yezzi.net - webzine musical et culturel du collectif antistatic - musique - culture - lecture - theatre - chroniques - live reports - interviews - news - concerts - photos - liens - salles

Vendredi 23 juin 2017

Groupe du moment:
Rag'n'Bone Man
Soul Pop Blues
Rag'n'Bone Man est la révélation du moment avec la sortie de son premier album "Human"
:Site web ici:


Les nouveaux articles de Yezzi
Interviews récentes:
Ugly Kid Joe
Tang
Wonderbar
Therapy?
Le Dead Projet

Chroniques récentes:
Aqme - Dévisager Dieu
Exodus - Blood In Blood Out
Lordi - Scare Force One
Billy Idol - Kings and Queens Of The Underground
Alice Cooper - Raise The Dead - Live From Wacken

Live reports récents:
Saxon - Skid Row
Accept
Steve Harris British Lion
Nine Inch Nails
Suicidal Tendencies - The Inspector Cluzo

Infos
Concerts
Salles de concert


Les Partenaires de Yezzi

MySpace.com
My Space Webzine Yezzi

Voltadikt.com
VOLTADIKT.com - Plateforme de téléchargement pour groupes indépendants & DIY

Première Pression
Premiere Pression - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Popcorn
Popcorn -Magazine mensuel sur les musiques amplifiées - supplément de Flash Hebdo et disponibles dans les shops, music shops, stands concerts,...

Bikini/Bleu Citron
Le Bikini et Bleu Citron - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Jerkov Musiques
Jerkov Musiques - Label - Booking - Promo - Tourneur - Manimal - Agora Fidelio - Psykup - ... - Toulouse

Sidilarsen
Sidilarsen - Boom Boom Metal - Punk Electro Ragga Dance Metal - Toulouse

Tezla Booking Promo
Tezla booking et promo













Yezzi Radio
metal - pop - rock - hardcore - emo - neo - trip hop - hip hop - jazz - electronique - techno - dance - rock n' roll - death - trash - speed - heavy
YEZZI Interviews

Hed Pe
par Boo & Djinax le 25-03-2006

Après avoir rencontré SIKH et KEISHAH dans leur tour bus, nous avons rendez-vous avec Jared aka M.C.U.D., leader charismatique du groupe (HED)p.e., dans les loges de la Victoire 2. Ambiance enfumée et parfumée dans les couloirs à l’approche de la loge du groupe où on découvre un Jared tout sourire (et tatoo tout récent sur l’avant bras) en train de jouer du mélodion et le nouveau batteur du combo en plein entraînement.

YEZZI : Salut, comment ça va ?

JARED : Très bien, très content d’être de retour en France. Vous avez vu mon nouveau tatoo que j’ai fait hier soir à Le Cannet ? J’ai eu mal toute la nuit, ça chauffait, là ça va mieux.

YEZZI : Très beau effectivement. Allez en avant pour l’interview. Cela fait longtemps que vous n’êtes pas venus en France, tu peux nous expliquer pourquoi ?

JARED : On a été assez pris par pas mal d’autres choses ces dernières années, les tournées pour nos précédents albums aux Etats-Unis nous ont pris beaucoup de temps, puis il y a eu quelques problèmes et des changements au sein du groupe, puis nous avons du tout remonter, remettre sur pied, répéter, etc….C’est assez compliqué à mettre en place tout ça au niveau agenda et puis nous n’avions pas de propositions pour revenir ici. Bref, nous revoilà enfin, c’est le plus important!

YEZZI : La tournée se passe-elle bien ?

JARED : Pour le moment on a fait une seule date hier à Le Cannet, c’était sympa pour une première mais c’est quand même des petites tapettes les mecs là bas, j’espère que ça va bouger plus ce soir.

YEZZI : Quelles sont vos influences principales depuis la naissance du groupe ?

JARED : A la base et dans la globalité c’est beaucoup de sons old school que ce soit punk, hardcore, métal ou bien hip hop et aussi beaucoup de reggae roots.

YEZZI : Pourquoi autant de changements de line up depuis vos débuts ?

JARED : Disons que ce sont les aléas de la vie d’un groupe, c’est un peu comme ta copine parfois il faut en changer. Certains membres ont voulu partir, je n’allais pas les forcer à continuer. Et puis tu te rends compte que c’est bon aussi parfois d’avoir du renouveau dans un groupe, pour ma part à chaque changement de line up, cela a été toujours mieux que le précédent.

YEZZI : Parles nous de votre dernier album qui est différent des autres, avec un esprit plus punk et moins métal. Est-ce dû aux changements de musiciens ou est-ce que c’était prévu ?

JARED : En fait tu sais les changements de line up ont aussi fait que l’on s’est recentré sur le noyau dur du groupe avec les membres fondateurs c'est à dire Marc, 1969 et moi et depuis qu’on est sur un petit label, on peut faire ce qu’on veut contrairement à auparavant ou tout était censuré par notre maison de disque donc on se lâche, on fait un peu tout et n’importe quoi sans se poser de questions, c’est un très gros avantage.

YEZZI : Quelles sont les raisons du passage à l’Autoprod ?

JARED : On en a eu marre de se faire censurer à tout bout de champ comme je te disais et c’était le cas chez notre ancienne maison de disque donc on a décidé de signer chez un plus petit label qui nous permet de faire absolument ce qu’on veut.


YEZZI : Qu’est-ce que cela a changé au niveau du fonctionnement du groupe ?

