yezzi.net - webzine musical et culturel du collectif antistatic - musique - culture - lecture - theatre - chroniques - live reports - interviews - news - concerts - photos - liens - salles

Jeudi 17 août 2017

Groupe du moment:
Rag'n'Bone Man
Soul Pop Blues
Rag'n'Bone Man est la révélation du moment avec la sortie de son premier album "Human"
:Site web ici:


Les nouveaux articles de Yezzi
Interviews récentes:
Ugly Kid Joe
Tang
Wonderbar
Therapy?
Le Dead Projet

Chroniques récentes:
Aqme - Dévisager Dieu
Exodus - Blood In Blood Out
Lordi - Scare Force One
Billy Idol - Kings and Queens Of The Underground
Alice Cooper - Raise The Dead - Live From Wacken

Live reports récents:
Saxon - Skid Row
Accept
Steve Harris British Lion
Nine Inch Nails
Suicidal Tendencies - The Inspector Cluzo

Infos
Concerts
Salles de concert


Les Partenaires de Yezzi

MySpace.com
My Space Webzine Yezzi

Voltadikt.com
VOLTADIKT.com - Plateforme de téléchargement pour groupes indépendants & DIY

Première Pression
Premiere Pression - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Popcorn
Popcorn -Magazine mensuel sur les musiques amplifiées - supplément de Flash Hebdo et disponibles dans les shops, music shops, stands concerts,...

Bikini/Bleu Citron
Le Bikini et Bleu Citron - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Jerkov Musiques
Jerkov Musiques - Label - Booking - Promo - Tourneur - Manimal - Agora Fidelio - Psykup - ... - Toulouse

Sidilarsen
Sidilarsen - Boom Boom Metal - Punk Electro Ragga Dance Metal - Toulouse

Tezla Booking Promo
Tezla booking et promo













Yezzi Radio
metal - pop - rock - hardcore - emo - neo - trip hop - hip hop - jazz - electronique - techno - dance - rock n' roll - death - trash - speed - heavy
YEZZI Live Reports
Arrach et OpenNightmare - salle du Cap à Toulouse (31-01-2007)
par Olga

C'est dans la salle du Cap qu'allait résonner en ce mercredi 31 janvier 2007, les douces mélodies des combos aux noirs desseins que sont Arrach, OpeNightmare et Skunk. Autant vous avouer la vérité tout de suite : je n'ai pas pu assister à la prestation de Skunk à cause d'une énorme journée le lendemain…et oui, ch'uis vieux et j'ai besoin de sommeil, meeeeerde !

Enfin quoiqu'il en soit, dès l'entrée de la salle du Cap, le public venu nombreux ne pouvait laisser que présager que du bon. Après un passage obligé à la buvette (burp, s'cusez !) où ma démarche féline empreinte d'une sexualité exacerbée fait évanouir les filles et rendre jaloux plus d'un mâle en rut (notamment chez les TLP…), je me dirige à pas de velours (mais sexuels, il va de soi) vers la scène non sans m'être protégé mes chastes oreilles de ces cotons cirés que l'on nomme aussi des boules "qui est-ce ?" ("ben, c'est moi !" ...voilà ça, c'est fait…).

Et il faut dire que ces satanés bouchons fluos qui font passer le quidam pour un vieux beauf qui ne sait pas apprécier la musique de sauvage m'ont bien servi car l'entrée d'Arrach sur les planches du Cap était fracassante ! Potards à fond, gros riffs, rythmiques à l'huile de coude…les bougres ne nous auront rien épargné : ça crie, ça bouge, ça saute, ça fait du bruit…et on en redemande. Le quintet distillera comme à son habitude son punk/hardcore subtilement (hum...) teinté de métal à grands coups de méchants morceaux ("Nuclear Factory", "Need For Speed", "Les Artisans du Kaos"…) et d'une présence scénique indéniable. Loin de partir à fond dans le cliché coreux du groupe qui bastonne sans réfléchir, Arrach a l'intelligence de déposer dans ces morceaux quelques grammes de finesse notamment au travers de soli sympatoches, de lignes de chants variées (mais hurlées) et de l'utilisation d'un second chant particulièrement inspiré.
Le quintet s'en donnera à cœur joie tout au long d'un set furibond qui aura vite fait de venir à bout d'un public…déjà conquis d'avance (bouh ! les triiiiiicheurs !). Qui plus est, Arrach aura la délicate idée de terminer par un medley des Exploited, pour être bien sûr d'enfoncer le clou ! Râââh y sont forts les bougres…

Après mon 47e litre de bière à la buvette qui forcera l'admiration de toutes (et de tous), je me prépare donc à l'arrivée sur scène des trentenaires (éhéh…) d'OpeNightmare.
C'est le classique "PCB" qui donne le coup d'envoi à ce qui sera un set remarquable et remarqué. Malgré la différence de style avec Arrach, la bande à PierrO arrive aisément à capter l'attention notamment grâce à une setlist remaniée qui voit l'apparition de "nouveaux" morceaux comme "Insane World", "Web Site Stroy" ou "Rock n' Roll Sucks". Bref, ça envoie grave sur les planches et ça fleure bon le rock joué avec les tripes. De son côté, Mathieu à la guitare prend de plus en plus un rôle important au sein du combo puisqu'il apporte du sang neuf grâce à son jeu de guitare technique et sa bonne humeur. De plus, sa complicité avec le gratteux/chanteur Yoorwell (je suis sûr qu'ils doit y avoir quelque chose entre ces deux-là…) donne l'impression qu'OpeNightmare s'est enfin trouvé et que la bande des quatre avance dans le même sens (c'est bon signe).
Après avoir mis le dernier album à l'honneur tout au long du concert ("PCB", Planet Blair", Live Under The Sun"…), le groupe clôturera sa prestation avec "I Wanna Be Your Dog" de l'ami Iggy sans concession et brut de décoffrage. Le public appréciera.
En fin de compte, il est clair qu'OpeNightmare a depuis quelques temps pris son rythme de croisière après son changement de line up. Ce concert vient de sceller de bien belle manière le travail accompli depuis quelques longs mois. Chapeau les potos !

Voilà, à cette heure aussi tardive (plus de minuit !), je décide de me retirer sur la pointe des pieds vers mon doux foyer les yeux étincelants et les oreilles qui n'entendent plus rien…ah merde, j'ai oublié d'enlever mes boules "qui est-ce" !
Je n'ai donc pas pu voir Skunk mais d'après ce qu'on m'a dit, c'était bien…la prochaine fois, peut-être !

Set list OpeNightmare

PCB
Live Under The Sun
Insane World
Do It Yourself
Botticelli
You Don't Know
Rock n' Roll Sucks
White Trash
Planet Blair
Web Site Story
Burn Destroy
My Wife Is Drunk
To Loose Punkers
I Wanna Be Your dog

Set List Arrach

Nitro
Nuclear Factory
Die Hard For Them
Need For Speed
Trash
Purely & Simply F...
The Hand on My Mind
Ni Dieu Ni Maître
Mix Your Cultures
Les Artisans Du Kaos
New Deal
Injustice System
Anti-Nazis
Wild Child
Elation
Medley Exploited

Yezzi.net - Qui sommes nous? - E-mail