yezzi.net - webzine musical et culturel du collectif antistatic - musique - culture - lecture - theatre - chroniques - live reports - interviews - news - concerts - photos - liens - salles

Lundi 11 décembre 2017

Groupe du moment:
Rag'n'Bone Man
Soul Pop Blues
Rag'n'Bone Man est la révélation du moment avec la sortie de son premier album "Human"
:Site web ici:


Les nouveaux articles de Yezzi
Interviews récentes:
Ugly Kid Joe
Tang
Wonderbar
Therapy?
Le Dead Projet

Chroniques récentes:
Aqme - Dévisager Dieu
Exodus - Blood In Blood Out
Lordi - Scare Force One
Billy Idol - Kings and Queens Of The Underground
Alice Cooper - Raise The Dead - Live From Wacken

Live reports récents:
Saxon - Skid Row
Accept
Steve Harris British Lion
Nine Inch Nails
Suicidal Tendencies - The Inspector Cluzo

Infos
Concerts
Salles de concert


Les Partenaires de Yezzi

MySpace.com
My Space Webzine Yezzi

Voltadikt.com
VOLTADIKT.com - Plateforme de téléchargement pour groupes indépendants & DIY

Première Pression
Premiere Pression - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Popcorn
Popcorn -Magazine mensuel sur les musiques amplifiées - supplément de Flash Hebdo et disponibles dans les shops, music shops, stands concerts,...

Bikini/Bleu Citron
Le Bikini et Bleu Citron - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Jerkov Musiques
Jerkov Musiques - Label - Booking - Promo - Tourneur - Manimal - Agora Fidelio - Psykup - ... - Toulouse

Sidilarsen
Sidilarsen - Boom Boom Metal - Punk Electro Ragga Dance Metal - Toulouse

Tezla Booking Promo
Tezla booking et promo













Yezzi Radio
metal - pop - rock - hardcore - emo - neo - trip hop - hip hop - jazz - electronique - techno - dance - rock n' roll - death - trash - speed - heavy
YEZZI Interviews

Tagada Jones - 2007
par Olga le 01-05-2007

Qui peut arrêter l'incessante montée en puissance de Tagada Jones ? Après le terriblement puissant "Le Feu Aux Poudres", le groupe vient de fêter dignement son 1000ème concert chez lui à Rennes pendant tout un week-end, accompagné par de nombreux groupes comme Lofofora, Parabellum, La Phaze, Burning Heads et bien d'autres. Mais Niko et sa bande ne sont pas du genre à penser que ce 1000ème concert est une fin en soi. Bien au contraire, la fin du week-end verra le 1001ème gig. Pour ceux qui n'y était pas, Tagada Jones a eu la bonne idée de sortir un album hommage à la scène alternative française, "6.6.6" avec des reprises, des inédits, des remixes…la totale, quoi ! Entretien avec Niko, le chanteur guitariste qui fera le point avec nous sur l'aventure Tagada Jones...


Salut ! L'album "6.6.6" est enfin dans les bacs et s'annonce comme une véritable petite bombe à tous les points de vue. Peux-tu nous expliquer son concept et son découpage en 3 parties de 6 morceaux ?

Yes, tout d’abord merci pour la petite bombe…
Pour ce qui est du concept, il s’est un peu fait de lui-même. Au départ nous avons décidé de faire des reprises pour le soir de notre 1000éme concert. Nous avons planché sur ces 6 morceaux puis quelques semaines plus tard, nous nous sommes décidé à les enregistrer. C’est vrai qu’il aurait été dommage de ne les jouer qu’une seule fois et d’en avoir aucune trace…. Puis a germé en nous l’idée de sortir ce disque, car nous avions pleins d’inédits en stock datant de l’époque du feu aux poudres dont on ne savait trop quoi faire…c’était l’occas idéale. Nous avions donc deux parties…et comme à ce moment là Gus nous a annoncé qu’il quitterai le groupe en sept 2007 pour retourner à la réunion et qu’il avait souvent parlé de sortir un album de remix, et bien nous avons eu l’idée du concept 6 reprises, 6 inédits et 6 remixes…..
C’est sûr on a pas inventé l’eau chaude avec cette idée, mais il faut bien l’avoué on a pris un malin plaisir à faire ce disque.

Comment avez-vous choisi les reprises ? Est-ce le choix des titres s'est fait de façon naturelle ou y a-t-il et des concessions ?

Oulala…c’est assez simple, c’est en fait les premiers morceaux que Tagada jones à repris à ses débuts…Nous voulions rendre hommage à tous les groupes qui nous ont donnés envie de jouer, donc quoi de plus simple que de reprendre les morceaux de nos idoles de jeunesse, les morceaux sur lesquels nous avons fait nos premières armes. La discussion fût un peu longue, car certains d’entre nous voulaient faire des morceaux qui nous collent plus à la peau, mais au final cet hommage était trop évident pour passer à côté.

Avez-vous eu des retours de vos illustres prédécesseurs comme Trust, Parabellum, les Bérus, OTH etc. sur ces reprises ? Si oui, qu'en ont-il pensé ?

