yezzi.net - webzine musical et culturel du collectif antistatic - musique - culture - lecture - theatre - chroniques - live reports - interviews - news - concerts - photos - liens - salles

Samedi 21 octobre 2017

Groupe du moment:
Rag'n'Bone Man
Soul Pop Blues
Rag'n'Bone Man est la révélation du moment avec la sortie de son premier album "Human"
:Site web ici:


Les nouveaux articles de Yezzi
Interviews récentes:
Ugly Kid Joe
Tang
Wonderbar
Therapy?
Le Dead Projet

Chroniques récentes:
Aqme - Dévisager Dieu
Exodus - Blood In Blood Out
Lordi - Scare Force One
Billy Idol - Kings and Queens Of The Underground
Alice Cooper - Raise The Dead - Live From Wacken

Live reports récents:
Saxon - Skid Row
Accept
Steve Harris British Lion
Nine Inch Nails
Suicidal Tendencies - The Inspector Cluzo

Infos
Concerts
Salles de concert


Les Partenaires de Yezzi

MySpace.com
My Space Webzine Yezzi

Voltadikt.com
VOLTADIKT.com - Plateforme de téléchargement pour groupes indépendants & DIY

Première Pression
Premiere Pression - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Popcorn
Popcorn -Magazine mensuel sur les musiques amplifiées - supplément de Flash Hebdo et disponibles dans les shops, music shops, stands concerts,...

Bikini/Bleu Citron
Le Bikini et Bleu Citron - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Jerkov Musiques
Jerkov Musiques - Label - Booking - Promo - Tourneur - Manimal - Agora Fidelio - Psykup - ... - Toulouse

Sidilarsen
Sidilarsen - Boom Boom Metal - Punk Electro Ragga Dance Metal - Toulouse

Tezla Booking Promo
Tezla booking et promo













Yezzi Radio
metal - pop - rock - hardcore - emo - neo - trip hop - hip hop - jazz - electronique - techno - dance - rock n' roll - death - trash - speed - heavy
YEZZI Live Reports
Deftones au Garorock - Parc des expositions à Marmande (07-04-2007)
par Olga

Deftones dans le sud de la France, vous en rêviez ? Le Garorock l'a fait !
Malgré les rumeurs persistantes d'une annulation, Deftones est bel et bien au rendez-vous de ce deuxième jour du festival Garorock de Marmande. Après l'annulation de dernière minute de sa conférence de presse pour une cause encore inconnue à ce jour (les mauvaises langues diront que le gros Chino ne pouvait pas passer la porte du local presse…), le frontman s'en est allé dans les travées du Garorock pour écouter de la bonne musique (Will Haven notamment) sous les regards admiratifs des fans. Qu'on se le dise : Deftones sera bien présent ce soir pour défendre la sortie de son tout nouvel album, "Saturday Night Wrist".

C'est à 22 heures que Chino Moreno investissent les planches de la Grande Scène du Garorock sous les acclamations d'un public venu en masse voir les américains. Sous le chapiteau et ses abords, des milliers de personnes se pressent pour apprécier le show de Deftones. Avec déjà toute l'audience dans sa poche, le groupe n'aura pas à forcer son talent pour délivrer un set qui résonne encore dans nos oreilles. Exit, les problèmes de santé de Chino, les tergiversations sur les projets parallèles comme Team Sleep et les rumeurs de split, le frontman est visiblement en grande forme et tient à nous le faire savoir.
Comme on pouvait s'y attendre, "Saturday Night Wrist" est à l'honneur durant le show (avec un terrible "Rats ! Rats ! Rats !") mais le groupe n'hésitera pas à piocher dans ses anciens opus pour nous donner du pur Deftones comme on l'aime. Le combo réussi à faire le tour de sa discographie variée tout en gardant cette homogénéité si impressionnante. Lorgnant aussi bien vers le gros heavy, l'émo ou le rock, la bande à Chino est d'une sincérité éclatante et distille une musique haute en couleur teintée d'une personnalité incroyable.
La rythmique signée Abe Cunningham (batterie) et Chi Cheng (basse) rendrait fou plus d'un métronome et possède énormément de groove et de profondeur. De ce fait, les lignes de chant hurlées alternées avec des lignes plus torturées gagnent en impact et donnent à la musique de Deftones un certain cachet. Du côté du public, tous les fans son ravis à chante à tue-tête refrains et paroles…

Tel le phoenix qui renaît de ses cendres, Deftones a su gérer tous ses problèmes internes jusqu'en 2005 pour n'en ressortir que plus fort. L'alchimie entre les membres du groupe était quasiment palpable pour ce set et l'audience ne s'y est pas trompée. Le frontman, Chino Moreno a réalisé une remarquable prestation, signe qu'il dédie toutes ses forces dans le combo et laisse en second plan son side projet Team Sleep.
De son côté, Stephen Carpenter à la guitare, réalise des prouesses techniques sans trop se faire remarquer et insuffle à la musique de Deftones une énergie considérable.
D'ailleurs, le groupe terminera en fanfare par un "7 Words" tonitruant qui en laissera plus d'un sur le carreau (les gars de la sécurité ont eu du travail ce soir...). Superbe !

En fin de compte, Deftones a montré qu'il fallait encore compter avec lui sur la scène métal. Au fil des années, le groupe a su évoluer tout en gardant son intégrité artistique et il l'a encore prouvé ce soir pour cette 11ème édition du Garorock. Chino Moreno et sa bande peuvent continuer leur petit bonhomme de chemin, l'autoroute du succès leur est encore et toujours ouverte. Chapeau bas, messieurs…


Un grand merci à toute l'orga du Garorock et Emilie de Première Pression

Plus d'infos sur: www.deftones.com

Photos (Cliquez dessus pour les agrandir) - Crédits Photos: Olga

Deftones au Garorock - cliquez pour agrandirDeftones au Garorock - cliquez pour agrandirDeftones au Garorock - cliquez pour agrandirDeftones au Garorock - cliquez pour agrandirDeftones au Garorock - cliquez pour agrandir

Yezzi.net - Qui sommes nous? - E-mail