yezzi.net - webzine musical et culturel du collectif antistatic - musique - culture - lecture - theatre - chroniques - live reports - interviews - news - concerts - photos - liens - salles

Vendredi 22 septembre 2017

Groupe du moment:
Rag'n'Bone Man
Soul Pop Blues
Rag'n'Bone Man est la révélation du moment avec la sortie de son premier album "Human"
:Site web ici:


Les nouveaux articles de Yezzi
Interviews récentes:
Ugly Kid Joe
Tang
Wonderbar
Therapy?
Le Dead Projet

Chroniques récentes:
Aqme - Dévisager Dieu
Exodus - Blood In Blood Out
Lordi - Scare Force One
Billy Idol - Kings and Queens Of The Underground
Alice Cooper - Raise The Dead - Live From Wacken

Live reports récents:
Saxon - Skid Row
Accept
Steve Harris British Lion
Nine Inch Nails
Suicidal Tendencies - The Inspector Cluzo

Infos
Concerts
Salles de concert


Les Partenaires de Yezzi

MySpace.com
My Space Webzine Yezzi

Voltadikt.com
VOLTADIKT.com - Plateforme de téléchargement pour groupes indépendants & DIY

Première Pression
Premiere Pression - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Popcorn
Popcorn -Magazine mensuel sur les musiques amplifiées - supplément de Flash Hebdo et disponibles dans les shops, music shops, stands concerts,...

Bikini/Bleu Citron
Le Bikini et Bleu Citron - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Jerkov Musiques
Jerkov Musiques - Label - Booking - Promo - Tourneur - Manimal - Agora Fidelio - Psykup - ... - Toulouse

Sidilarsen
Sidilarsen - Boom Boom Metal - Punk Electro Ragga Dance Metal - Toulouse

Tezla Booking Promo
Tezla booking et promo













Yezzi Radio
metal - pop - rock - hardcore - emo - neo - trip hop - hip hop - jazz - electronique - techno - dance - rock n' roll - death - trash - speed - heavy
YEZZI Interviews

Hypno5e
par Djinax le 26-10-2006

C’est juste après leur concert à la salle des Fêtes de Ramonville que je rencontre Manu, le chanteur d’Hypno5e. C’était en 1ère partie de Manimal et de The Ocean, ça c’était bien passé, il était donc essoufflé mais content.

Yezzi : Une petite présentation du groupe s’impose, d’où venez vous, depuis quand êtes vous formés…
Manu :
On s’est formé en 2003 et on vient de Montpellier. C’est un projet qui allie la musique et la vidéo, c’est donc un spectacle total avec vidéos, sons et lumières. On essaye de créer une atmosphère complète, c’est pour ça qu’on ne parle pas beaucoup pendant le concert afin d’essayer de mettre le public dans un état second. Pour résumer le style, on va dire que c’est du métal expérimental, une musique assez déstructurée tout en gardant une cohérence dans la chanson et également dans l’album. Ça alterne entre parties calmes et parties violentes, il y a aussi beaucoup de travail au niveau des samples avec un dialogue entre les samples et les voix. Faut écouter et venir voir en live, car c’est dur à résumer (rires). Au niveau de la discographie, on a sorti une première démo qu’on a vendu chez nous mais la qualité n’était pas au rendez-vous. Puis un maxi qui se nomme « Manuscrit côté ms408 » qui devait être à la base un album mais on a eu pas mal de problèmes d’enregistrements, donc on était pas assez content du son et on n’avait pas assez d’aides professionnelles pour le sortir et pour le promouvoir.

Yezzi : Quelles sont vos influences ?
Manu :
C’est assez varié, moi j’écoute beaucoup de musiques classiques et expérimentales. Le bassiste écoute pas mal d’expérimental, comme Xenakis et Reich, les autres écoutent pas mal d’electro. Donc en gros, musiques classiques, expérimentales, electro et un peu de métal, mais pas énormément, c’est rare que des groupes métal nous plaisent mis à part des groupes comme Psykup, Manimal ou Gojira avec qui on sent qu'on a des affinités artistiques.

