yezzi.net - webzine musical et culturel du collectif antistatic - musique - culture - lecture - theatre - chroniques - live reports - interviews - news - concerts - photos - liens - salles

Dimanche 19 novembre 2017

Groupe du moment:
Rag'n'Bone Man
Soul Pop Blues
Rag'n'Bone Man est la révélation du moment avec la sortie de son premier album "Human"
:Site web ici:


Les nouveaux articles de Yezzi
Interviews récentes:
Ugly Kid Joe
Tang
Wonderbar
Therapy?
Le Dead Projet

Chroniques récentes:
Aqme - Dévisager Dieu
Exodus - Blood In Blood Out
Lordi - Scare Force One
Billy Idol - Kings and Queens Of The Underground
Alice Cooper - Raise The Dead - Live From Wacken

Live reports récents:
Saxon - Skid Row
Accept
Steve Harris British Lion
Nine Inch Nails
Suicidal Tendencies - The Inspector Cluzo

Infos
Concerts
Salles de concert


Les Partenaires de Yezzi

MySpace.com
My Space Webzine Yezzi

Voltadikt.com
VOLTADIKT.com - Plateforme de téléchargement pour groupes indépendants & DIY

Première Pression
Premiere Pression - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Popcorn
Popcorn -Magazine mensuel sur les musiques amplifiées - supplément de Flash Hebdo et disponibles dans les shops, music shops, stands concerts,...

Bikini/Bleu Citron
Le Bikini et Bleu Citron - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Jerkov Musiques
Jerkov Musiques - Label - Booking - Promo - Tourneur - Manimal - Agora Fidelio - Psykup - ... - Toulouse

Sidilarsen
Sidilarsen - Boom Boom Metal - Punk Electro Ragga Dance Metal - Toulouse

Tezla Booking Promo
Tezla booking et promo













Yezzi Radio
metal - pop - rock - hardcore - emo - neo - trip hop - hip hop - jazz - electronique - techno - dance - rock n' roll - death - trash - speed - heavy
YEZZI Interviews

Flying Pooh
par Olga le 24-10-2011

20 ans ! Voilà bientôt 20 ans que la formation française Flying Pooh écume les salles et les studios d'enregistrement. Après une absence de 5 ans voilà les bougres de retour avec un quatrième album, ''Never Slow Down". Petit entretien avec le chanteur Sat pour faire le point sur le retour de Flying Pooh...

Salut ! Originalité oblige, est ce que tu peux présenter le groupe, pour ceux qui ne connaissent pas encore Flying Pooh ?

Les Flying Pooh c’est 6 potes de lycée, voir de maternelle pour certains, qui ont décidé de monter un groupe en 1992.... Et qui depuis ont sorti 3 albums qui fessent ! "Never Slow Down" sera le 4 e album des FP...


"Never Slow Down" vient à peine de sortir. Comment vous sentez-vous ? Dans l’état actuel des choses, avez-vous eu des retours des ventes ? Du public ? Des chroniques ?

Bien... Soulagé de voir ENFIN la galette s’envoler dans les bacs... 5 ans c est trop long, mais bon, les premières chroniques sont excellentes... On attend maintenant de présenter ces titres sur scène car ils sont taillés pour fesser en live...


Pourquoi avoir attendu tout ce temps pour sortir le successeur de "Spanking Day" ? On vous croyait morts…

Pour résumer : un camion volé, un procès du distributeur et un tourneur qui fait faillite... Le tout en l’espace de 6 mois à la fin de la tournée de "Spanking Day" qui avait pourtant fini par Rock en Seine et un Trabendo complet... Ça nous a ralenti et certainement rendu encore plus fort... Plus patient et combatif en tout cas puisqu’on n’a rien lâché...


Comment s'est passé la mise en place de "Never Slow Down" ? On sent que vous avez mis les petits plats dans les grands au niveau de l'écriture, des arrangements etc. par rapport aux réalisations passées… vous êtes devenus plus "matures" ?

