZI Live Reports
MOPA - Cats on Trees - La Halle Aux Grains à Toulouse (12-08-2010)
par Olga

Une fois n’est pas coutume, le classieux Festival Toulouse d’Eté ouvre ses portes à des groupes rock puisque le trio My Own Private Alaska et le duo Cats On Trees seront invités dans la salle cossue de La Halle Aux Grains en ce soir du 12 août 2010.
Quelques mois après la sortie d'"Amen" produit par Ross Robinson et à quelques jours d'une tournée aux USA, le trio toulousain était attendu de pied ferme chez lui, dans son fief toulousain…

Mais pour l’heure c’est Cats On Trees qui va monter le premier sur les planches de La Halle Aux Grains. Duo formé par Nina Goern (ex Aeria Microcosme) et Yohan Hennequin (My Own Private Alaska), le groupe est une formation piano / batterie qui distille une musique rock alternative aux passages mélancoliques et ambiancés plutôt bien foutus. Déjà remarqué en acoustique lors de l’anniversaire des 10 ans de l’asso toulousaine Antistatic, je ne savais pas trop à quoi m’attendre du duo ce soir…
Et le moins que je puisse dire, c’est que la formation toulousaine a su vite me convaincre avec ses nappes de piano profondes, son côté nerveux à fleur de peau et surtout la voix envoûtante de la chanteuse Nina, qui va nous sortir ici un chant parfaitement modulé qui va alterner passages aériens et passages tout en douceur. Une sorte d’invitation au voyage bien calé dans les fauteuils cosys de La Halle Aux Grains ("In The River", "Me" ou "Mad World" le reprise des Tears For Fears).

On sent que Cats On Trees est la suite logique de feu Aeria Microcosme, mais avec un côté beaucoup plus abouti, approfondi voire même plus mature. Cependant l'aura d'AM sera toujours plus ou moins présente dans les morceaux puisque Baptiste (l'ex gratteux s’occupera du son du groupe et Bérengère, l’ancienne chanteuse d’Aeria viendra même en featuring pousser la chansonnette sur un morceau).
Au fil du set, le duo va nous amener vers une musique chaotique ("I Used To Be Someone") qui n’est pas sans rappeler les expérimentations et les digressions sonores / vocales des Blonde Red Head sur "La Mia Vita Violenta" (1994).
Pour terminer, Cats On Trees se payera le luxe d'un duo avec Matthieu de My Own Private Alaska avant de terminer sur un titre qui fait hérisser le poil (mais j'ai perdu le nom du morceau…). C'est donc au bout d’une petite heure d'un set oscillant entre côté intimiste et grandiloquence, que Cats On Trees quittera la scène sous de fournis applaudissements sans nous gratifier d’un rappel tant attendu.
Dommage, car je dois avouer que j’en aurais bien repris encore un peu, moi…


Peu de temps après, c'est au tour de My Own Private Alaska de rentrer dans l'arène feutrée de La Halle Aux Grains. Après une rapide prise de parole de la part de Tristan (piano) qui va annoncer la setlist et remercier le public, les toulousains vont tailler dans le vif du sujet avec un "Amen" incisif à souhait. En l'espace d'un titre, on va vite remarquer que le trio a pris encore plus d'ampleur en live par rapport aux dates passées (notamment le Vendetta Festival), la dynamique de la tournée aidant. En effet, même si MOPA communique peu entre les morceaux, il va mettre en place une aspect attractif dans son set, notamment grâce à une setlist bien ficelés ("Where Did You Sleep last Night" est toujours aussi prenant…) et une interprétation à leur de peau, toujours sur le fil.
Et si l'excellent Matthieu va se lever plusieurs fois de sa chaise, c'est pour mieux laisser éclater au grand jour son chant, ses hurlements et même ses silences. L'homme focalise toutes les attentions dès lors qu'il entre en scène et possède ce petite quelque chose qui fait la différence. Certains parleront de charisme…ils n'auront pas torts.

"Les notes sont à nous, c'est nous qui les jouons, mais la musique elle, ne nous appartient pas"? Voilà comment Tristan me résumait son approche de la musique de My Own Private Alaska. Et le moins que l'on puisse dire c'est que le pianiste a bel et bien raison : la musique de MOPA ne s'écoute pas, elle se vit. Et chacun ce soir va être touché en son for intérieur et vibrer de manières différentes à chaque composition…
Car c'est là toute la singularité du trio toulousain : communiquer des émotions. C'est assez paradoxal dans le sens où on sent que les musiciens eux-mêmes vivent pleinement la chose qu'ils nous communiquent mais sans jamais véritablement la partager. Je veux dire par-là, que les trois de MOPA restent dans leurs propres mondes dans une alchimie à la fois très compacte (tout est carré de chez carré) mais aussi très personnelle : chaque musicien appréhende la musique sans se préoccuper des autres (Tristan au souvent le regard perdu vers le ciel, Yohan sera ramassé sur sa batterie pendant que Matthieu lui va se tordre dans tous les sens…). Et ce sera de même dans le public : chacun vivra la musique de MOPA à sa façon; certains auraient voulu sauter partout pour laisser libre court à leurs émotions, tandis que d'autres se retrouveront parfaitement bien calés dans leurs fauteuils pour écouter la musique (c'était mon cas).

En l'espace d'un peu plus d'une heure, My Own Private Alaska va enchaîner les titres et nous faire pénétrer dans des ambiances parfois éthérées, compactes, violentes, belles, torturées, mélancoliques, torturées, aériennes et claustrophobes… Et c'est cet enchevêtrement de tableaux et cette mise en abîme des émotions qui va véritablement exploser dans La Halle Aux Grains. Il est d'ailleurs intéressant de noter que l'acoustique de la salle donnera énormément d'ampleur au set de ce soir, en plus de la configuration de la salle qui nous permettra d'être au plus près du groupe.
Tous les ingrédients étaient réunis pour nous donner un excellent concert. Et excellent concert il y a eu : j'ai pris une fessée.

Au final, My Own Private Alaska continue sa terrible montée en puissance (on est loin du premier concert au Caravan Serail à Toulouse début 2007) et vient de nous prouver que son concept va au-delà de la musique elle-même. Il y a un côté ineffable dans l'univers de MOPA, quelque chose d'indicible mais d'une rare violence. Il se passe quelque chose dont on ne ressort pas indemne.
Au regard de la prestation de ce soir, on se dit que la tournée aux USA s'annonce sous les meilleurs auspices pour le trio. Le groupe a un bon coup à jouer là-bas et gageons que leur musique va aussi toucher le cœur des amerloques.
"Let the music do the talking", comme dirait l'autre…


Un grand merci à Mathieu, Tristan (MOPA), Chazik et Mp3Merlin


Plus d'infos sur: www.myspace.com/myownprivatealaska

Photos (Cliquez dessus pour les agrandir) - Crédits Photos: Olga

MOPA - Cats on Trees - cliquez pour agrandirMOPA - Cats on Trees - cliquez pour agrandirMOPA - Cats on Trees - cliquez pour agrandirMOPA - Cats on Trees - cliquez pour agrandirMOPA - Cats on Trees - cliquez pour agrandir

Yezzi.net - Qui sommes nous? - E-mail