yezzi.net - webzine musical et culturel du collectif antistatic - musique - culture - lecture - theatre - chroniques - live reports - interviews - news - concerts - photos - liens - salles

Vendredi 20 octobre 2017

Groupe du moment:
Rag'n'Bone Man
Soul Pop Blues
Rag'n'Bone Man est la révélation du moment avec la sortie de son premier album "Human"
:Site web ici:


Les nouveaux articles de Yezzi
Interviews récentes:
Ugly Kid Joe
Tang
Wonderbar
Therapy?
Le Dead Projet

Chroniques récentes:
Aqme - Dévisager Dieu
Exodus - Blood In Blood Out
Lordi - Scare Force One
Billy Idol - Kings and Queens Of The Underground
Alice Cooper - Raise The Dead - Live From Wacken

Live reports récents:
Saxon - Skid Row
Accept
Steve Harris British Lion
Nine Inch Nails
Suicidal Tendencies - The Inspector Cluzo

Infos
Concerts
Salles de concert


Les Partenaires de Yezzi

MySpace.com
My Space Webzine Yezzi

Voltadikt.com
VOLTADIKT.com - Plateforme de téléchargement pour groupes indépendants & DIY

Première Pression
Premiere Pression - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Popcorn
Popcorn -Magazine mensuel sur les musiques amplifiées - supplément de Flash Hebdo et disponibles dans les shops, music shops, stands concerts,...

Bikini/Bleu Citron
Le Bikini et Bleu Citron - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Jerkov Musiques
Jerkov Musiques - Label - Booking - Promo - Tourneur - Manimal - Agora Fidelio - Psykup - ... - Toulouse

Sidilarsen
Sidilarsen - Boom Boom Metal - Punk Electro Ragga Dance Metal - Toulouse

Tezla Booking Promo
Tezla booking et promo













Yezzi Radio
metal - pop - rock - hardcore - emo - neo - trip hop - hip hop - jazz - electronique - techno - dance - rock n' roll - death - trash - speed - heavy
YEZZI Interviews

Gojira
par Djinax le 07-04-2009

Les Gojira sont devenus les fers de lance du metal français grâce à leur développement aux USA. Entrevue lors d'une de leur date française avec Jean-Michel et Christian qui nous parlent de leur dernier album "The way of all flesh".

Vous dernier album se nomme « The way of all flesh ». Combien de temps vous a pris la composition et comment s’est déroulé l’enregistrement ?

Jean-Michel : La composition de l’album s’est déroulée de décembre 2007 jusqu’à février 2008, donc ça a été très rapide d’où des morceaux assez spontanés et rentre dedans. Puis le processus d’enregistrement s’est déroulé de Mars à Juillet. Toute la batterie a été faite à Los Angeles chez le producteur Logan Mader, qui était le premier guitariste de Machine Head. C’était un choix de faire la batterie avec un gros son américain car c’ est quand même la clé dans le style métal et le son est vraiment déterminant pour un album. Il avait vraiment le savoir faire et on a voulu se libérer de ça en lui faisant entièrement confiance. Puis après tout ce qui a été guitares, basse et chant a été fait au studio des Milans, à domicile et par nous-même avec quelques conseils de Logan sur les placements de micros ou autres. C’est d’ailleurs Logan qui s’est chargé du mix à Los Angeles donc il lui fallait une certaine couleur pour pouvoir optimiser notre son.


Une petite explication sur le choix du titre de l’album.

Jean-Michel : Difficile ! (rires). C’est vraiment Joe qui est le mieux placé pour parler de ça car c’est lui qui conçoit les albums au niveau des textes. Su celui-ci, il a voulu aborder le thème de la mort en général qui est un sujet assez tabou et ça lui tenait assez à cœur d’en parler. Il voulait montrer tout ce qu’il ressentait là-dessus et creuser un peu derrière. Le titre est venu spontanément, c’est d’ailleurs aussi le titre d’un morceau. The way of all flesh qui veut dire la voix de toute chaire, c'est-à-dire le chemin vers la mort.


Parlez nous de cette grosse tournée américaine avec Lamb Of God notamment, je crois que le chanteur et le batteur de Lamb of God vous appréciez déjà avant la tournée.

