yezzi.net - webzine musical et culturel du collectif antistatic - musique - culture - lecture - theatre - chroniques - live reports - interviews - news - concerts - photos - liens - salles

Vendredi 28 avril 2017

Groupe du moment:
Rag'n'Bone Man
Soul Pop Blues
Rag'n'Bone Man est la révélation du moment avec la sortie de son premier album "Human"
:Site web ici:


Les nouveaux articles de Yezzi
Interviews récentes:
Ugly Kid Joe
Tang
Wonderbar
Therapy?
Le Dead Projet

Chroniques récentes:
Aqme - Dévisager Dieu
Exodus - Blood In Blood Out
Lordi - Scare Force One
Billy Idol - Kings and Queens Of The Underground
Alice Cooper - Raise The Dead - Live From Wacken

Live reports récents:
Saxon - Skid Row
Accept
Steve Harris British Lion
Nine Inch Nails
Suicidal Tendencies - The Inspector Cluzo

Infos
Concerts
Salles de concert


Les Partenaires de Yezzi

MySpace.com
My Space Webzine Yezzi

Voltadikt.com
VOLTADIKT.com - Plateforme de téléchargement pour groupes indépendants & DIY

Première Pression
Premiere Pression - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Popcorn
Popcorn -Magazine mensuel sur les musiques amplifiées - supplément de Flash Hebdo et disponibles dans les shops, music shops, stands concerts,...

Bikini/Bleu Citron
Le Bikini et Bleu Citron - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Jerkov Musiques
Jerkov Musiques - Label - Booking - Promo - Tourneur - Manimal - Agora Fidelio - Psykup - ... - Toulouse

Sidilarsen
Sidilarsen - Boom Boom Metal - Punk Electro Ragga Dance Metal - Toulouse

Tezla Booking Promo
Tezla booking et promo













Yezzi Radio
metal - pop - rock - hardcore - emo - neo - trip hop - hip hop - jazz - electronique - techno - dance - rock n' roll - death - trash - speed - heavy
YEZZI Live Reports
Foreign Beggars - Noisia - Binkini à Toulouse (25-09-2010)
avec Dat Politcs
par Djinax

L’association toulousaine Reg@rts organise pour la 6ème année, le festival Electro Alternativ’. Et comme chaque année la programmation est à la fois alléchante et éclectique. Durant 3 jours, des artistes comme Zenzile, Dirtyphonics, Para One, Undergang, Deadelus, Noisia ou encore Foreign Beggars vont de succéder dans la superbe salle du Bikini. C’est pour ces 2 derniers que je me déplace ce soir.



Arrivé au Bikini sur les coups de 22h, le parking est déjà rempli de jeunes en train de squatter. Ça faisait bien longtemps que je n’avais pas fait une soirée electro, ce genre d’ambiances me rappelle quelques souvenirs…. Nous rentrons donc dans la salle pour m’apercevoir que le concert affiche complet, un bon groupe de jeunes venus de Montpellier ou de Perpignan s’en trouvent assez désespérés…..mais bon de temps en temps, il faut prévoir surtout vu la soirée qui nous attends.


J’entre donc dans la salle pour découvrir Dat Politics, un trio venu de Lille. Leur musique est une sorte de mélange entre de l’électro et de la pop. Les mélodies sont énergiques dans l’ensemble, il y a 2 chants, mais j’avoue que celui de la chanteuse me rebute assez vite. Je ne reste donc que quelques titres, histoire de me désaltérer.