JARED : Une totale liberté désormais et on gagne aussi plus d’argent qu’avant sur nos disques, contrairement à ce qu’on pourrait croire. Donc que des avantages pour nous, après c’est sûr qu’on est perçu comme un groupe moins importans à côté de pointures qui sont chez des grandes maisons de disque mais tant qu’on nous donne des chèques pour faire notre musique, peu importe. Si demain une énorme maison de disque comme CBS vient me proposer un chèque pour ma musique telle qu’elle est, je suis preneur mais faut pas rêver.

YEZZI : Comment s’est fait le contact avec Versus ?

JARED : Je vais te dire franchement, je ne sais pas du tout, ce n’est pas moi qui m’en suis occupé mais je suis assez content que nous ayons réussi à avoir un relais français pour le et les disques à venir.

YEZZI : Comment s’est passé l’enregistrement de « Only in America » ?

JARED : En fait cet album est né de mes expérimentations et de ma découverte du home studio, je n’y connaissais absolument rien, je me suis acheté un peu de matos et on a tout fait sur mon portable, qui au passage est un ordinateur pas assez puissant pour ça (rires). Donc j’ai pas mal appris, découvert par moi-même et enregistrer cet album à la maison en me prenant parfois bien la tête. Mais bon le son est quand même assez pourri, j’ai enregistré les guitares directement dans la carte son de mon ordinateur sans passer par des amplis et tout donc c’est un esprit très punk. Le prochain sera beaucoup mieux.

YEZZI : Quels sont les thèmes que tu abordes ?

JARED : Sex, drugs and rock’n’roll est une bonne réponse je pense non ? Disons que il y a des textes censés qui ont quelques années mais désormais je ne me prends plus la tête, je fais des textes plus légers et plus fun.

YEZZI : Rencontrez-vous des problèmes de censures aux Etats Unis avec les textes du nouvel album ?
JARED : Oui, énormément c’est fou ce que la plupart des américains peuvent être susceptibles et puritains, enfin on ne les changera plus…

YEZZI : Que nous réserve votre nouvel album « Back to Base X »? Et que signifie ce titre ?
JARED : Il sera très différent du reste encore une fois, on a voulu revenir à quelque chose de plus spirituel, de plus vrai….On est revenu aux bases, c’est le titre de l’album donc (Back to Basics). Il y a plus de feeling, plus d’émotions, c’est plus roots…


YEZZI : Pourquoi tant de référence à 2012 dans vos morceaux ?

JARED : Houlà ça commence à dater ça, tu me parles des textes du premier album principalement…A l’époque, je lisais beaucoup de choses sur ça et sur la fin du monde que beaucoup annoncent pour 2012 alors ça m’a inspiré mais disons que maintenant je ne me pose plus de questions là dessus et je n’y porte plus trop d’intérêt et donc je n’en parle plus trop.

YEZZI : Parles-nous de ton apparition sur l’album hommage à Lynn Strait de Snot ?

JARED : C’était un ami, Sonny de Snot m’a contacté pour que je chante sur un morceau, ça a été vraiment un moment super, entouré de tous nos amis faisant partie des groupes qui marchaient un peu. Tu sais, on se connaît tous avec les mecs de Korn, Snot, System of a down, etc…, il y a tellement de groupes qui font de la musique et si peu qui réussissent à sortir des disques et à marcher qu’on se sent un peu comme une grande famille avec ces groupes, on se retrouve souvent dans les festivals ou en dehors des concerts même. Et quand un de nos potes disparaît, ça nous touche tous et on a été content de pouvoir faire quelque chose en sa mémoire, Lynn était vraiment un gars bien et que tout le monde appréciait.

YEZZI : Des membres d’(Hed)pe ont-ils des side project ?

JARED : Non aucun, on a besoin d’être à fond dans le groupe.

YEZZI : Dis-nous ce que cela te fait d’être américain avec la place des Etats-Unis dans le monde ?

JARED : Je ne vois pas ce que je peux répondre à ça, les Etats-Unis sont très grands, il y a des endroits très bien et d’autres qui craignent carrément. Je ne généralise pas mais c’est vrai que la plupart des gens sont obnubilés par la télévision et ne jure que par ça…ça fait peur.
Quand on vient en France on a l’impression d’être au pays enchanté, on vous sert le bon vin, le bon repas, on vous amène dans les bons endroits, tout semble beau.

YEZZI : Tu écoutes quoi en ce moment ?

JARED : Beaucoup de reggae notamment Mattis Yahu qui est énorme ! Et Hatebreed aussi. Sinon….je ne sais pas trop.

Après quelques longues secondes de réflexion, on l’interrompt dans ses pensées pour lui demander :

YEZZI : Mais ce n’est pas ton ordinateur derrière ?

JARED : Ah oui désolé je suis un peu stone.

Il nous montre donc sa playlist où on peut retrouver le dernier album d’Hatebreed, les 5 premiers album de Korn, et quelques albums de reggae ainsi que le 2ème album d’Eminem.

YEZZI : Merci beaucoup à toi pour ta sympathie.

JARED : Merci à vous les gars et j’espère que vous restez pour le concert !

YEZZI : C’est clair qu’on va pas rater ça !

L’interview s’est terminée par un petit peu de verdure locale et par quelques mélodies de Melodion. Un moment fort sympathique donc…Un gros merci à Mika de Versus pour son accueil et sa sympathie.

Photos (Cliquez dessus pour les agrandir)

Hed Pe - cliquez pour agrandirHed Pe - cliquez pour agrandir


Yezzi.net - Qui sommes nous? - E-mail