yezzi.net - webzine musical et culturel du collectif antistatic - musique - culture - lecture - theatre - chroniques - live reports - interviews - news - concerts - photos - liens - salles

Jeudi 17 août 2017

Groupe du moment:
Rag'n'Bone Man
Soul Pop Blues
Rag'n'Bone Man est la révélation du moment avec la sortie de son premier album "Human"
:Site web ici:


Les nouveaux articles de Yezzi
Interviews récentes:
Ugly Kid Joe
Tang
Wonderbar
Therapy?
Le Dead Projet

Chroniques récentes:
Aqme - Dévisager Dieu
Exodus - Blood In Blood Out
Lordi - Scare Force One
Billy Idol - Kings and Queens Of The Underground
Alice Cooper - Raise The Dead - Live From Wacken

Live reports récents:
Saxon - Skid Row
Accept
Steve Harris British Lion
Nine Inch Nails
Suicidal Tendencies - The Inspector Cluzo

Infos
Concerts
Salles de concert


Les Partenaires de Yezzi

MySpace.com
My Space Webzine Yezzi

Voltadikt.com
VOLTADIKT.com - Plateforme de téléchargement pour groupes indépendants & DIY

Première Pression
Premiere Pression - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Popcorn
Popcorn -Magazine mensuel sur les musiques amplifiées - supplément de Flash Hebdo et disponibles dans les shops, music shops, stands concerts,...

Bikini/Bleu Citron
Le Bikini et Bleu Citron - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Jerkov Musiques
Jerkov Musiques - Label - Booking - Promo - Tourneur - Manimal - Agora Fidelio - Psykup - ... - Toulouse

Sidilarsen
Sidilarsen - Boom Boom Metal - Punk Electro Ragga Dance Metal - Toulouse

Tezla Booking Promo
Tezla booking et promo













Yezzi Radio
metal - pop - rock - hardcore - emo - neo - trip hop - hip hop - jazz - electronique - techno - dance - rock n' roll - death - trash - speed - heavy
YEZZI Live Reports
Festival Orgie Musicale - Stade de Condren à (02) (11-05-2002)
avec Hertz & Silence + Empalot + ...
par OzzyLudo - www.ozzyludo.fr.st

Comment parler de pile sans parler de face, comment parler de biture sans parler d’alcool, et comment parler de métal sans parler de Soulfly. Ce fut un jeudi 27 Mars que le groupe brésilien a choisi de faire du bruit (ceci n’étant pas péjoratif) dans la modeste salle des fêtes de Ramonville St.Agne qui sert de salle de concert sur l’agglomération toulousaine après la fermeture du Bikini suite aux dommages causés par AZF. La file d’attente s’allongeait tel un gigantesque boa trépignant d’impatience devant un repas appétissant.
La première partie à été assumée par Defdump, sans intérêt : son non soigné, chanteur muni d’une pauvre voie, hardcore métal insipide, peu original. Bref un set qui ne restera pas gravé dans les mémoires. Heureusement l’atmosphère s’égaye grâce à la consommation de bière et de cigarettes magiques.
On vous avez fait gagner quelques places pour ce sympathique festival, Ludo nous fait revivre ça agrémenté de photos prise par Steff... Merci à eux.

Ah ! Quel magnifique événement que cette "Orgie Musicale", festival plein air organisé par Manu Caure et son asso Wizz Muzic ! Le pari de faire un festival multiculturel à Tergnier (plus précisément au stade de Condren) fut réussi malgré de nombreux problèmes rencontrés la semaine avant le Jour J… Mais je ne vais pas m’étendre sur le sujet car l’important est que la fête ai eu lieu (ouf…!). Au final le seul gros handicap fut l’annulation des quelques groupes de la petite scène car… plus de petite scène au dernier moment… merci la commune ! Mais bon, les groupes principaux, ceux annoncés sur l’affiche, ont joué sur la grande scène comme prévu et c’est l’essentiel !! Le public ne fut donc pas déçu.

Le festival commençant avec une heure de retard, le timing fut vite rattrapé grâce aux bénévoles très actifs et réactifs mais aussi au fait qu’il manquait la petite scène (comme quoi… !).

Le premier groupe à ouvrir les hostilités est Welcome Warred, originaire de Saint-Quentin (02) et distillant un reggae des plus inspirés. Le soleil accompagnant leur musique, ils ont répandu leurs bonnes ‘vibes’ au public peu nombreux en ce début d’après-midi. Le son est excellent et le sera tout au long de la journée (merci monsieur l’ingé son !).

Puis vient le tour de la musique festive avec Guerka (Charleville-Mézières) nous proposant du rock-ska de qualité nous rappelant parfois la Mano Negra et La Ruda Salska. Le groupe se donne à fond sur scène et la présence des cuivres donne de la couleur aux compos. Guerka, un groupe prometteur pour la suite !

