yezzi.net - webzine musical et culturel du collectif antistatic - musique - culture - lecture - theatre - chroniques - live reports - interviews - news - concerts - photos - liens - salles

Samedi 16 décembre 2017

Groupe du moment:
Rag'n'Bone Man
Soul Pop Blues
Rag'n'Bone Man est la révélation du moment avec la sortie de son premier album "Human"
:Site web ici:


Les nouveaux articles de Yezzi
Interviews récentes:
Ugly Kid Joe
Tang
Wonderbar
Therapy?
Le Dead Projet

Chroniques récentes:
Aqme - Dévisager Dieu
Exodus - Blood In Blood Out
Lordi - Scare Force One
Billy Idol - Kings and Queens Of The Underground
Alice Cooper - Raise The Dead - Live From Wacken

Live reports récents:
Saxon - Skid Row
Accept
Steve Harris British Lion
Nine Inch Nails
Suicidal Tendencies - The Inspector Cluzo

Infos
Concerts
Salles de concert


Les Partenaires de Yezzi

MySpace.com
My Space Webzine Yezzi

Voltadikt.com
VOLTADIKT.com - Plateforme de téléchargement pour groupes indépendants & DIY

Première Pression
Premiere Pression - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Popcorn
Popcorn -Magazine mensuel sur les musiques amplifiées - supplément de Flash Hebdo et disponibles dans les shops, music shops, stands concerts,...

Bikini/Bleu Citron
Le Bikini et Bleu Citron - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Jerkov Musiques
Jerkov Musiques - Label - Booking - Promo - Tourneur - Manimal - Agora Fidelio - Psykup - ... - Toulouse

Sidilarsen
Sidilarsen - Boom Boom Metal - Punk Electro Ragga Dance Metal - Toulouse

Tezla Booking Promo
Tezla booking et promo













Yezzi Radio
metal - pop - rock - hardcore - emo - neo - trip hop - hip hop - jazz - electronique - techno - dance - rock n' roll - death - trash - speed - heavy
YEZZI Live Reports
Aeria Microcosme - Palace Inopia - Zero Absolu - Le Cri de la Mouette à Toulouse (22-02-2007)
avec Aeria Microcosme + Palace Inopia + Zero Absolu
par Djinax

C’est dans la jolie petite péniche du Cri de la mouette qu’a lieu cette soirée placée sous le signe du rock. C’est Aeria Microcosme qui organise la soirée avec leur collectif Infusion en invitant Palace Inopia, jeune groupe toulousain et Zero absolu venu d’Annecy. La péniche est remplie à craquer, elle est prête à tanguer.


C’est Zero absolu qui ouvre la soirée, je n’avais jamais entendu parler de ce groupe et surprise, le groupe est en fait une seule et même personne. Son répertoire est vaste, on sent que le protagoniste, Nak, a beaucoup d’influences, ça va de l’electro au rock en passant par l’indus et le métal. Ses chansons sont assez expérimentales, il teste pas mal de choses mais c’est un artiste à voir en live car il est impressionnant au milieu de son cercle de pédales à jongler ainsi avec ses effets. Il dispose d’une guitare, d’une basse et d’un clavier pour jouer les riffs et se les enregistre pour en faire des boucles. Elles sont alliées à des machines pré enregistrées et des samples balancées aux moments adéquat. Les boucles se superposent donc au fur et à mesure mais il y a de bonnes idées qui donnent un coté assez expérimental. Il chante également de temps en temps avec toujours du delay ou des effets spéciaux sur la voix pour accentuer le coté étrange, nous montrant même son joli timbre de gueulante. Une chanson est notamment bien influencée par Nine Inch nails. Des idées bien variées comme je le disais même si on ne le sent pas vraiment à l’aise. En effet, c’est seulement son 2ème concert avec ses machines récemment achetées donc on le sent assez soucieux de ne rien oublier, il n’est pas vraiment à fond dans son concert même s’il n’aura pas fait de grosses erreurs, mais on lui pardonne volontiers vu la difficulté et la multitude de choses à gérer seul. Il a donc besoin d’une bonne dizaine de concerts dans les pattes pour être à l’aise, mais c’est vraiment un artiste à découvrir en live. A noter que sa première démo est à télécharger en intégralité sur son site et qu’il a le projet de jouer avec de la vidéo.