Putain, plus que prévu même…au final seul Exploited et Trust n’on pas donné de retours, pour les autres génial…que des compliments, il faut quand même dire que ça fait plaisir….A la base on ne fait pas ça pour recevoir des compliments, mais ça fait toujours un petit pincement au cœur quand nos « prédécesseurs » comme tu les appelles nous congratule !

Dans la même optique que penses-tu du retour de ce genre de groupe sur le devant de la scène comme Trust, Parabellum, Metal Urbain ou les Bérus (là, c'est un peu plus flou car on ne sait pas si c'est toujours d'actualité ou pas) ?

Ben, ils ne sont pas tous à mettre à la même enseigne. Je dirais Parabellum j’adore, ce n’est plus un retour, c’est un véritable groupe à part entière, respect ! Les Bérus on juste fait quelques dates qui ont ravis tout le monde, pour ma part je trouve l’album très décevant. Quant à Trust & Metal urbain..que dire…no comment.

Le fait de reprendre ces morceaux et de les mettre au goût du jour grâce à votre son et à votre identité est remarquable. Est-ce que c'est une démarche que vous referez dans vos prochains albums ?

Tu sais, Tagada c’est un peu de l’instinctif, faire quelque chose nous prends souvent comme une envie de chier et en général quelques semaines après c’est réglé. Du coup je ne peux pas trop te dire si on le refera ou pas, mais je peux t’affirmer qu’on s’est vraiment éclaté à le faire alors pourquoi pas…

En ce qui concerne les titres inédits, les featuring avec Cellule X et Punish Yourself sont excellents. Pourtant tous ces groupes n'évoluent pas dans la même "étiquette musicale" (pour être réducteur). Comment expliques tu le fait que l'alchimie marche quand même ?

D’abord la musique n’a pas de frontière et je dirais que les étiquettes ne devraient pas exister. Ensuite c’est simple, nous avons énormément de points communs avec Punish ou Cellule X, c’est donc tout naturellement que la magie opère lorsqu’on se met à travailler ensemble. Souvent il suffit de le vouloir.

Comment se sont passées ces collaborations ? Comment êtes vous entrés en contact avec Punish Yourself, Cellule X ?

Pour Punish nous nous sommes rencontrés sur la route, pas vraiment étonnant vu le nombre de dates qu’ils font et que nous faisons….mais quand même on a bien mis 10 ans avant de partager une scène. Cellule X c’est différent, nous sommes profondément attaché à l’ouverture d’esprit, et nous tenions vraiment à faire un morceau en commun avec des rappeurs. Pour nous, le déclic s’est fait le jour ou un prof de français d’un quartier dit « difficile » nous a contacté pour nous raconter qu’il avait fait étudier un texte de Tagada à des jeunes beaucoup plus sensibles à la musique Rap que Rock ou Punk. Ils étaient tous persuadés que le texte émanait d’un rappeur. Puis le prof leur a fait écouté, et là, à la surprise général, c’était nous… Par ce petit exercice, ce prof à réussit, à sa façon, à leur faire comprendre que le style pouvait être différent, mais que le message était bien le même. Et putain c’est vrai. Alors c’était aussi à notre tour d’appuyer cette théorie dans le milieu rock et de montrer qu’ensemble on ira sûrement plus loin qu’en se tirant dans les pattes.

Tagada Jones est réputé être un groupe ouvert qui s'affranchit des styles musicaux et vous l'avez prouvé une fois de plus grâce à "6.6.6". Allez-vous développer encore plus ce système de featuring et explorer de nouvelles sphères musicales à l'avenir ?

??? Bonne question à laquelle je ne pourrais pas vraiment te répondre, on verra bien. Pour le moment nous travaillons sur de nouvelles compos, et l’avenir nous dira si oui ou non, l’occasion de partager un ou des morceaux avec d’autres artistes se présente.

Certains inédits semblent tout droit sortis des sessions d'enregistrement de l'album "Le Feu Aux Poudres". Pourquoi ne pas les avoir intégrer toutes dans cet album ? Est-ce que "6.6.6" était déjà prévu à cette époque ?

Non, bien sûr que non. Mais je crois qu’on est loin d’être une exception en composant et enregistrant 17 ou 18 morceaux pour n’en retenir que 12 ou 13 sur un disque. Je dirais que la plupart des groupes doivent faire la même chose…On se laisse le choix des titres sur l’album.

A l'écoute de ce disque, on comprend un peu mieux l'évolution et la direction artistique de Tagada Jones notamment dans l'aspect punk. Penses-tu que le groupe a maintenant son propre style ou est ce toujours en perpétuelle évolution ?

Comme je te disais auparavant, je ne suis pas très fan des idées de style ou d’étiquette, je dirais plutôt que Tagada à maintenant son identité. Identité qui nous permet toujours une évolution, et je crois même que c’est une recette de longévité, un groupe qui n’évolue pas même un temps soit peu, est un groupe mort…ce n’est pas un métier ou une passion où l’on peut tricher il faut être sincère, et la monotonie rime guère avec cela.

