yezzi.net - webzine musical et culturel du collectif antistatic - musique - culture - lecture - theatre - chroniques - live reports - interviews - news - concerts - photos - liens - salles

Samedi 24 juin 2017

Groupe du moment:
Rag'n'Bone Man
Soul Pop Blues
Rag'n'Bone Man est la révélation du moment avec la sortie de son premier album "Human"
:Site web ici:


Les nouveaux articles de Yezzi
Interviews récentes:
Ugly Kid Joe
Tang
Wonderbar
Therapy?
Le Dead Projet

Chroniques récentes:
Aqme - Dévisager Dieu
Exodus - Blood In Blood Out
Lordi - Scare Force One
Billy Idol - Kings and Queens Of The Underground
Alice Cooper - Raise The Dead - Live From Wacken

Live reports récents:
Saxon - Skid Row
Accept
Steve Harris British Lion
Nine Inch Nails
Suicidal Tendencies - The Inspector Cluzo

Infos
Concerts
Salles de concert


Les Partenaires de Yezzi

MySpace.com
My Space Webzine Yezzi

Voltadikt.com
VOLTADIKT.com - Plateforme de téléchargement pour groupes indépendants & DIY

Première Pression
Premiere Pression - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Popcorn
Popcorn -Magazine mensuel sur les musiques amplifiées - supplément de Flash Hebdo et disponibles dans les shops, music shops, stands concerts,...

Bikini/Bleu Citron
Le Bikini et Bleu Citron - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Jerkov Musiques
Jerkov Musiques - Label - Booking - Promo - Tourneur - Manimal - Agora Fidelio - Psykup - ... - Toulouse

Sidilarsen
Sidilarsen - Boom Boom Metal - Punk Electro Ragga Dance Metal - Toulouse

Tezla Booking Promo
Tezla booking et promo













Yezzi Radio
metal - pop - rock - hardcore - emo - neo - trip hop - hip hop - jazz - electronique - techno - dance - rock n' roll - death - trash - speed - heavy
YEZZI Interviews

Wonderbar
par Olga le 19-01-2011

Wonderbar, c'est un groupe formé en mai 2010 pour faire du rock/grunge des familles en racontant des histoires merveilleuses de bar... A déguster sans modération. C'est du moins comme ça que les trois bougres se présentent. Sur le papier, ils ont de quoi allécher plus d'un amateur de gros son, avec un Nutz au chant et à la guitare tout droit sorti de Zubrowska et un Raf à la basse échappé des dérangés de Nolentia. Petit entretien avec les deux bougres pour en savoir un peu plus sur l'aventure Wonderbar...

Salut ! Originalité oblige, est ce que tu peux présenter le groupe, pour ceux qui ne connaissent pas encore Wonderbar ?

Raf : Salut ! Wonderbar est né au printemps 2010 de l’initiative de Julien "Nutz" (guitare/chant) qui avait ce projet en tête depuis un petit moment. Après un coup de trop, le pas a été franchi est le groupe est né. Une naissance dans l’allégresse et l’alcool.


"Wonderbar" vient tout juste de sortir. Dans l’état actuel des choses, comment vous sentez-vous ? Avez-vous eu quelques chroniques ? Des retours ?

Raf : On se sent bien, et toi ? (Ca va, merci ! – Ndr Olga) Oui l’EP est sorti début juin, les chroniques sont bonnes (pour les quelques que l’on a eu). Les retours sont très encourageants jusqu’à présent, mais nous avons encore pas mal de boulot pour arriver à ce que nous voulons. Ca viendra avec le temps passé ensemble, notamment sur les planches !


Pourquoi ce nom de groupe, Wonderbar ?

Raf : On cherchait un nom qui ait un lien avec la naissance du groupe (dans un bar), qui soit frais et pas dénué de second degré. Il y a le jeu de mots avec le mot "wunderbar" ("merveilleux" en allemand) et la consonance proche d’une célèbre marque de soutiens-gorge qui nous a valu quelques émois depuis que nous louchons dans les décolletés.


Comment définirais-tu votre musique ? Quelles sont vos influences… ?

Raf : En gros du rock. A la fois mélodique et rageur, efficace et droit au but, si possible accrocheur mais sans être plat. En tous cas c’est notre volonté…

Nutz : Disons que la base musicale du groupe reste le rock stoner de la fin des années 90 porté par Queens of the Stone Age. On peut y ajouter Nirvana, surtout pour les côtés "noise". Sinon, pour parler des sources antérieures c'est certainement Creedence qui m'influence le plus pour la composition. Il ne reste plus qu'à adapter ça aux années 2010, et nous approchons d'une définition juste, du moins vue de l'intérieur.


