yezzi.net - webzine musical et culturel du collectif antistatic - musique - culture - lecture - theatre - chroniques - live reports - interviews - news - concerts - photos - liens - salles

Dimanche 20 août 2017

Groupe du moment:
Rag'n'Bone Man
Soul Pop Blues
Rag'n'Bone Man est la révélation du moment avec la sortie de son premier album "Human"
:Site web ici:


Les nouveaux articles de Yezzi
Interviews récentes:
Ugly Kid Joe
Tang
Wonderbar
Therapy?
Le Dead Projet

Chroniques récentes:
Aqme - Dévisager Dieu
Exodus - Blood In Blood Out
Lordi - Scare Force One
Billy Idol - Kings and Queens Of The Underground
Alice Cooper - Raise The Dead - Live From Wacken

Live reports récents:
Saxon - Skid Row
Accept
Steve Harris British Lion
Nine Inch Nails
Suicidal Tendencies - The Inspector Cluzo

Infos
Concerts
Salles de concert


Les Partenaires de Yezzi

MySpace.com
My Space Webzine Yezzi

Voltadikt.com
VOLTADIKT.com - Plateforme de téléchargement pour groupes indépendants & DIY

Première Pression
Premiere Pression - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Popcorn
Popcorn -Magazine mensuel sur les musiques amplifiées - supplément de Flash Hebdo et disponibles dans les shops, music shops, stands concerts,...

Bikini/Bleu Citron
Le Bikini et Bleu Citron - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Jerkov Musiques
Jerkov Musiques - Label - Booking - Promo - Tourneur - Manimal - Agora Fidelio - Psykup - ... - Toulouse

Sidilarsen
Sidilarsen - Boom Boom Metal - Punk Electro Ragga Dance Metal - Toulouse

Tezla Booking Promo
Tezla booking et promo













Yezzi Radio
metal - pop - rock - hardcore - emo - neo - trip hop - hip hop - jazz - electronique - techno - dance - rock n' roll - death - trash - speed - heavy
YEZZI Live Reports
Caliban - Bleeding Through - Batofar à Paris (01-03-2007)
avec All Shall Perish
par Hellisha

Ce soir, le concert s’annonce rude !! En effet, ce ne sont pas moins de 4 groupes, que l’on pourra regrouper dans la scène métalcore, qui nous font le plaisir de jouer au Batofar. De plus, pendant l’attente dans le froid parisien, on m’apprend que le bateau tangue quand le public moshe, et pour le coup, je me dis que nous aurons de quoi se bouger ! J’attends donc cette soirée avec grande impatience !! Seulement de la patience, il en aurait fallu. Le concert était en effet annoncé à 18h30, et à 20h, rien n’a encore commencé. Je commence un peu à me poser des questions mais tout le monde a l’air détendu et j’entends des notes sortir de la salle. Tout va bien.

Quelques minutes plus tard, je rentre dans la salle et on m’apprend qu’I Killed the Prom Queen (groupe de deathcore australien) est annulé. En effet, ils sont coincés dans leur tour bus quelque part entre l’Angleterre et Paris. Dommage, je ne connaissais qu’en cd, ça me semblait pas mal.

Enfin ce n’est pas grave, il y a All Shall Perish qui entre en scène. Ce groupe américain de deathcore assez extrême m’intriguait fortement. Seulement voilà, il manque un musicien sur scène, et on m’apprend que le chanteur est resté bloqué dans le tour bus avec les membres d’I Killed the Prom Queen. Voilà qui fait mal pour un début de soirée… Le groupe décide quand même de jouer, et c’est le bassiste qui chantera, du mieux qu’il peut. Les morceaux s’enchaînent malgré tout avec une belle aisance, on sent la maîtrise des guitaristes et du batteur, la double pédale déferlant à tout va. Il y a de la technique (sans être non plus de la branlette de manche) et on n’a pas droit au classique enchaînement mosh part/partie oldschool, ça sonne plus métal, du lourd et qui tâche. Ca me fait presque oublier l’annulation du premier groupe. Hélas, le groupe s’arrête au bout de 3 morceaux, n’en déplaise au public qui en redemande. Je n’ai même pas eu le temps de faire quelques photos …