Là où "Spanking Day" était une orgie minutieusement préparée, avec masques raffinés et subtiles épilations, "Never Slow Down" est un acte sexuel sauvage, primitif contre le mur qui envoie tout valdinguer... Je pense donc au contraire que l’écriture de "Never Slow Down" est plus simple... Mais ça reste tout de même du Flying Pooh. Quant à une éventuelle maturité... Heu... Comme une bouteille de vin on se bonifie... Sans s’embourgeoiser.


"Never Slow Down"nous permet d'appréhender les morceaux d'une manière plus "posée" mais vous avez quand même gardé un côté très énergique et original dans vos approches artistiques. C'était une démarche consciente de votre part ou ça s'est fait de manière naturelle ?

Tout se fait de manière assez naturelle en fait, on ne bosse pas avec des arrangeurs ou DA de labels qui nous demandent plus de refrain, des gimmicks marketing de merde, etc. On fonctionne tous à l’instinct... Et on ne calcule rien. Tant que ça nous plait... Ce qui est déjà un exploit car on est 6 grandes gueules !


Comment s'est passé l'enregistrement de ce disque ? Où est ça a été fait ? Combien de temps ça a pris ?

On a eu énormément de mal à retrouver l’énergie qu’on avait en studio... Ce côté crade, chaud, bien brit rock... Un son live quoi.... Donc on a du faire au moins 8 mix avant d’êtres satisfaits... Et je crois avoir chanté l’album sur une bonne dizaine de versions au studio Sainte Marthe à Belleville. Ça s’est étalé sur 18 mois environ...


Est-ce que toutes les compositions étaient déjà terminées avant de rentrer en studio ou est ce que vous vous êtes laisser une marge de manœuvre pour improviser quelques trucs ?

Toutes les compos étaient prêtes... Par contre y’a toujours des idées qui fusent en studio... Et les ingés sons M Le Maudit et Mister Caste ont eu quelques bonnes inspirations également...


Comment tu vois cette réalisation par rapport aux débuts du groupe ? Une (r)évolution ? Une étape… ? Une continuation…? Un début…?

Je vois "Never Slow Down" comme une continuation naturelle... Nos fans sont habitués - ou pas - à cette évolution entre chaque album... Le virage le plus violent a été "Spanking Day" très sombre, très rock indé, plus sophistiqué par rapport à "Viva San Antonio" qui était une grosse salade ou se mélangeait tous les styles... C’est comme d habitude, il faut que ça fesse l’ouïe, pas de mainstream, pas de consensualisme !


Tu es totalement satisfait de "Never Slow Down" où tu changerais quelques petits trucs avec du recul ? Lesquels ? Pourquoi ? Sans langue de bois, quels sont selon toi les points forts mais aussi les points faibles de ce disque ?

Oulaaa... Alors ses points forts ce sont d’abord sa prise en main vu que l’artwork créé par Serge et Serge est sublime. La photo de Gyom Do Santos est tout simplement dingue, Tarantiniesque et colle parfaitement à l’univers du disque. Ensuite les compos sont plus directes et faciles d’accès qu’avant... Presque plus pop dans leur construction donc plus dansantes et ça, ça promet de bons live... Le clip de "My Way" qui déboule sera aussi un autre point fort du disque... Enfin, c est du Flying Pooh ! Et on peut dire qu’on a notre patte... C’est rare... Non ? Le point faible, car on est des perfectionnistes, c’est de n'avoir pas réussi à retrouver le son et l’ambiance qu’on voulait sur certaines compos, faute de temps et de moyens...



Quels sont les sujets de vos textes dans "Never Slow Down" ?

Dans l’ensemble, ça parle pas mal de sexe, de femmes, de gourmandises et du plaisir... Car on est bien là pour ça non, prendre du plaisir... Et vu que nous sommes des jouisseurs au sein des FP, cette quête des plaisirs est une fin en soi.


