yezzi.net - webzine musical et culturel du collectif antistatic - musique - culture - lecture - theatre - chroniques - live reports - interviews - news - concerts - photos - liens - salles

Mardi 17 octobre 2017

Groupe du moment:
Rag'n'Bone Man
Soul Pop Blues
Rag'n'Bone Man est la révélation du moment avec la sortie de son premier album "Human"
:Site web ici:


Les nouveaux articles de Yezzi
Interviews récentes:
Ugly Kid Joe
Tang
Wonderbar
Therapy?
Le Dead Projet

Chroniques récentes:
Aqme - Dévisager Dieu
Exodus - Blood In Blood Out
Lordi - Scare Force One
Billy Idol - Kings and Queens Of The Underground
Alice Cooper - Raise The Dead - Live From Wacken

Live reports récents:
Saxon - Skid Row
Accept
Steve Harris British Lion
Nine Inch Nails
Suicidal Tendencies - The Inspector Cluzo

Infos
Concerts
Salles de concert


Les Partenaires de Yezzi

MySpace.com
My Space Webzine Yezzi

Voltadikt.com
VOLTADIKT.com - Plateforme de téléchargement pour groupes indépendants & DIY

Première Pression
Premiere Pression - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Popcorn
Popcorn -Magazine mensuel sur les musiques amplifiées - supplément de Flash Hebdo et disponibles dans les shops, music shops, stands concerts,...

Bikini/Bleu Citron
Le Bikini et Bleu Citron - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Jerkov Musiques
Jerkov Musiques - Label - Booking - Promo - Tourneur - Manimal - Agora Fidelio - Psykup - ... - Toulouse

Sidilarsen
Sidilarsen - Boom Boom Metal - Punk Electro Ragga Dance Metal - Toulouse

Tezla Booking Promo
Tezla booking et promo













Yezzi Radio
metal - pop - rock - hardcore - emo - neo - trip hop - hip hop - jazz - electronique - techno - dance - rock n' roll - death - trash - speed - heavy
YEZZI Live Reports
Emily Loizeau - Wax Tailor - Le Phare à Tournefeuille (24-10-2007)
par Djinax

C’est dans la nouvelle salle du Phare à Tournefeuille qu’à lieu cette belle affiche qui nous est concoctée par Première Pression. A la base le groupe Nouvelle Vague était également prévu mais ils ont hélas annulé une semaine plus tôt pour raison médicale. Le groupe n’a pas été remplacé mais pour la peine les sets d’Emily Loizeau et de Wax Tailor ont été rallongés, nous aurons donc droit à 2 prestations d’1h30 chacune, ce qui n’est pas pour me déplaire.


C’est donc la charmante Emily Loizeau qui débute la soirée, elle est accompagnée d’un violoncelliste qui joue également de la basse sur certains morceaux et d’un batteur. La salle est bien remplie, et pour essayer de mettre le public dans sa poche, elle joue rapidement le titre « A l’autre bout du monde » qui est également le titre de son 1er album sorti en 2006. Ce titre montre notamment montre l’étendu de son univers musical, entre la chanson française et le folk anglais. Avant de la commencer, elle mettra en route un tourne disque situé au centre de la scène et qui fera une partie de l’instru de la chanson, ce qui est assez original. Le public applaudit mais ça ne lui suffit pas, elle essayera tout au long du concert de faire participer le public à ses chansons, de manière habile et humoristique. En effet, après la fin d’une chanson où le public avait très peu participé, elle dira notamment « Ah très bien, j’ai donc affaire uniquement au public de Wax Tailor », ce qui fera bien rire le public. Avant de débuter « Jalouse » l’un de ses titres phares, elle demande au public de l’insulter, elle essaye vraiment de créer une interaction, et elle y arrive bien, chose qui au départ était loin d’être gagné. Pour un morceau nommé « Shower » elle demande à ce qu’une personne dans le public vienne faire une petite chorée sur scène pour imiter quelqu’un sous la douche, chose qu’une fille viendra très bien faire avec humour.
Le tourne disque servira à plusieurs reprises au cour du concert, par exemple, pour une chanson le batteur allumera 3 bougies qui tourneront tout le long, ou alors il y fixera une boule à facette, ou pendant qu’Emily joue au piano, il nous fera un dessin qu’il fera tourné la chanson d’après. Sur certains morceaux, la vidéo est présente, elle filme soit le tourne disque avec les différentes animations, soit Emily en train de jouer au piano.
Elle demande même au public de roucouler pour une de ses chansons et vu son charme et sa facilité à le faire participer, une bonne partie s’exécute.
Les thèmes de ses chansons sont très variés, il y en a sur l’amour ou enfantines, certaines sont humoristiques et burlesques comme «Voila pourquoi » ou « Je ne sais pas choisir » mais il y a également des textes mélancoliques comme « Sur la route ». Les chansons sont très bien exécutées, ils arrivent à bien ralentir le tempo sur certains passages, c’est bien fait. Emily qui a pas mal d’années de classique derrière elle, est très à l’aise au piano mais également au chant, elle teste pas mal de choses, certaines intonations me feront même penser à la sublime Piaf, et elle se permettra également de faire des petits cris en guise de backs, très mignons et adéquat.
Après le rappel, ils reviendront pour nous jouer 2 morceaux en acoustique dont « Jasseron » avec le violoncelliste et le batteur qui est cette fois-ci au chant et à la guitare.
Emily Loizeau et ses 2 musiciens nous auront vraiment fait une belle performance scénique grâce notamment à un très bon contact avec le public ce qui n’était pas gagné d’avance vu que le style de musique ne veut pas forcément ça, que les 3 musiciens sont assis et que le public n’était pas majoritairement venu pour elle.


