yezzi.net - webzine musical et culturel du collectif antistatic - musique - culture - lecture - theatre - chroniques - live reports - interviews - news - concerts - photos - liens - salles

Lundi 11 décembre 2017

Groupe du moment:
Rag'n'Bone Man
Soul Pop Blues
Rag'n'Bone Man est la révélation du moment avec la sortie de son premier album "Human"
:Site web ici:


Les nouveaux articles de Yezzi
Interviews récentes:
Ugly Kid Joe
Tang
Wonderbar
Therapy?
Le Dead Projet

Chroniques récentes:
Aqme - Dévisager Dieu
Exodus - Blood In Blood Out
Lordi - Scare Force One
Billy Idol - Kings and Queens Of The Underground
Alice Cooper - Raise The Dead - Live From Wacken

Live reports récents:
Saxon - Skid Row
Accept
Steve Harris British Lion
Nine Inch Nails
Suicidal Tendencies - The Inspector Cluzo

Infos
Concerts
Salles de concert


Les Partenaires de Yezzi

MySpace.com
My Space Webzine Yezzi

Voltadikt.com
VOLTADIKT.com - Plateforme de téléchargement pour groupes indépendants & DIY

Première Pression
Premiere Pression - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Popcorn
Popcorn -Magazine mensuel sur les musiques amplifiées - supplément de Flash Hebdo et disponibles dans les shops, music shops, stands concerts,...

Bikini/Bleu Citron
Le Bikini et Bleu Citron - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Jerkov Musiques
Jerkov Musiques - Label - Booking - Promo - Tourneur - Manimal - Agora Fidelio - Psykup - ... - Toulouse

Sidilarsen
Sidilarsen - Boom Boom Metal - Punk Electro Ragga Dance Metal - Toulouse

Tezla Booking Promo
Tezla booking et promo













Yezzi Radio
metal - pop - rock - hardcore - emo - neo - trip hop - hip hop - jazz - electronique - techno - dance - rock n' roll - death - trash - speed - heavy
YEZZI Live Reports
Kaly Live Dub - La scène Bastille à Paris (11-01-2007)
par Marcassin

Arrivé sur les lieux vers 20 h, il me tardait de voir enfin sur scène Kaly Live Dub, un des piliers de la scène dub hexagonale, dont « Repercussions », leur dernier album en date, me conquiert totalement ! C’est avec excitation et frénésie que je marchais sur le trottoir en sortant du métro. Ce soir c’est l’association Fourstep Production qui organise la soirée (appellée « Working dub session »).

Une intro « Star wars » version dub retentit, elle annonce le début du show des parisiens de Shamani Sound System, qui ouvre dans une ambiance déjà très chaude, fraternelle et festive ! On a affaire ici à un trio : deux mcs au micro, l’un avec une pure voix reggae, vraiment superbe, l’autre posant son flow avec une voix plus classique, et un gars qui s’occupe du séquenceur. Une entrée en matière bien sympathique, tout en douceur, avec une bonne chauffe de public. On retiendra une grosse patate, les mcs haranguant le public à se rapprocher et à se déhancher sur les rythmes nonchalants tout en faisant passer des messages positifs et explicites. Une formule simple et efficace, qui malheureusement fut assez courte.

Après un court changement de plateau, et devant une salle complètement comble, « Don’t disturb the dragon » et son intro inquiétante et un poil glaciale ouvre le bal, avec tout de suite ces bruits étranges et cette voix de shaman en toile de fond. Cette ambiance méditation, à la fois pépère et étrange me fait parfaitement rentrer dans le concert, surtout que le son est très bon, peut être un poil trop fort. D’entrée, on profite pleinement de ces samples magiques distillés tout au long des morceaux, déposés sur cette basse vombrissante et ce son de caisse clair exceptionnel qui font la force de ce groupe, et qui transportent l’auditeur dans une autre dimension, rendant leur musique quasi hypnotique, à l’instar de leur compères lyonnais d’Hightone. « Steppa for violin », joué un peu plus tard illustre encore cette facette du groupe, alliant à la fois douceur avec violon puis flûte de pan et côté entraînant et jumpy, où nos chevilles rebondissent au rythme des basses. Les lumières, assez sombres tout au long du concert, entretiennent une ambiance un peu froide dans leur musique, notamment sur certains titres plus rock et plus sombres de « Repercussions » que j’affectionne particulièrement, et qui constituèrent pour moi le point d’orgue du set : le titre « Repercussions », un « Ear protection » sublime et torturé avec des effets de gratte supplémentaires, « Alfraid » en fin de concert et sa montée drum n’ bass rageuse, le très expérimental « Blizzar » et cette voix féminine envoûtante… Sans trop communiquer avec le public de manière à maintenir cette vibe mystérieuse, Kaly Live Dub jongle entre ces différents opus, et nous avons droit aussi à des titres plus colorés, classiques et traditionnels comme « Smoke up », « Spoke à l’inter » ou encore « Line check », « Cykkklops » de l’album « Electric Kool Aid. Après une heure et demie de voyage et un dur retour à la réalité quand les lumières se sont rallumées, il est indéniable que les sorciers de Kaly Live Dub ont réussi à m’envoûter. L’ensorcellement risque de se prolonger à la maison avec la sortie du cd live très bientôt !

Je tiens à remercier Jo de Salamalek productions pour l’invitation et Kaly live dub pour la qualité du spectacle du soir !

Plus d'infos sur: www.kalylivedub.com

Photos (Cliquez dessus pour les agrandir) - Crédits Photos:

Kaly Live Dub - cliquez pour agrandirKaly Live Dub - cliquez pour agrandir

Yezzi.net - Qui sommes nous? - E-mail