yezzi.net - webzine musical et culturel du collectif antistatic - musique - culture - lecture - theatre - chroniques - live reports - interviews - news - concerts - photos - liens - salles

Lundi 24 juillet 2017

Groupe du moment:
Rag'n'Bone Man
Soul Pop Blues
Rag'n'Bone Man est la révélation du moment avec la sortie de son premier album "Human"
:Site web ici:


Les nouveaux articles de Yezzi
Interviews récentes:
Ugly Kid Joe
Tang
Wonderbar
Therapy?
Le Dead Projet

Chroniques récentes:
Aqme - Dévisager Dieu
Exodus - Blood In Blood Out
Lordi - Scare Force One
Billy Idol - Kings and Queens Of The Underground
Alice Cooper - Raise The Dead - Live From Wacken

Live reports récents:
Saxon - Skid Row
Accept
Steve Harris British Lion
Nine Inch Nails
Suicidal Tendencies - The Inspector Cluzo

Infos
Concerts
Salles de concert


Les Partenaires de Yezzi

MySpace.com
My Space Webzine Yezzi

Voltadikt.com
VOLTADIKT.com - Plateforme de téléchargement pour groupes indépendants & DIY

Première Pression
Premiere Pression - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Popcorn
Popcorn -Magazine mensuel sur les musiques amplifiées - supplément de Flash Hebdo et disponibles dans les shops, music shops, stands concerts,...

Bikini/Bleu Citron
Le Bikini et Bleu Citron - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Jerkov Musiques
Jerkov Musiques - Label - Booking - Promo - Tourneur - Manimal - Agora Fidelio - Psykup - ... - Toulouse

Sidilarsen
Sidilarsen - Boom Boom Metal - Punk Electro Ragga Dance Metal - Toulouse

Tezla Booking Promo
Tezla booking et promo













Yezzi Radio
metal - pop - rock - hardcore - emo - neo - trip hop - hip hop - jazz - electronique - techno - dance - rock n' roll - death - trash - speed - heavy
YEZZI Interviews

Uncommonmenfromars
par Shen2 le 10-03-2006

Pour la sortie de leur album Scars are reminders, les Uncommonmenfrommars ont entreprit une tournée hallucinante de 50 concerts en 50 jours. Rencontre avec Motor Ed, guitariste-chanteur du groupe...

Yezzi: 50 dates en 50 jours... A quoi vous tournez pour tenir le choc et ne pas tomber dépuisement ?
Motor Ed: Partir en tournée est la raison pour laquelle on fait de la musique. Se taper 50 dates en 50 jours c’est un peu comme se goinfrer de notre plat préféré, et on est boulimiques ! Le fait de partir avec des amis (les Burning heads) rajoute bien sûr encore plus de plaisir et de fun. C’est sûr qu’il y a des réveils plus difficiles que d’autres, et que certaines «afters» laissent des encoches sur le pare choque mais le seul vrai truc pour tenir le coup est le repos. Lorsque nous consommons alcool ou drogues, c’est uniquement pour la fête et pas pour «tenir le coup» !

Votre dernier album s’intitule Scars are reminders. Quelles sont les cicatrices d’Uncommomenfrommars ?
Motor Ed:
On se fait des cicatrices tous les jours, on fait des erreurs, on tombe, on se blesse, et on apprend de nos erreurs pour ne pas les reproduire. Ces 2 dernières années, il y en a eu un peu plus que d’habitude ! On a le sentiment d’avoir beaucoup appris depuis Noise pollution, on a beaucoup tourné, fait des rencontres importantes… Il y a aussi eu des séparations. On a quitté Wagram pour reprendre pleinement les manettes du groupe. On en a eu marre d’avoir a se battre pour faire passer nos idées et se voir tout refuser. On a donc produit cet album nous-même dans les conditions que nous avons choisi, et c’est le label at(h)ome qui l’a orti en France.

Yezzi: Vous avez encore enregistré avec Ryan Greene. Quels sont les qualités du bonhomme pour que vous rempiliez avec lui si souvent et qu’est ce qu’il apporte au groupe ?
Motor Ed:
Ryan est un ami. On a si souvent travaillé avec lui qu’il fait partie du son du groupe. Il nous apporte beaucoup de rigueur, et il a beaucoup d’idées qui nous correspondent, on est sur la même longueur d’onde et on apprend beaucoup avec lui. Enregistrer ensemble est toujours un plaisir, et à chaque album, on est de plus en plus satisfaits du résultat. Sa façon d’enregistrer et de mixer est assez radicale, et ça on aime ! Il a été souvent imité, mais jamais égalé !