J'essaie de me réjouir à l'idée qu'il reste tout de même les 2 têtes d'affiche : Bleeding Through et Caliban. Et même si je ne connais pas vraiment Bleeding Through en CD (groupe de métalcore straight edge américain), leur prestation au Fury Fest il y a 2 ans m’avait plutôt séduite. Malheureusement, cette soirée me laissera plus que sceptique. En effet, même si le chanteur a une présence scénique évidente (il court de gauche à droite, saute partout, communique bien avec le groupe et le public), on sent qu'il n'y met pas vraiment de coeur. Certains diront qu'ils ne peuvent pas y mettre la puissance qu'ils veulent tant la scène est petite mais je trouve simplement que tout ça sonne un peu faux ... Je trouve qu’il y a un manque de spontanéité et le set passe un peu comme une lettre à la poste, rien ne me marque vraiment l'esprit mais en même temps rien ne me dérange, on sent quand même qu’ils nous ont préparé un set bien huilé et carré. La présence de la claviériste est bonne, elle n'a pas arrêté de headbanguer durant tout le set et de hurler les paroles à tue tête, mais hélas, on entend peu ses mélodies... C'est un peu dommage, car ce groupe a au moins cela d'original : un piano pour accompagner les passages chantés. Enfin malgré tout, leur prestation aura réveillé une grosse partie du public qui a joyeusement sauté pendant une grosse demi-heure.

Il ne reste donc plus qu'une chance à ce concert de se rattraper, et ce avec Caliban, groupe de métalcore allemand. Ils viennent de sortir leur 5ème album et même si le chant clair prend une place de plus en plus importante dans les compos, ils restent tout de même un des groupes pionniers du style et la voix d'Andreas reste assez unique dans son genre. De plus, ils ont une puissance, notamment en live, qui est indéniable. Malgré tout, la salle se vide quelque peu après le set de Bleeding Through, ce qui au final n'est pas pour me déplaire car on peut un peu mieux respirer et mosher. Tout d'abord, le groupe arrive sur scène et je vois que rien n'a changé : le groupe a toujours le sourire, on sent qu'ils vont donner au public ce qu'il attend. Et en effet, on ne sera pas déçu, sauf peut être par la set list qui emprunte surtout des titres aux 2 derniers albums. De plus, ce n'est plus Andreas qui se charge des voix claires mais bien le guitariste et malheureusement, sa voix lui aura fait défaut ce soir, d'où une baisse du volume de la part de l'ingé son. Le groupe continue son set sans accroc et toujours avec autant de sympathie pour le public; Andreas nous dit même de faire attention dans le pit, et notamment pendant le wall of death (technique qui consiste à séparer la foule en 2 afin que les 2 "clans" se foncent dessus et forment ainsi un énorme pogo) qui aura fait quelques dégâts dans le public mais il en redemande toujours... Malgré toute cette énergie, je trouve que le set, tout comme celui de Bleeding Through, est un peu trop calibré, je n'ai pas retrouvé la puissance qu’ils dégageaient au Fury Fest il y a 3 ans, mais c’est sûrement due à la petite taille de la scène ... Enfin le groupe se décide à finir sur "Forsaken Horizon", chanson phare du 3ème album, Shadow Hearts, qui fera bien plaisir à tout le monde. Et voilà, après une petite heure de set, c'est déjà fini, je suis forcément un peu déçue de la soirée mais en espérant qu'ils se rattraperont la prochaine fois ...!

Un grand merci à toute l'organisation et à Mathilde de Roadrunner.


Plus d'infos sur: www.calibanmetal.com

Photos (Cliquez dessus pour les agrandir) - Crédits Photos: Abhinck

Caliban - Bleeding Through - cliquez pour agrandirCaliban - Bleeding Through - cliquez pour agrandirCaliban - Bleeding Through - cliquez pour agrandirCaliban - Bleeding Through - cliquez pour agrandirCaliban - Bleeding Through - cliquez pour agrandir

Yezzi.net - Qui sommes nous? - E-mail