Dans cette soirée, je suis d’abord venu voir les très bon anglais de Foreign Beggars que j’avais découvert en live lors de leur passage au festival Skabazac cet été. A l’époque ; ils passaient juste après les incontournables Cypress Hill donc ce n’était pas chose facile pour eux. En plus, Metropolis un des MCs (le black) n’avait pas pu se déplacer pour raison familiale, donc il avait laissé Orifice Vulgatron (l’autre MC), et DJ Nonames se débrouiller seuls. Et ils s’étaient fort bien débrouillés à l’époque, je voulais donc profiter de leur date toulousaine pour apprécier leur show au complet cette fois-ci. Et ils enchaînent rapidement pour directement poser leur ambiance hip hop electro lorgnant même vers le drum’n’bass. A Londres, ils appellent ça le Grime, un style de rap proche du dubstep. Foreign Beggars a débuté en 2003 mais c’est un groupe réellement actif depuis 2006. Depuis ils enchaînent d’une manière assez impressionnante puisqu’ils en sont déjà à leur 5ème album. Durant ce concert, ils prendront un malin plaisir à piocher dans chacun d’eux. Les 2 MC’s sont accompagnés pour ce concert de Dr Syntax, un MC anglais avec qui, ils ont déjà collaborés plusieurs fois et notamment sur leur dernier album. Il s’intègre très bien au groupe avec son flow faisant un peu pensé à Aesop Rock. Le son est comme d’habitude de très bonne facture au Bikini ce qui nous mets directement dans l’ambiance. Scéniquement ils sont très présents sur scène, ils donnent vraiment envie de bouger avec eux et le public ne se fait pas prier.
Ils jouent bien sur les tubes « Get a bit more » et « Seven Figure Swagger » issu de leur dernier album « United Colours Of Beggattron » sorti en 2009. Pour finir, les Foreign Beggars nous interprètent enfin « Contact », chanson produite par Noisia en personne (dont je vous conseille le clip au passage www.youtube.com/watch?v=Pb55ep-DrSo). Dès les premières notes, l’ambiance est à son comble, le Bikini rugit littéralement de plaisir et Noisia fera même une apparition sur scène. Les Foreign Beggars nous auront vraiment gratifié d’un très bon concert durant cette bonne heure et auront convaincu beaucoup de monde ce soir. Le public en redemande mais il va être vite comblé.

Noisia arrive rapidement sur scène à tel point que je loupe le début de son show (et oui, il fallait bien se remettre…). Ça fait plaisir de revoir ce pilier de la drum’n’bass, il ne fallait pas le louper car il se fait rare dans la région. Mais ce soir est un concert un peu particulier car il ne fera seulement que 3 morceaux en solo. Il sera rapidement rejoint par Metropolis pour toaster sur 3 morceaux. Puis c’est au tour d’Orifice Vulgatron, l’autre MC de Foreign Beggars d’arriver sur scène. C’est vraiment lui ce soir qui m’aura impressionné avec son flow si rapide et percutant à la fois. Noisia triture comme à son habitude ses machines d’une manière si particulière et fait vibrer les enceintes du Bikini. Au fil du concert, on apprend que Noisia et Foreign Beggars prévoient une nouvelle collaboration, un EP entier cette fois-ci, et nous en interprètent d’ailleurs une chanson. Ils accompagneront Noisia jusqu’à la fin du concert pour ne plus lâcher le public. Tout le monde prend un réel plaisir à être sur scène, ça se ressent vraiment, notamment Foreign qui diront d’ailleurs à la fin du show : « Merci, c’était notre meilleur concert en France ». Le public ne s’y trompe pas et leur à réserver un très bon accueil tout le long de ce concert.


Après ces quelques deux heures et demie de show quasiment d’affilé, on sent que le public à vraiment pris son pied. Il se fait déjà tard, il est temps pour moi de rentrer car je n’ai vraiment plus l’envie d’entendre du son après ces deux claques.

Un grand merci à l’association Reg@rts pour nous avoir concoctée une si belle affiche et longue vie à l’Electro Alternativ’.


Plus d'infos sur: www.electro-alternativ.com

Photos (Cliquez dessus pour les agrandir) - Crédits Photos: Djinax

Foreign Beggars - Noisia - cliquez pour agrandirForeign Beggars - Noisia - cliquez pour agrandirForeign Beggars - Noisia - cliquez pour agrandirForeign Beggars - Noisia - cliquez pour agrandirForeign Beggars - Noisia - cliquez pour agrandir

Yezzi.net - Qui sommes nous? - E-mail