Yezzi: Sur 4 musiciens, il y a 3 frères d’origine américaine. Quelle incidence cela a-t-il sur vos influences musicales ?
Motor Ed:
Au départ, nos influences étaient exclusivement anglophones, puisque nous sommes nés et avons grandis aux Etats-Unis, mes frères et moi. C’est en faisant des tournées et des rencontres avec des formations comme Seven Hate, Greedy Guts, Burning heads… qu’on s’est fait notre culture musicale Française. Ces groupes font toujours parti, d’une manière ou d’une autre, de nos influences même si nos principales références restent anglo-saxonnes.

Yezzi: Comment définiriez-vous Scars are reminders, par rapports à vos précédents albums ?
Motor Ed:
Comme je le disais précédemment, on a acquis énormément d’expérience en peu de temps. Les nouvelles influences qui ne cessent de s’ajouter, les rencontres et les longues tournées ont fait que cet album ne ressemble pas a nos autres disques, qui je pense ne se ressemblent pas non plus… On a laissé plus de place à la spontanéité, on avait moins de temps pour la phase d’écriture cette fois. On aime essayer de faire des morceaux qui ne sonnent pas comme ce que l’on a pu faire avant, les morceaux pop sont plus pop, et les morceaux punk-rock sont plus punk-rock… Il y a eu aussi toute cette atmosphère de changements et d’incertitudes dans l’entourage du groupe pendant la composition des morceaux, ce qui nous a sans doute influencé On est très fiers du résultat, on a mis beaucoup de nous-mêmes dans ce disque.

Yezzi: Ou vous sentez vous le mieux, ici ou de l’autre côté de l’Atlantique ?
Motor Ed:
Chez nous, c’est en France, mais à chaque fois que l’on retourne aux Etats-Unis, c’est un peu comme si on rentrait à la maison ! On a beaucoup déménagé durant notre enfance, et on n’a jamais vraiment eu l’impression d’être à notre place. Aux Etats-Unis on nous appelait «les Frenchys» et en France «les Amerlocs»! Mais l’avantage de tout ça est que maintenant on se sent chez nous partout !

Yezzi: Votre sélection musical du moment ?
Motor Ed:
C’est une question délicate parce que nous écoutons tous des choses différentes… Mais en ce moment, dans le camion, on écoute entre autres : Dirty Fonzy, Ramones, Leptik Ficus, Greedy Guts, Nofx, Hundred Reasons, Sleepers, Stiff little fingers, Lemonheads, Propagandhi, Johnny Cash, 7 Seconds, Groovie Ghoulies, Le Volume était au Maximum, Sceeching Weasel, Hot Water Music, Bad Chickens…

Yezzi: Vous ne parlez jamais politique dans vos chansons. On aimerait quand même savoir quels sont vos combats ?
Motor Ed:
Nous ne sommes pas politiciens, nous sommes un groupe de rock. La politique a toujours été, et est toujours très présente dans le punk rock, et c’est important qu’elle le reste. Mais si tous les groupes de punk ne chantaient plus que des chansons sur la politique, je pense que ça deviendrait très vite casse couilles ! Certains de nos groupes préférés sont ultra engagés, comme Propagandhi, Dead Kennedys, Strike Anywhere, Burning Heads… mais on aime aussi l’esprit crétin des Ramones, Vandals, Toy Dolls, The Briefs… Certains groupes tombent malheureusement vite dans la démagogie en s’essayant aux textes engagés par mode ou pour ressembler à leur groupe préféré, ce que nous avons toujours refusé. Nos textes sont plus introspectifs, nous écrivons sur nos vies, et celles qui nous entourent et qui nous inspirent, sur nos expériences, nos déceptions, nos «cicatrices»… S’il devait en ressortir un message de tout ça ce serait de décider soi-même de la direction que prends ta vie, sans tenir compte des règles que l’on t’impose dès que tu sors de chez toi. De combattre les réactions agressives de ceux qui sont tellement encrés dans la norme, qu’ils ne supportent pas que l’on puisse avoir une autre vision de la vie, un autre style de vie que celui que l’on nous impose à l’école. Par contre, par le biais du groupe nous soutenons volontiers des associations, ou des organisations militantes lorsqu’on nous le demande. Récemment nos amis des groupes Dirty Fonzy et Condkoï ont monté un collectif dont nous faisons partie, qui s’appelle «plein les urnes» (http://www.myspace.com/pleinlesurnes) dont un des buts est d’éviter la déferlante Sarko/LePen aux prochaines élections… Il y aura un site Internet qui sera un lieu de débat, d’information, d’échange pour aider a faire prendre conscience de la préoccupante situation politique actuelle. Les membres des groupes participant pourront également commenter régulièrement l’actualité, soumettre des idées, des pensées etc…

Yezzi: ça fera 10 ans l’année prochaine que le groupe existe. Vous prévoyez quelque chose pour fêter l’événement ?
Motor Ed:
Repeindre ma voiture et offrir un chapelet a Mama.

Plus d'infos sur: www.uncommonmenfrommars.net


Yezzi.net - Qui sommes nous? - E-mail