yezzi.net - webzine musical et culturel du collectif antistatic - musique - culture - lecture - theatre - chroniques - live reports - interviews - news - concerts - photos - liens - salles

Lundi 21 août 2017

Groupe du moment:
Rag'n'Bone Man
Soul Pop Blues
Rag'n'Bone Man est la révélation du moment avec la sortie de son premier album "Human"
:Site web ici:


Les nouveaux articles de Yezzi
Interviews récentes:
Ugly Kid Joe
Tang
Wonderbar
Therapy?
Le Dead Projet

Chroniques récentes:
Aqme - Dévisager Dieu
Exodus - Blood In Blood Out
Lordi - Scare Force One
Billy Idol - Kings and Queens Of The Underground
Alice Cooper - Raise The Dead - Live From Wacken

Live reports récents:
Saxon - Skid Row
Accept
Steve Harris British Lion
Nine Inch Nails
Suicidal Tendencies - The Inspector Cluzo

Infos
Concerts
Salles de concert


Les Partenaires de Yezzi

MySpace.com
My Space Webzine Yezzi

Voltadikt.com
VOLTADIKT.com - Plateforme de téléchargement pour groupes indépendants & DIY

Première Pression
Premiere Pression - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Popcorn
Popcorn -Magazine mensuel sur les musiques amplifiées - supplément de Flash Hebdo et disponibles dans les shops, music shops, stands concerts,...

Bikini/Bleu Citron
Le Bikini et Bleu Citron - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Jerkov Musiques
Jerkov Musiques - Label - Booking - Promo - Tourneur - Manimal - Agora Fidelio - Psykup - ... - Toulouse

Sidilarsen
Sidilarsen - Boom Boom Metal - Punk Electro Ragga Dance Metal - Toulouse

Tezla Booking Promo
Tezla booking et promo













Yezzi Radio
metal - pop - rock - hardcore - emo - neo - trip hop - hip hop - jazz - electronique - techno - dance - rock n' roll - death - trash - speed - heavy
YEZZI Live Reports
Apocalyptica - Festival Garorock à Marmande (08-04-2011)
par Olga

S’il y a bien un évènement qu’on ne manque pas depuis maintenant 15 ans (!), c’est bien le Garorock de Marmande (47). Autant vous dire qu’à la fin mars / début avril, c’est l’effervescence du côté de Metal Sickness et la bagarre dans l’équipe pour savoir qui aura l’immense privilège de s’y rendre. Tous les coups sont permis pour être l’heureux élu. Entre 2 coups de cutter à la lame maculée du virus HIV (oui, tous les coups sont permis, je vous dis…) et des pires bassesses (je me suis marié avec la mère du big boss JL, afin de devenir son beau-père et lui couper son argent de poche pour pas qu’il puisse partir à Marmande. En plus, j’ai l’autorité parentale sur lui, maintenant…), me voilà donc sortis vainqueur de ce pugilat (et ça fait 14 ans que ça dure – je n’ai manqué que la seconde édition du Garorock en…1997 !).
En roooouuuute, vers l’infini et au-delàààààààaaaarghbuèèèrrkk !...merde, je suis malade en voiture…
Pour la peine, je prends sous mon aile bienfaitrice l’ami bordelais Nikolas pour cette aventure roc(k)ambolesque ! On ne sera pas assez de deux pour ces trois jours d’énervés. Dans le ciel, les hélicoptères de la gendarmerie volent bas, pas de doute c'est la reprise des festivals…

Jour 1 : Vendredi 8 avril

23.00 et des poussières. Apocalyptica. A ma grande honte, je dois avouer que je n'avais jamais vu les finlandais sur scène. Et bien ce soir, j'en aurai pour mon argent. En effet, tout comme MOPA, je me demandais ce que pouvait valoir le groupe dans le cadre d'un festoche tant l'acoustique ne se prête pas forcément avec les instruments à cordes de ces joyeux lurons.
Or, dès son arrivée sur scène, le groupe va vite envoyer du lourd avec un son très fluide qui va parfaitement mettre en avant la qualité et l'immense richesse des compositions ("On the Rooftop With Quasimodo", "Bring Them To Light").
Comme à leur habitude, Eicca Toppinen, Paavo Lötjönen et Perttu Kivilaakso font faire le spectacle en bougeant dans tous les sens, en jouant (au sens propre comme au figuré) avec leurs instruments (à cordes…bande de pervers !). Le public du Garorock est d'ores et déjà conquis puisque pas mal de monde reprendra en chœurs les paroles des titres et se répondra comme un seul homme à toutes les sollicitations du groupe.
De plus, Apocalyptica va disséminer dans son set quelques morceaux de Metallica à la plus grande joie de tous ("Nothing Else Matter" repris par toute l'assemblée, ça fait hérisser le poil !). Une manière de boucler la boucle avant d'enchaîner sur ses propres compositions quand on sait que la formation s'est fait connaître en faisant des reprises des 4 Horsemen… Et le moins que l'on puisse dire c'est qu'Apocalyptica possède de putains de bons morceaux accrocheurs et ô combien efficaces ("End Of Me", "2010"…) qui finiront de convertir ceux qui doutaient qu'on puisse "faire du metal avec des instruments à cordes classiques". La claque sera d'autant plus grande avec la reprise de "Seek & Destroy" de Metallicouilles qui mettra tout le monde à genoux. Les finlandais sont en train de nous gratifier d'un set intense et de réussir son coup au la main ! Quelle claque !
Petite cerise sur le gâteau – et à la demande générale - Apocalyptica se payera le luxe de nous envoyer à la gueule 2 rappels énormes après un terrible "Inquision Symphony" de Sepultura. On termine donc à fond la caisse, histoire de nous démontrer à tous, la maîtrise technique hallucinante de trio cordiste… On ressort de la scène Pression Live, les joues rouges et le sourire aux lèvres. Apocalyptica nous a bel et bien convaincu !




Set list

On the Rooftop With Quasimodo
2010
Grace
Master Of Puppets
Not Strong Enough
End Of Me
Creeping Death
Bring Them To Light
Beautiful
Sacra
Nothing Else Matters
Last Hope
I'm Not Jesus
Seek & Destroy
Inquisition Symphony
----------
At The Gates Of Manala
I Don't Care
Hall Of The Mountain King
----------
+ 1


Photos (Cliquez dessus pour les agrandir) - Crédits Photos: Olga

Apocalyptica - cliquez pour agrandirApocalyptica - cliquez pour agrandirApocalyptica - cliquez pour agrandirApocalyptica - cliquez pour agrandirApocalyptica - cliquez pour agrandir

Yezzi.net - Qui sommes nous? - E-mail