Yezzi : Vous aimez alternez les passages mélodiques, ambiants suivis de gros passages métal et bien violent; Est-ce que c’est votre marque de fabrique ?
Manu :
Oui, on peut dire ça mais cela vient naturellement, on ne le fait exprès. Pour nous, les parties violentes et péchues doivent être justifiées et précédées par des atmosphères pesantes. Pour moi, même les parties claires sont aussi violentes car elles ont cette atmosphère lourde et pesante, voir malsaine.

Yezzi : Après 2 démos, vous sortez votre 1er album, « Des deux l’une et l’autre », parle nous en ?
Manu :
Oui, l’album se nomme donc « Des deux l’une et l’autre », on y aborde certains thèmes comme la destruction, la création, autrui, qu'on explorent à travers les morceaux. Comme je disais tout à l’heure, on a eu du mal avec cet album car on a commencé à l’enregistrer pendant l’été 2005 qui a donné finalement le maxi puis on devait enregistrer au studio des Milans chez les Gojira mais ça a été plusieurs fois repoussé. Finalement on a enregistré chez nous dans une maison de campagne perdue dans le Gard au mois de Février, puis on a refait 2 fois le mix vu que le premier ne nous convenait pas. Et finalement, le disque vient d’être fini et il part au pressage dans la semaine. On est en autoprod totale car les labels n’étaient pas assez intéressés pour investir, mais je pense que c’est normal pour un premier album. Heureusement, on a eu des subventions qui nous rembourserons les quelques frais d’enregistrements et du vidéo projecteur. Ça fait 3 ans qu’on bosse sur ce projet et on espère que ça va porter ses fruits.

Yezzi : C’était une envie dès le début du groupe de jouer avec de la vidéo ? Qui s’en occupe ? Que décrivent t’elles ?
Manu :
J’ai toujours été passionné par le cinéma, je m’occupe donc de la partie vidéo. C’est un peu le même principe que les samples, je mélange des images à moi et des images de films que je retravaille afin de créer quelque chose de personnel, c’est un peu le même principe que « histoire du cinéma » de Godard. Ça fait longtemps que je travaille là-dessus, ça fait vraiment partie intégrante du projet et ce sera pareil pour le 2ème album. On essaye de créer un film qui puisse parler de lui-même, en retranscrivant les notes musicales en concept graphiques, par des jeux de couleurs et d'effets, ce qui apporte un plus à la musique.

Yezzi : Vous utilisez aussi pas mal de samples, très bien choisis d’ailleurs, est ce pour remplacer les paroles qui se font rares ?
Manu :
Non, si il n’y a pas trop de paroles dans Hypo5e c’est parce qu’on n’est pas là pour faire un discours, on est au service de la musique. Le chant est un instrument à part entière, on trouve qu’il n’y a pas besoin d’en mettre plus et je considère les samples comme partie intégrante du chant.

Yezzi : Quels sont les sujets des chansons sur votre album ?
Manu :
Il n’y a pas vraiment de sujets, c’est dans la globalité qu’il faut voir ça. A la base, c’est un monologue intérieur du personnage qu’on voit au début du film, c’est pour ça que c’est un peu particulier et énigmatique.

Yezzi : Comment s’est passé le feat avec Milka de Psykup ?
Manu :
On s’est rencontré à travers un échange avec Antistatic, ils nous ont invité au Cri’art à Auch et Milka a bien accroché sur ce qu’on faisait. Je lui ai donc demandé, quelques semaines plus tard, s’il voulait faire un morceau avec nous, et je ne pensais pas qu’il allait accepter. Au fur et a mesure, on a lié amitié et on a même fait un morceau R’n’b ensemble (rires). Nos 2 voix se complètent bien et on est super content de ce qu’il a fait.