L'alchimie de Wonderbar fonctionne plutôt bien. Comment vous êtes vous tous rencontrés ? Quels sont vos parcours musicaux ?

Raf : Merci (même si la formulation est la même pour tous les groupes que tu interviewes sacripan !) (Merde, je suis découvert ! – Ndr Olga). Julien et moi nous sommes rencontrés car il répète avec ses autres groupes (Zubrowska et Gorod) dans les locaux de l’asso dans laquelle je bosse (Assaut Musical). Julien a rencontré Laurent (batterie) dans un bar. J’ai rencontré Laurent à la 1ère répète tous les trois ! Laurent a plein de projets musicaux dont les plus aboutis actuellement sont Ethersens (métal progressif, au chant) et The Last Dandys (rock’n’roll, à la batterie). Julien chante dans les deux groupes précédemment cités (Zubrowska et Gorod), et pour ma part je n’ai « qu’un » autre groupe, Nolentia, dans lequel je braille avec une basse dans les mains.

Nutz : Pour reprendre plus succinctement ce que Raph vient de dire, nous sommes tous trois (grosso merdo) actifs dans la scène plutôt orientée "Metal extrême". C'est-à-dire de la musique très rapide, complexe, peu accessible et vraiment très éprouvante en tant que musicien. Wonderbar est en quelque sorte notre bol d'air frais.


Comment vous arrivez à gérer vos groupes respectifs par rapport à Wonderbar ?

Raf : En effet, c’est parfois compliqué, surtout pour Julien dont les 2 autres groupes sont particulièrement actifs, et nous avons déjà dû refuser quelques belles opportunités. Mais c’est inévitable, les données étaient claires depuis le début, donc on tente de s’organiser autant que possible !


Comment s'est passé l'enregistrement de ce disque ? Où est ça a été fait ? Combien de temps ça a pris ?

Raf : L’enregistrement s’est très bien passé. Il s’est fait chez Laurent Bringer dans son studio à la campagne. L’enregistrement a pris environ 4 jours (un jour par instrument dont les voix), puis le mixage a dû prendre environ deux mois.


Un mot sur l’enregistrement ? Qui s’en est chargé ?

Raf : Comme je disais, ça a été très agréable, familial, et sans pression. Laurent Bringer est quelqu’un que je connaissais bien puisqu’il a enregistré le 1er album de Nolentia, et les autres gars ont été à l’aise très vite…


Est-ce que toutes les compositions étaient déjà terminées avant de rentrer en studio ou est ce que vous vous êtes laisser une marge de manœuvre pour improviser quelques trucs ?

Raf : Tout était prêt en entrant au studio, à part quelques arrangements mineurs, notamment sur les harmonies vocales.

Nutz : Les plus grandes parts d'improvisation ont été de jouer les morceaux au clic pour la première fois et la majorité des choeurs qui ont été vraiment travaillés lors des prises.


Comment tu vois cette réalisation par rapport aux débuts du groupe ? Une (r)évolution ? Une étape… ? Une continuation…? Un début…?

Raf : Heu, nous sommes aux débuts du groupe ! Donc ce n’est forcément que la 1ère étape, j’espère qu’il y en aura encore quelques-unes !


Tu es totalement satisfait de "Wonderbar" où tu changerais quelques petits trucs avec du recul ? Lesquels ? Pourquoi ? Sans langue de bois, quels sont selon toi les points forts mais aussi les points faibles de ce disque ?

Raf : Franchement, nous en sommes très satisfaits. La preuve c’est que ça devait être une simple démo pas destinée au public, et au final nous l’avons pressé et en avons fait notre 1er EP !

Nutz : Nous ne sommes pas encore au stade où il y a des choses à changer, mais plutôt tout à faire et à apprendre. Le gros point noir est que pour un groupe "détente", il demande énormément de travail avant de bien sonner. Concernant le ressenti de l'auditeur, nous sommes mal placés pour avoir suffisamment de recul pour citer points forts et points faibles.


Quels sont les sujets de vos textes dans "Wonderbar" ?

Raf : C’est assez divers mais rarement très joyeux. Ca traite d’histoires de gens paumés, de piliers de bars…nous restons en général dans la thématique de notre nom !