Ensuite c’est au tour de Zelko (Chauny - 02) avec ses chansons ‘swing-cool’. Deux gars sur scène : un chanteur avec guitare sèche et un bassiste. Leurs influences vont de Georges Brassens à Thomas Fersen en passant par le jazz manouche. Leurs textes évoquent le quotidien, les p’tites anecdotes, le bonheur. Le public est conquis. Par contre on se souviendra aussi de Zelko par une de leurs chansons avec le refrain suivant : "Sous la pluie c’est le paradis !"… Était-ce un signe ? En tous cas, quelques minutes après il pleuvait sur le stade de Condren ! ! Sympas les gars (lol) mais on vous aime bien quand même !

Donc, si vous me suivez toujours, il pleut. Petit handicap pour les Betty Butter Biscuits (Mont-Didier - 80) car entre-temps le public s’est dispersé et éloigné de la scène, préférant s’abriter sous les stands et la buvette. Mais ces hardcoreux de BBB vont nous livrer un bon set sympa et énergique. Dommage que la sauce avec le public n’est pas prise car vraiment le temps était pourri. Ce n’est que partie remise les gars.

Ouf ! La météo s’améliore. Exit la pluie, mais il fait néanmoins humide. Le ciel est gris… Heureusement, pour nous apporter la bonne humeur, il y a Les Fatals Picards de Paris (???). Oui mais Ivan leur chanteur est originaire de Creil. Les Fatals sur scène c’est deux énergumènes : Ivan le chanteur-guitaristo-comique et Laurent le musico-guitariste. Avec leur histoires de Picardie (bien sûr), de gras, d’amour, d’odeurs, de boîtes, de putois et de n’importe quoi, tout le public est mort de rire, que se soient aussi bien les métalleux que les keupons. Fils spirituels des VRP et des Nonnes Troppo, Les Fatals Picards n’épargnent pas non plus les stars du showbiz tels Saez et Joey Starr. Tout le monde en prend pour son grade ! A en voir leurs mines réjouies à la sortie de scène, les Fatals ainsi que Julie (co-auteur de certains textes) n’oublieront jamais leur premier festival. La Picardie reconnaissante et les Fatals aussi ! Tiens, il recommence à pleuvoir…

Maintenant, place au métal ! Et attention : deux têtes d’affiche de qualité ! Tout d’abord, Empalot (Bayonne) composé de neuf personnes dont les deux frères de Gojira. On peux parler de métal festif ou encore de défouraille métal. Bref, ça part dans tous les sens. Amateurs de Mr Bungle, allez vite découvrir Empalot ! On n’a jamais vu un groupe français de la sorte. Il est à noter que les neuf gus sont tous déguisés et maquillés, pas comme Slipknot mais plutôt façon Marcel Et Son Orchestre. Le batteur maîtrise à fond son instrument ainsi que la double pédale. Spéciale dédicace à Mr Dru, le neuvième membre du groupe qui n’est pas musicien mais comédien. Imaginez un peu un gars en costard avec une crête, placé près de la batterie, debout, raide, ne bougeant quasiment jamais et regardant fixement l’horizon pendant que ses camarades font les cons ! ? ! Empalot : du vrai spectacle ! Ils furent la révélation et la grosse surprise du festival. Idem, les gars furent reconnaissants de l’accueil picard et de l’organisation. Tiens, il pleut des cordes…

Pour terminer en beauté cette journée électrique et éclectique : Hertz And Silence que l’on ne présente plus. Les Saint-Quentinois nous ont balancé un métal lourd et carré comme il savent si bien le faire. La setlist est composée en majorité de nouveaux titres issus de leur deuxième et dernier album en date "Bio]un[Logical". Franchement avec la pluie, la boue, leur son et les jeux de lumière çà le fait ! A un moment je me suis cru à Woodstock. Les quelques 300 personnes apprécient les Hertz, des p’tits gars bien d’chez nous ! Seul bémol, ils ont réduit leur set à 40 minutes à cause de la météo. Mais bon faut dire qu’il y avait pas mal de matos électrique et que ce n’était pas le moment de jouer avec le feu. Pour conclure, je dirai "pari réussi" pour la jeune asso Wizz Muzic qui n’a même pas un an d’existence. Elle a organisé un festival multiculturel avec une affiche alléchante et tout çà pour six Euros seulement ! On attend vivement "L’Orgie Musicale" deuxième du nom l’année prochaine !

Photos (Cliquez dessus pour les agrandir) - Crédits Photos: Steff02nuts

Festival Orgie Musicale - cliquez pour agrandirFestival Orgie Musicale - cliquez pour agrandirFestival Orgie Musicale - cliquez pour agrandirFestival Orgie Musicale - cliquez pour agrandirFestival Orgie Musicale - cliquez pour agrandir

Yezzi.net - Qui sommes nous? - E-mail