Yezzi : Vous avez une jolie petite tournée de prévue notamment en 1ère partie de Manimal et The Ocean comme ce soir, comment a-t-elle débutée ?
Manu :
On a commencé la semaine dernière à Paris, le voyage était assez chaotique mais c’était sympa. On n’avait pas joué depuis longtemps donc ça a mis un peu de temps à se mettre en place mais aujourd’hui, c’était génial, le public était bien réceptif, l’accueil parfait, la salle est superbe, on s’est fait plaisir. L’album a pris un peu de retard donc on a reporté une partie de la tournée à fin Janvier.

Yezzi : Justement par rapport à vos projets parallèles, on m’avait parlé de Rage Art si je me souviens bien et d’un projet hip hop R’n’b ?
Manu :
Non, Rage Art c’est un groupe d’amis, je ne m’investis pas beaucoup dans ce projet, je viens jouer de temps en temps. Non, on a un trip r’n’b qui s’appelle Sergent Lanal, où on a un pote qui fait les instrus et nous on pose dessus, c’est à écouter, ça vaut tous les M.Pokora et Kamaro !! (rires).

Yezzi : Vous avez d’autres projets ? Clips… ?
Manu :
Oui, vu que je compose de la musique classique depuis longtemps, je me mets à faire des musiques de films. J’ai fait 2 ou 3 documentaires cette année pour France 3 donc je fais un peu ça à coté, j’espère pouvoir développer tout ça parce que c’est intéressant et en plus, ça me repose un peu l’esprit. Au niveau clips, on est train de réaliser un clip pour Hypno5e qui verra le jour vers décembre. Je vais essayer de proposer mes services à d'autres groupes, s’ils ont besoin d’une personne pour les monter ou faire des clips live, il y a mon contact sur le site d’Hypno5e.

Yezzi : Que penses tu du téléchargement ?
Manu :
Je pense que le principe est intéressant mais il faut faire la part des choses. C'est-à-dire que c’est bien pour les groupes qui débutent pour se faire connaître mais à partir du moment où les groupes atteignent un certain niveau et veulent en vivre, c’est délicat. Les gens ont pris l’habitude d’avoir tout gratuitement et ils ne se rendent pas compte qu’il y a beaucoup de boulot derrière et que c’est difficile de s’en tirer juste avec les concerts. Mine de rien, le disque est une source de revenu qui permet de créer et si tu te fais souvent télécharger, c’est dur de s’en sortir sauf si tu t’appelles Metallica. Il faut télécharger intelligemment, si les groupes proposent les chansons sur leur site, allez y, et si ça vous plait, allez acheter le cd.

Yezzi : Quel sont les groupes qui t’on mis une claque dernièrement sur scène ?
Manu :
The Ocean, c’est vraiment bien en live même si je n’avais pas tout accroché sur cd, il y a une atmosphère intéressante, un gros travail sur la lumière et la vidéo. Il y a bien sur Gojira mais je pense qu’ils mettent la claque à tout le monde (rires). J’ai vu il y a quelques temps Metallica et ils ont toujours la forme, mais je ne vais pas à beaucoup de concerts métal.

Yezzi : Tu écoutes quoi en ce moment?
Manu :
En ce moment, j’aime beaucoup GoodSpeed you black emperor et son side project, Silver mount zion, c’est le même principe sauf qu’il y a une voix en plus et c’est du post rock avec des cordes. C’est vraiment très beau.

Yezzi : Le mot de la fin
Manu :
On espère revenir bientôt à Toulouse pour jouer vu que ça nous plait bien et on espère que l’album vous plaira.


Un grand merci à Manu pour sa gentillesse, l'album est d'ores et déja disponible sur leur site en VPC.

Plus d'infos sur: hypno5e.music.free.fr

Photos (Cliquez dessus pour les agrandir)

Hypno5e - cliquez pour agrandirHypno5e - cliquez pour agrandir


Yezzi.net - Qui sommes nous? - E-mail