Nutz : Les textes tournent autour de personnages que l'on retrouve le plus souvent sur le zinc. Il faut les prendre comme des brèves de comptoir ou dans chaque morceau, le narrateur prend la peau de celui qu'il incarne. Cela permet de varier les points de vue et de se mettre à la place de n'importe qui. Tout est ouvert !


Vous avez fait le choix du chant anglais et vous vous en sortez plutôt bien. Pourquoi ce choix ? Est-ce que le chant en français est totalement exclu des futures compositions de Wonderbar ou est ce qu'il aura vocation à se développer ?

Raf : Merci encore. A priori pas de chansons en français prévues à l’horizon, l’anglais colle mieux à l’ambiance et à la musique. Nous avons tous de bonnes notions de cette langue, Laurent et Julien sont déjà habitués à écrire des paroles dans leurs autres groupes, et j’en écris aussi dans celui-là…

Nutz : Jamais vous ne m'entendrez chanter en français, si ce n'est pour reprendre du Brassens ou des chansons paillardes. Hihi ! Le choix de l'Anglais est évident pour ma part car n'être compris que par les francophones serait vraiment discriminatoire. Et puis le Français dans du rock, c'est moche !

Raf : …sauf dans Noir Désir et Lofofora !


En ce qui concerne les compos, comment ça se passe ? Tout le monde compose et vous fonctionnez en démocratie pour la direction artistique des morceaux ou il y a un tyran parmi vous ?

Raf : Il y un tyran qui se cache derrière un simulacre de démocratie ! (rires) Non, il est évident que les idées viennent généralement de Julien à travers ses riffs de gratte, mais tout le monde donne son avis sur des arrangements, les structures etc. Et puis nous sommes 3 donc c’est facile de dégager une majorité !


Un mot sur l'artwork. Qui s'en est chargé ?

Raf : Un gars qui s’appelle Tom, que nous n’avons jamais vu (!) mais qui a eu la gentillesse et la patience de nous proposer ce dessin, à partir d’une photo que j’ai faite du bar toulousain où tout a commencé (Le Petit London pour ne pas le citer).


Qu'attends tu de Wonderbar à court et long terme ?

Raf : Des chansons qui filent le frisson quand je les joue et les écoute. Un album qui me comble. Des concerts, du bitume et des rencontres…

Nutz : Se retrouver sur scène devant un public dont la proportion masculine passe enfin sous la barre des 90% ! Donc, comme dit Raph : des rencontres ! Plein !


Comment tu définirais un concert de Wonderbar ?

Raf : Hum, vaste question et plein de possibilités de réponses. Pour l’instant, je dirais qu’il n’y en a pas eu assez pour dégager une tendance générale, mais je pense pouvoir dire que nous prenons de plus en plus de plaisir à chaque fois.


Que pensez-vous de la scène française qui fait du bruit ?

Raf : Elle nous fait du bien ! Personnellement j’aime beaucoup le bruit, surtout quand il est bien organisé et agencé. Je pense que la musique s’est "démocratisée" et que d’excellents groupes peuvent sortir de nulle part, les Ricains et les Suédois n’ont plus le monopole de la bonne poutre et nous avons de très beaux spécimens chez nous, notamment à Toulouse, où la scène est excellente et variée.


Est-ce qu'une autre réalisation (album, maxi, démo, compilation, split…) sortira bientôt ou du moins est en cours de réflexion ?

Raf : Oui nous composons actuellement pour un album que nous espérons enregistrer au printemps !


Ton meilleur souvenir au sein du groupe ? ...et le pire ? Oui, c'est ma question "people"…

Raf : Le problème c’est qu’avec notre an et demi d’existence, nous ne sommes pas encore "people" ! (rires) Sérieusement, tu nous reposeras la question quand on aura vécu plus de choses ensemble, là c’est encore trop tôt !


S’il y a une question que je ne vous ai pas posée et à laquelle vous espériez fébrilement tant répondre…c’est à vous !

Raf : Pourquoi le Figaro ? => Chuck Norris lui-même n’a pas su répondre à cette question.


Un message pour les (millions de) lecteurs de Yezzi ?

Raf : Le metal c’est has been, qu’est-ce que vous foutez sur ce site ?! Merci de votre soutien !

Nutz : Paix, Amour et jus de goyave !


Plus d'infos sur: www.facebook.com/pages/WONDERBAR/103401163081148?sk=info

Photos (Cliquez dessus pour les agrandir)

Wonderbar - cliquez pour agrandirWonderbar


Yezzi.net - Qui sommes nous? - E-mail