Jean-Michel : On a rencontré les Lamb of God sur le festival Unholly all Aliance qui s’est déroulé à Bercy avec Slayer, Children of Bodom, In Flames et Lamb of God. Ces gars là nous avaient déjà contacté par Internet en nous disant qu’ils aimaient bien notre musique. Quand on s’est retrouvé à Bercy, c’est la première fois qu’on se rencontrait, ils étaient excités et voulait savoir quels morceaux on allait jouer. Il y a eu une bonne accroche et ils partaient rapidement en tournée américaine donc ils ont tout fait pour nous emmener avec eux donc c’est grâce à eux si on est parti là-bas. Ce sont des gars formidable et maintenant de vrais potes. Ils nous ont beaucoup aidés à nous développer là-bas, Andy, le chanteur était vraiment à fond dans notre musique, il n’a pas pu s’empêcher de parler de nous à chaque interview qu’il donnait (rires). Donc pour nous, c’était super. Puis on a de nouveau rencontré Andy sur nos autres tournées, il venait nous voir quand on passait pas loin de chez lui et donc c’est lui qui nous a proposé de faire un featuring et on l’a pris au sérieux. On l’a fait et on est super content du rendu du morceau. Il est venu dans notre petit Pays Basque, on lui a fait visiter les environs. Il était comme un enfant, c’était super de voir ça.


Vous êtes tous fans de Metallica, racontez nous l’expérience que vous avez vécu en jouant en 1ère partie de Metallica en France ?

Jean-Michel : Ça a été difficile d’y croire quand on nous a annoncé qu’on allait joué en Août avec Metallica. Ça a été une journée hallucinante en fait, de jouer avec les gars qui nous ont donné envie de faire cette musique. Quand on était plus jeunes, on est tous passé par Metallica, à dire je veux faire ça, je veux être comme eux. Et le fait de fouler les planches de nos papas quelque part était impressionnant. C’était super fort de jouer sur cette grande place d’Arras, de voir le public de Metallica qui était aussi acquis à notre cause, il y a eu de la communion et de l’extase. C’était une sorte de rêve qui se réalisait devant nous. On ne les as hélas pas rencontré mais qui sait, peut-être qu’on rejouera avec eux (NLDR : depuis cette interview, Metallica a demandé à Gojira de faire leur première partie avec Lamb of God sur la tournée américaine qui vient de se terminer)


Selon vous, quelles sont les différences entre cet album et le précédent ?

Christian : Il y a déjà une différence sur la production de l’album, de la manière dont nous l’avons fait. Une différence sur le temps de composition car sur From Mars to Sirius, on a eu le temps de se poser pour le faire, on avait carrément pris 9 mois. Pour « The way », on était un peu forcé de le faire rapidement et à cette période car on était entre 2 tournées. Donc la manière de faire l’album à vraiment changé. Et musicalement on voit encore une ouverture.
Jean-Michel : On a un coté un peu plus brut et rentre dedans qu’avant et c’est dû au fait qu’on a fait en 2007 3 tournées aux USA, en jouant 30 minutes par date, donc il fallait envoyer avant les grosses machines américaines. Et le public, c’est ça qu’il veut, du spontané, du show et c’est tout ça qui ont dirigé notre façon de composer, une manière plus directe, efficace et rageuse, on va dire à l’américaine.


Vous écoutez quoi en ce moment ?

Jean-Michel : J’écoute souvent les 2 albums de Russian Circle, qui est un projet d’anciens membres de Botch, donc c’est de la musique assez spéciale. Et j’ai pris une petite claque avec le dernier Dub Trio, que je trouve très intéressant. En ce moment, j’aime bien les groupes instrumentaux car quand il n’y pas de voix, la musique ce suffit à elle-même et j’ai besoin de choses planantes.
Christian : En tournée, je n’écoute quasiment pas de musique. Et en dehors, je n’écoute quasiment que de la musique classique. Sinon les groupes qui reviennent souvent, ce sont Tool, Keziah Jones, Fiona Apple, j’adore La Tordue qui est un groupe français. Je viens de découvrir In Flames (rires), je ne connaissais pas du tout, il y a de très bonnes choses et je suis devenu un gros fan.
Jean-Michel : 3 mois avec eux en tournée, c’est sur que ça rentre dans la tête, c’est comme à la radio (rires)


Quelles sont les claques que vous avez prises dernièrement ?

Christian : In Flames (rires)
Jean-Michel : On avait un jour off à Lyon et on a pris une bonne claque sur Marillion.


Plus d'infos sur: www.myspace.com/gojira

Photos (Cliquez dessus pour les agrandir)

Gojira - cliquez pour agrandirGojira - cliquez pour agrandir


Yezzi.net - Qui sommes nous? - E-mail