yezzi.net - webzine musical et culturel du collectif antistatic - musique - culture - lecture - theatre - chroniques - live reports - interviews - news - concerts - photos - liens - salles

Mercredi 20 septembre 2017

Groupe du moment:
Rag'n'Bone Man
Soul Pop Blues
Rag'n'Bone Man est la révélation du moment avec la sortie de son premier album "Human"
:Site web ici:


Les nouveaux articles de Yezzi
Interviews récentes:
Ugly Kid Joe
Tang
Wonderbar
Therapy?
Le Dead Projet

Chroniques récentes:
Aqme - Dévisager Dieu
Exodus - Blood In Blood Out
Lordi - Scare Force One
Billy Idol - Kings and Queens Of The Underground
Alice Cooper - Raise The Dead - Live From Wacken

Live reports récents:
Saxon - Skid Row
Accept
Steve Harris British Lion
Nine Inch Nails
Suicidal Tendencies - The Inspector Cluzo

Infos
Concerts
Salles de concert


Les Partenaires de Yezzi

MySpace.com
My Space Webzine Yezzi

Voltadikt.com
VOLTADIKT.com - Plateforme de téléchargement pour groupes indépendants & DIY

Première Pression
Premiere Pression - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Popcorn
Popcorn -Magazine mensuel sur les musiques amplifiées - supplément de Flash Hebdo et disponibles dans les shops, music shops, stands concerts,...

Bikini/Bleu Citron
Le Bikini et Bleu Citron - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Jerkov Musiques
Jerkov Musiques - Label - Booking - Promo - Tourneur - Manimal - Agora Fidelio - Psykup - ... - Toulouse

Sidilarsen
Sidilarsen - Boom Boom Metal - Punk Electro Ragga Dance Metal - Toulouse

Tezla Booking Promo
Tezla booking et promo













Yezzi Radio
metal - pop - rock - hardcore - emo - neo - trip hop - hip hop - jazz - electronique - techno - dance - rock n' roll - death - trash - speed - heavy
YEZZI Live Reports
Isis - Oxbow - Rockstore à Montpellier (04-06-2007)
par Suz

C’est aux ricains de Oxbow que revient la tache d’ouvrir la soirée...et quelle soirée ! On arrive devant le Rockstore vers 19h, après quelques quiproquos avec la sécu on finit par réussir à entrer...pile poil pour le début du premier groupe. Eugène déboule sur scène de son costard vêtu, pantalon blanc et veste bleue marine, chaussé dans ses souliers noirs vernis, le moins qu’on puisse dire c’est que ce mec à la classe. Il ne lui faut néanmoins pas très longtemps pour se mettre à l’aise, chaque fin de morceau est une excuse pour se dessaper un peu plus (et personne pour lui crier à poil pour le final...Si ce n’est pas malheureux). Le son est assez crado mais la musique en elle-même se veut plus propre que sur les skeuds que j’avais écouter. Pour ceux qui ne les connaissent pas encore, Oxbow est un groupe de noise délicieusement fou. Des riffs de guitare acides teinté d’une folie admirablement maîtrisée et mis en relief par la puissance et la démence du chant d’Eugène. Le groupe semble, par ailleurs, nous servir une partie seulement de ce dont ils sont capables, ils ne nous laissent voir que ce dont ils ont envies, ils sont assez fascinant et frustrant en même temps pour cela à mon avis... ils dégagent une atmosphère décadente et folle dans laquelle on se laisse très facilement transporter. Ils ont clairement une personnalité musicale et scénique très forte et particulière ce qui fait vraiment du bien à voir. En fait, c’est un peu l’art du dérapage contrôlé. Si la décadence devait s’apparenter à un son, elle serait sûrement proche du leur ; fou, imprévisible, énergique et malgré tout contrôlé. Un musique, au final, déconcertante mais qui envoie bien plus que toute les pseudo musiques brutales ta mère actuelles aussi violente qu’un paquet de cacahuètes sous morphine. Bref, Oxbow c’est vraiment énorme, la claque de la soirée pour ma part et ils auraient mérités une place plus importantes dans la soirée... Le temps d’aller faire un tour vers les stand et voila déjà qu’Isis entre sur scène. Le premier rang est nettement plus peuplé que pour leur prédécesseur qui semblait avoir méduser le public. Une horde de mecs rasés voir un peu chauve ?! est regroupés devant le chanteur qui n’a lui-même plus un poil...marrant à voir comme par terre de groupie. Le show est là encore d’une extrême qualité, parfaitement exécuté et maîtrisé. Les riffs de guitares envoient sec, ils s’imposent dés les premières notes mais la batterie ne se laisse pas distancé comme ça, elle a également ces moments de gloire tout comme la double pédale rouste pas mal sur quelques morceaux notamment pour « not in rivers, but in drops ». Le set dans sa composition donne la part belle au petit dernier du groupe « in the abscence of truth » mais encore, à « Panopticon ». Le groupe tape très fort d’entré de jeu en commençant le set par « wrist of king » suivi de « not in rivers, but in drops ». Certains morceaux ne sont pas sans rappeler Tool, plus particulièrement lors du rappel... On ne leur reprochera pas de tels ressemblances qui paraissent tout à fait honorables (ben oui, mieux vaut être influencé par Tool que par My Chemical Romance non ?!), bien au contraire, tout cela n’est pas pour nous déplaire et il se dégage une atmosphère doucement pesante et enivrante dans la salle. Le son est lourd, il en impose c’est clair mais, à la fois, permet à l’esprit de s’évader, brouille les perceptions...en somme le décor est très vite planté et on ne peut que se laisser entraîner par une telle musique. Le groupe nous gratifie d’un set d’environ 1h 45 mais pas une de ces minutes sont de trop tellement c’est majestueusement orchestré. Une véritable puissance dans le jeu de ces musiciens... Le seul bémol de la soirée revient à la salle pour la qualité du son et des lumières qui gâchent un peu la qualité du set bon mais on les excuse parce que ça reste une superbe soirée.

Plus d'infos sur: www.isistheband.com/Home.aspx

Photos (Cliquez dessus pour les agrandir) - Crédits Photos: Suz

Isis - Oxbow - cliquez pour agrandirIsis - Oxbow - cliquez pour agrandirIsis - Oxbow - cliquez pour agrandirIsis - Oxbow - cliquez pour agrandirIsis - Oxbow - cliquez pour agrandir

Yezzi.net - Qui sommes nous? - E-mail