Ce sont les toulousains de Palace Inopia qui prennent le relais, c’est un jeune groupe récemment crée mais qui fait déjà parler de lui. Leur musique a une base rock, mais elle explore également pas mal de courants aux alentours, comme le post rock et l’emo par exemple. En entendant les jolies mélodies de guitares, on pense successivement à Mogwai, Thursday ou encore Envy sur les envolées. On a vraiment l’impression qu’après certains breaks, ils lâchent littéralement les chevaux pour notre plus grand bonheur. Le chant lui est plutôt dans une veine pop sur les passages calmes et screamo ou hardcore sur les passages rythmés. Le chanteur, Boo, a du mal à s’entendre mais on le sent quand même à l’aise surtout dans les moments hurlés. Les musiciens sont bien dedans, on sent qu’ils prennent du plaisir à jouer. C’est apparemment communicatif vu que le public apprécie les morceaux et le fait savoir. Un groupe en devenir et à suivre de près vu qu’ils préparent leur premier EP pour 2007.

C’est Aeria Microcosme qui clôture donc la soirée avec leur rock aérien. Les toulousains sortent de l’enregistrement de leur premier album et ça se sent, on les sent de suite dedans et à l’aise dans leurs morceaux. Le son est bon, on entend bien tous les instruments et il y a même un coté rock metal sur la guitare qui n’est pas habituellement présent et dont on ne va pas se plaindre. Les 2 filles du groupe, Béra au chant et Nina au clavier et chœurs sont sur le devant de la scène et les 3 mecs derrières, ce qui a le don sur certains passages rythmés de faire un très joli contraste qu’on n’a pas l’habitude de voir: au premier plan, le charme et la douceur des filles et au second plan, l’énergie et la fougue des mecs. Grandiose ! Ils nous joueront les titres de leur démo mais aussi pas mal de nouveaux titres qui seront présents sur leur 1er album « 8 » qui sortira en avril. Les chansons sont très bien exécutées aussi bien musicalement que vocalement. La section basse batterie est assez impressionnante, ça groove bien, les 2 ont de très bonnes idées qui sont originales pour un style rock pop, c’est frais, ça fait du bien. Au niveau guitare, on sent les influences de Deftones, A perfect Circle et d’Agora Fidelio pour le côté lancinant, Nina nous concocte quelques jolies mélodies et des nappes bien senties. Béra est à l’aise et exécute bien son chant clair en nous faisant découvrir ses paroles toutes en métaphores. Ils ont vraiment des passages très prenants qui me collent directement des frissons et des émotions comme seul quelques groupes arrivent à faire passer. C’est pour moi, le groupe en devenir du rock toulousain et espérons français. Donc allez les voir s’ils passent près de chez vous, à l’occasion de la tournée qui suivra la sortie de l’album, ça vaut le coup d’œil et (d’oreille), vous ne serez pas déçus.

Cette soirée était donc très réussie, 3 bons groupes, du bon son, de l’émotion, de l’amitié, une salle remplie à craquer, que demande le peuple? C’était tout simplement une soirée à ne pas louper !

Photos (Cliquez dessus pour les agrandir) - Crédits Photos: Charlotte

Aeria Microcosme - Palace Inopia - Zero Absolu - cliquez pour agrandirAeria Microcosme - Palace Inopia - Zero Absolu - cliquez pour agrandirAeria Microcosme - Palace Inopia - Zero Absolu - cliquez pour agrandirAeria Microcosme - Palace Inopia - Zero Absolu - cliquez pour agrandir

Yezzi.net - Qui sommes nous? - E-mail