yezzi.net - webzine musical et culturel du collectif antistatic - musique - culture - lecture - theatre - chroniques - live reports - interviews - news - concerts - photos - liens - salles

Samedi 21 octobre 2017

Groupe du moment:
Rag'n'Bone Man
Soul Pop Blues
Rag'n'Bone Man est la révélation du moment avec la sortie de son premier album "Human"
:Site web ici:


Les nouveaux articles de Yezzi
Interviews récentes:
Ugly Kid Joe
Tang
Wonderbar
Therapy?
Le Dead Projet

Chroniques récentes:
Aqme - Dévisager Dieu
Exodus - Blood In Blood Out
Lordi - Scare Force One
Billy Idol - Kings and Queens Of The Underground
Alice Cooper - Raise The Dead - Live From Wacken

Live reports récents:
Saxon - Skid Row
Accept
Steve Harris British Lion
Nine Inch Nails
Suicidal Tendencies - The Inspector Cluzo

Infos
Concerts
Salles de concert


Les Partenaires de Yezzi

MySpace.com
My Space Webzine Yezzi

Voltadikt.com
VOLTADIKT.com - Plateforme de téléchargement pour groupes indépendants & DIY

Première Pression
Premiere Pression - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Popcorn
Popcorn -Magazine mensuel sur les musiques amplifiées - supplément de Flash Hebdo et disponibles dans les shops, music shops, stands concerts,...

Bikini/Bleu Citron
Le Bikini et Bleu Citron - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Jerkov Musiques
Jerkov Musiques - Label - Booking - Promo - Tourneur - Manimal - Agora Fidelio - Psykup - ... - Toulouse

Sidilarsen
Sidilarsen - Boom Boom Metal - Punk Electro Ragga Dance Metal - Toulouse

Tezla Booking Promo
Tezla booking et promo













Yezzi Radio
metal - pop - rock - hardcore - emo - neo - trip hop - hip hop - jazz - electronique - techno - dance - rock n' roll - death - trash - speed - heavy
YEZZI Live Reports
G String et Busted electric noise - l'Autan à Toulouse (22-11-2006)
par Olga

Arrivé un peu en avance pour le concert de G-String et des toulousains de Busted Electric Noise, je me prépare mentalement a affronter une soirée bruitiste en buvant des bières et en attendant le sieur Dave B, un éminent informaticien...

Interlude : L'éminence grise aux cheveux rouges de TLP s'active dans tous les sens pour mettre en place le plateau. C'est alors que pour moi le temps s'arrête quand l'homme me présente fièrement un tissu en peau de bête (du léopard vraisemblablement) qu'il va placer dans la grosse caisse de la batterie. A cet instant, je suis pétrifié et n'ose imaginer les fabuleux trésoooooors qui doivent orner le salon de cet homme de goût (le parallèle avec PierrO'rlando me saute aux yeux tout à coup…). Ah ! C'est qu'il a du en rendre plus d'une carrément folles, avec cette ma-gni-fi-que peau de léopard sans doute placée près de sa cheminée en marbre blanc…redoutable prédateur de l'amour, va ! Grrroooaarr !
Qui plus est, le Don Juan me confie (fièrement encore) qu'il va acheter un nouveau tissu en léopard pour orner l'intérieur de la camionnette d'OpeNightmare…attention les filles, vous êtes prévenues !! Devant cette vision d'effroi (seule Jackie Sardou aurait pu arborer un tel apparat) je décide de me réfugier dans la bière en attendant (en vain) l'arrivée d'un certain Dave B…qui ne viendra jamais en fin de compte !

Retour à la réalité : Busted Electric Noise arrive sur scène devant un parterre de plus en plus fourni (ou alors c'est moi qui voit double). Le jeune quintet délivre un punk rock/garage énergique d'une efficacité redoutable. Utilisant à ce titre la bonne vieille recette des accords simples, du chant écorché et du tempo enlevé, le combo a l'intelligence d'intégrer dans ses compositions quelques très bonnes idées (bottleneck, pédale wha-wha, disto pour la basse etc.) qui ajoute une accroche indéniable à la musique. Sans pour autant se démarquer par un concert génialissime, Busted Electric Noise a réussi haut la main son passage à L'Autan…malgré les petites déchires du batteur ! A suivre de près, donc !

Après quelques éclusions de bières – en attendant celui qui ne viendra jamais, je suis frais et dispo (Burp ! s'cusez…) pour recevoir la douce musique de G-String qui foule les planches du bar dans le cadre de sa tournée "The Bad Motherfuckers Tour 2006". Tournée pour défendre la sortie de la réédition du second album en France, "Bad Motherfuckers" (initialement sortie aux USA en 2005). Peu enclin à la musique Psychobilly, je me dois d'avouer que j'étais assez circonspect quant à la musique des parisiens. Cependant, je me suis aperçu bien vite que le trio n'évoluait pas dans un style de musique particulier…mais dans le sien. Distillant donc un slapunk/psychobilly/hardcore/garage/rock n' roll personnel, le groupe a mis d'accord tout le monde : c'est une pure tuerie. A mille lieues des bananeux clichesques que sont les Forbans et Vagabonds (ça n'a rien à voir mais je voulais à tout prix le placer…), le maître d'œuvre de G-String, Matt DaSlut me donnera une vision incroyable de la contrebasse. Comment peut-on à ce point jouer aussi vite et précisément d'un tel instrument ? Qui plus est en chantant et en sautant partout ? Son jeu est tout simplement hallucinant et redoutable. (ND : Je pense qu'il doit avoir tellement de corne sur les doigts qu'il doit pouvoir ramasser des braises dans la cheminée en marbre blanc de PierrO…).
Bref, le groupe est d'une minutie implacable et enchaîne les titres à fonds de cale tout en communicant avec le public venu en nombre voir le show. En seulement quelques titres G-String a acquis tout à sa cause un parterre pantois devant une telle prestation. La musique qui en découle serait comme la fornication de Motorhead et Nekromantix (sur la peau de bête de qui vous savez…).
Chaque morceau tourne super bien et possède un petit quelque chose qui retient l'attention ("Rape Your Soul", "Loser"…) même si on ne connaît au préalable aucun morceau du groupe. Le trio est parfaitement en place est homogène. En un mot : parfait !

Au final, il faut avouer qu'encore une fois TLP a su nous sortir un groupe de derrière les fagots et qu'il fait bon entendre. Encore une soirée réussie, plein les yeux, plein les oreilles…que demande le peuple ?

Set list G-String

Intro/Porn Star
Too Dead
Suicide Rock
In Love With The Night
Punker/Brother Max
Down With The Cops
Bad Motherfuckers
Rape Your Soul
Loser
Wondering
Freedom
Eat My Dust
----------
Straight Ahead
Come Back
Deadly Runaway

Set List Busted Electric Noise

Death On My Back
I'll Do It
Dear Marianne
Drinks And Fists
I Feel Allright
No Fun
NME
Pain For My Brain
Eat That
My Drummer Is An Hippie

Plus d'infos sur: www.myspace.com/bustedelectricnoise

Photos (Cliquez dessus pour les agrandir) - Crédits Photos:

G String et Busted electric noise - cliquez pour agrandir

Yezzi.net - Qui sommes nous? - E-mail