Vous avez fait le choix du chant anglais et vous vous en sortez plutôt bien. Pourquoi ce choix ? Est-ce que le chant en français est totalement exclu des futures compositions de Flying Pooh ou est ce qu'il aura vocation à se développer un jour ?

Le choix de l’anglais vient essentiellement des compos qui sont tellement rock au sens sacré qu’il me paraissait impossible d’écrire en français dessus...Et pourtant toutes les radios nous le reprochent ... Ç’eu sonné moins bien et le français, à part Marco de FFF qui a su le faire groover, je n’ai pas d autres bons exemples... Néanmoins, il n’est pas impossible que le français revienne dans le prochain album... Faudra que ça revienne naturellement...


En ce qui concerne les compos, comment ça se passe ? Tout le monde compose et vous fonctionnez en démocratie pour la direction artistique des morceaux ou il y a un tyran parmi vous ?

Sur cet album c’est surtout Rek qui a ramené la plupart des thèmes des compos. Nox le clavier également... Mais il ramène des thèmes, des riffs et après la machine Flying Pooh se met en marche et le morceau est soit rapidement digéré et créé... Soit recraché à la porte du studio ! Un seul mot d ordre : pas de morceau passe partout consensuel... Faut que ça encule !


Un mot sur l'artwork. Qui s'en est chargé ?

Il y a des graphistes créatifs dans le groupe... C’est Serge et Serge qui s’est occupé de l’artwork et Gyom Do Santos qui a shooté le modèle Peetra Kurbatova, une super pin-up très rock ... Croyez moi !


Qu'attends tu de Flying Pooh à court et long terme ?

On est des gourmands, des jouisseurs... J’attends donc qu’on prenne beaucoup de plaisirs et qu’on continue à faire notre son, celui des Flying Pooh !


Comment tu définirais un concert de Flying Pooh ? Est-ce que des dates sont prévues pour bientôt ?

C’est un acte sexuel en fait... Ton partenaire, c’est le public et tu te dois de trouver son point G et de l’y amener grâce à divers artifices, caresses et du doigté... Le tout étant d’arriver sur scène puissant, avec beaucoup d’appétit, de sincérité pour pouvoir la rendre heureuse, cette foule... Toutes nos dates sont sur notre Myspace, Facebook et notre site...


Que pensez-vous de la scène française qui fait du bruit ?

J’aime bien Stuck in the Sound, Applause, Java, Katerine... J’en oublie certainement... Si il y avait Psykup qui envoyait bien sur scène en métal mais c’est fini non ? (Non !) Ma dernière grosse claque n’a rien de métal, c’est le dernier MGMT... Tout simplement énorme...


Est-ce qu'une autre réalisation (album, maxi, démo, compilation, split…) sortira bientôt ou du moins est en cours de réflexion ?

Un clip énorme réalisé par Frederic Sofiyana avec les acteurs énormissimes David Doukhan et Peetra Kurbatova, super pin-up rock ! On a plein de remixes qui vont accompagner la sortie du disque et un enregistrement unplugged en prévision...


Ton meilleur souvenir au sein du groupe ? ...et le pire ? Oui, c'est ma question "people" fétiche…

Rock en Seine reste mon plus grand souvenir... Il faisait beau... On a mangé avec Queen of the Stone Age le soir et bu un thé avec Arcade Fire (enfin Rek a renversé la table sur les Arcade Fire avec du thé bouillant dessus) Mon pire souvenir sera le jour ou j’arrêterais... Mais ce n'est pas prêt d’arriver...


S’il y a une question que je ne vous ai pas posée et à laquelle vous espériez fébrilement tant répondre…c’est à vous !

Quel est le secret de votre longévité ? Une gourmandise intarissable des plaisirs...

Un message pour les (millions de) lecteurs de Yezzi ?

PROFITONS !!!!!!


Plus d'infos sur: www.myspace.com/flyingpooh

Photos (Cliquez dessus pour les agrandir)

Flying Pooh - cliquez pour agrandirFlying Pooh - cliquez pour agrandir


Yezzi.net - Qui sommes nous? - E-mail