Après 30 minutes de changement de scène, c’est au tour de Wax Tailor de nous livrer son show. On l’attend de pied ferme à Toulouse car après “Tales of the forgotten melodies” son premier album qui a été un réel succès en 2005, il revient avec “Hope & sorrow” enregistré aux USA par Tom Coyne (De La Soul, Jamiroquai, Sade, DJ Shadow).
Mais avant même qu’il débute, il y a un souci avec la vidéo. En effet un énorme drap blanc a été placé sur tout le fond de scène et également sur la table de Wax Tailor, mais un gros « No signal » y apparaît. Le concert débutera 5 minutes plus tard après plusieurs tests mais le problème est toujours là, c’est donc sur un fond bleu et sans vidéo que Wax Tailor et ses 2 musiciennes, entrent en scène. Les 2 filles qui l’accompagnent sont Marina Quaisse au violoncelle et Marina Thibault à la flûte traversière et elles apporteront de très belles manières tout au long du concert leurs sonorités qui se fondent très biens aux instrus hip hop de Wax. Pour le deuxième morceau, c’est Charlotte Savary qui arrive sur scène pour les accompagner au chant. Elle est présente sur les 2 albums de Wax Tailor et sa très belle voix colle parfaitement aux chansons. Au bout de la 3ème chanson, la vidéo apparaît enfin mais dans un petit cadre, ce qui apporte vraiment au show, sa musique est en effet très cinématographique donc ça colle parfaitement.
Le live est donc accompagné de vidéos mais une personne s’occupe également de placer des calques sur pc, c’est à dire qu’il les choisit puis les dispose sur son écran à l’aide d’un stylo en balançant toute sorte de motifs comme des étoiles par exemple. Il gribouille tout ça à la manière d’un tag fait en temps réel, là aussi ça apporte beaucoup au show. Il place également différents cadres pour entourer la vidéo comme un tableau ou une vieille télé.
Les morceaux s’enchaînent et Wax nous expose sa musique abstrakt hip-hop teintée de soul, de jazz, de trip hop et de funk
Sur ses albums, il y quelques featurings et comme il ne sont pas présents, Wax et sa bande ont eu la très bonne idée de les projeter en vidéo à la manière d’un clip. On aura notamment droit aux chansons « The game you play » avec Voice la rappeuse de la Nouvelle-Orléans et « Postively Inclined » avec les 2 rappeurs de A State of Mind et ces vidéos apportent vraiment au show. Wax Tailor nous aura livré un bon show dans l’ensemble, dommage qu’il y ait eu ces petits soucis techniques qui ont entachés ce concert.


Merci à Emilie, Sophie et à l’équipe de Première Pression pour ce concert.



Plus d'infos sur: www.emilyloizeau.net

Photos (Cliquez dessus pour les agrandir) - Crédits Photos: Hellisha

Emily Loizeau - Wax Tailor - cliquez pour agrandirEmily Loizeau - Wax Tailor - cliquez pour agrandirEmily Loizeau - Wax Tailor - cliquez pour agrandirEmily Loizeau - Wax Tailor - cliquez pour agrandirEmily Loizeau - Wax Tailor - cliquez pour agrandir

Yezzi.net - Qui sommes nous? - E-mail