J'ai l'impression que le groupe se remet en question à chaque réalisation en explorant de nouvelles voies. Les remixes en sont un bon exemple. Ne penses-tu pas que le côté électro de ces morceaux puisse rebuter les die hard fans ? C'est un "risque" que vous accepter de courir ?

Tu sais, dans la vie il faut essayer…Moi, par exemple, je ne suis pas fan de tous les remixes de Tagada. A contrario, je suis super content que nous en ayons fait. Je n’ai pas envie d’avoir un public sectaire. Dans le groupe nous sommes un maximum ouvert, et si quelqu’un apprécie notre musique ou nos paroles en général, je pense qu’il ne se pose même pas la question de savoir pourquoi on a fait tel ou tel chose, même s’il n’aime pas une de nos réalisation…on aura essayé…

Là aussi il y a eu quelques featuring. Comment se sont passées ces collaborations ? Comment s'est fait le choix de remixes ?

Pour les remixes c’est différent, on laisse carte blanche au remixeur, il fait ce qu’il veut avec les bandes qu’on lui fournit. Du coup ce n’est pas vraiment une collaboration, mais plus une extrapolation de notre musique par un autre artiste.

Est-ce que tu considères "6.6.6" comme un véritable album de Tagada Jones ou comme un hommage à la scène alternative stricto sensu ?

Non ce n’est pas un « véritable » album Tagada, c’est vraiment un hommage, en tout cas c’est vraiment comme cela que nous l’avons pensé.

Récemment vous avez fêté votre 1000ème concert sur vos terres rennaises. Comment s'est passé ce séjour de folie ? Quels étaient les groupes conviés ?

Une tuerie !!! Je ne peux rien rajouter de plus on s’est éclaté comme des salauds.
Voici l’affiche des deux soirées.
TAGADA / PARABELLUM / BURNING HEADS / LA PHAZE / CONDKOI
TAGADA / LOFOFORA / PUNISH YOURSELF / L’ESPRIT DU CLAN / LE NOYAU DUR
Il fallait marquer le coup pour graver éternellement cette date dans nos petites têtes, c’est fait !

Quel était ton sentiment dès les premières note de ce 1000ème concert ? C'était vraiment le 1000ème ?

Ben, on ne peux pas dire que le concert en lui-même était franchement différent des autres, tu sais, 1000 ou 990 ou 500, un concert est un concert et on se donne toujours à fond. C’est un peu pour cela qu’on voulait marquer le coup en invitant plein de potes sur ces dates.

Pendant le séjour, vous avez fait votre 1001ème concert. C'était pour montrer que ce n'était pas une fin en soi ? Le live c'est un peu votre second chez vous, non ?

Exactement, 1001 concerts, c’est un peu le premier concert jusqu’à 2000 si tu vois ce que je veux dire. Nous étions, nous sommes et nous resterons un groupe de live, on laisse les artifices et la surproduction à la variété !

Est-ce qu'un nouvel album studio est en cours de préparation ou du moins en cours de réflexion ? Est-ce que le 1000ème concert aura vocation à devenir un disque live ou un DVD ?

Oui nous sommes déjà en train de préparer un nouveau disque, à l’heure où je t’écris nous avons déjà 4 morceaux. Mais je pense que ce disque sortira en 2008, vraisemblablement en sept même. Oui car d’ici là nous avons encore pas mal de dates à faire et notamment des tournées en Europe de l’est au Québec et au Japon, alors chaque chose en son temps. Pour le 1000ème, nous avons filmé les deux jours, je ne crois pas que l’on va sortir un DVD « spécial 1000ème » mais pourquoi pas offrir quelque chose en bonus du prochain album….affaire à suivre…

Comment vois-tu la suite des opérations pour Tagada Jones ? Penses tu que le groupe puisse être un jour lui aussi un fer de lance de la scène alternative et que des groupes puisse lui rendre hommage comme sur "6.6.6" ?

Ben, la scène alternative française a été montée et créée par les groupes que tu connais, nous ne sommes jamais que leurs « dignes » (je l’espère) successeurs. Donc on ne devient pas khalife à la place du khalife ! Pour ce qui est des hommages, nous en avons déjà reçus plusieurs dizaines, mais de groupes peu voir très peu connus, cependant pour nous une reprise d’un groupe nous fait vraiment plaisir, peu importe l’importance du groupe.

Est-ce que tu as un message ?

Merci, merci & merci, Tagada Jones n’existe que par et de par les cultures indépendantes et underground, alors sans vous, nous n’existerions pas !


Plus d'infos sur: www.tagadajones.com

Photos (Cliquez dessus pour les agrandir)


Warning: getimagesize(stock/Tagada_Jones_"6.6.6"-1.jpg) [function.getimagesize]: failed to open stream: No such file or directory in /mnt/133/sdb/8/6/yezzi/interviews.php on line 473
Tagada Jones - 2007
Warning: getimagesize(stock/Tagada_Jones_"6.6.6"-2.jpg) [function.getimagesize]: failed to open stream: No such file or directory in /mnt/133/sdb/8/6/yezzi/interviews.php on line 498
Tagada Jones - 2007


Yezzi.net - Qui sommes nous? - E-mail