yezzi.net - webzine musical et culturel du collectif antistatic - musique - culture - lecture - theatre - chroniques - live reports - interviews - news - concerts - photos - liens - salles

Lundi 11 décembre 2017

Groupe du moment:
Rag'n'Bone Man
Soul Pop Blues
Rag'n'Bone Man est la révélation du moment avec la sortie de son premier album "Human"
:Site web ici:


Les nouveaux articles de Yezzi
Interviews récentes:
Ugly Kid Joe
Tang
Wonderbar
Therapy?
Le Dead Projet

Chroniques récentes:
Aqme - Dévisager Dieu
Exodus - Blood In Blood Out
Lordi - Scare Force One
Billy Idol - Kings and Queens Of The Underground
Alice Cooper - Raise The Dead - Live From Wacken

Live reports récents:
Saxon - Skid Row
Accept
Steve Harris British Lion
Nine Inch Nails
Suicidal Tendencies - The Inspector Cluzo

Infos
Concerts
Salles de concert


Les Partenaires de Yezzi

MySpace.com
My Space Webzine Yezzi

Voltadikt.com
VOLTADIKT.com - Plateforme de téléchargement pour groupes indépendants & DIY

Première Pression
Premiere Pression - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Popcorn
Popcorn -Magazine mensuel sur les musiques amplifiées - supplément de Flash Hebdo et disponibles dans les shops, music shops, stands concerts,...

Bikini/Bleu Citron
Le Bikini et Bleu Citron - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Jerkov Musiques
Jerkov Musiques - Label - Booking - Promo - Tourneur - Manimal - Agora Fidelio - Psykup - ... - Toulouse

Sidilarsen
Sidilarsen - Boom Boom Metal - Punk Electro Ragga Dance Metal - Toulouse

Tezla Booking Promo
Tezla booking et promo













Yezzi Radio
metal - pop - rock - hardcore - emo - neo - trip hop - hip hop - jazz - electronique - techno - dance - rock n' roll - death - trash - speed - heavy
YEZZI Live Reports
Thin Lizzy - Bikini à Toulouse (14-02-2012)
avec Electric Ducks
par Olga

THIN LIZZY – THE BOYS ARE BACK ON TOUR 2012

Véritable institution dans le domaine du hard rock et du rock en général, Thin Lizzy fait partie de ces groupes entrés trop vite dans la légende, à cause de la mort d'un de ses principaux leaders (Phil Lynott en 1986) mais qui reste aujourd'hui encore bien présent dans toutes les mémoires. Il faut dire que depuis le milieu des 90's, le combo irlandais se mue au fil des différents lines up qui le composent mais continue contre vents et marrées à distiller son (hard) rock des familles…
Avec un prestation un peu en demie teinte l'année dernière au Hellfest (l'un des gratteux était malade, je crois, ndlr), il nous tardait de voir ce que pouvait donner ce Thin Lizzy nouvelle mouture dans le cadre d'une salle de concert comme le Bikini.

Mais pour l'heure ce sont les narbonnais de Electric Ducks qui ont la lourde charge d'ouvrir le bal. En l'espace de quelques minutes, le groupe va vite prendre ses marques et poser les bases d'un set nerveux et ultra énergique ! Il faut dire aussi que le combo n'est pas tombé de la dernière pluie et que l'expérience de la scène est belle et bien là (le groupe a récemment fait la première partie de Chickenfoot, Scorpions et maintenant de Thin Lizzy ! Excusez du peu…).
Mais Electric Ducks ça a été aussi initialement l'un des meilleurs (LE meilleur ?) tribute band français à AC/DC et la prestation de ce soir va s'en ressentir… En effet, le groupe se démerde à merveille sur les planches (avec quelques petits pains pas bien graves) en dynamisant ses propres compositions rock n' roll avec une énergie incomparable (il faut voir le gratteux Yannick à l'œuvre).

Yannick (Electric Ducks) (c) Metal Sickness 2012

Mais le revers de la médaille de ce très bon concert (car ce fut vraiment un très bon concert), c'est qu'on a toujours l'impression de se retrouver en face d'un tribute band plutôt qu'en face d'un véritable groupe ! Il y a ainsi comme un décalage entre les bonnes compositions personnelles du groupe et son jeu de scène ultra pompé sur AC/DC : la Gibson SG pour Yannick, le guitariste lead, avec la même gestuelle d'Angus, la Gretsh pour le gratteux rythmique façon Malcolm Young, et les postures de Bon Scott pour le chanteur...
Au final, on se prend bien volontiers au jeu d'Electric Ducks, mais il faut bien avouer qu'on aurait aimé voir un groupe avec une vraie personnalité scénique, plutôt que d'être en face d'un ersatz du AC/DC de la belle époque avec un tel mimétisme ! On a l'impression que le groupe ne sait lui-même pas sur quel pied danser entre un excellent tribute band et un bon groupe de rock n' roll… Schizophrénie quand tu nous tiens…

Après quelques bières au cours du changement de plateau, c'est au tour des maîtres de la soirée d'investir la scène : Thin Lizzy ! Le public va vite s'entasser sur le devant de la scène pour voir à l'œuvre ce groupe si mythique malgré la disparition de deux de ses éléments moteur : Phil Lynott et Gary Moore.
Or, ce Thin Lizzy-là possède toujours ses fines gâchettes comme les vieux roublards que sont Brian Downey à la batterie (il a été le fondateur du groupe en 1969), Scott Gorham ainsi que Darren Wharton aux claviers. Et les briscards ont eu la bonne idée de s'entourer de redoutables mercenaires avec le terrible Marco Mendoza à la basse (Whitesnake, Ted Nugent…), l'ex-Alice Cooper, Damon Johnson à la gratte et Ricky Warwick au chant (ex-The Almighty) !

Ricky Warwick (Thin Lizzy) (c) Metal Sickness 2012

Vlan ! C'est "Are You Ready" qui ouvre le bal ! En l'espace de quelques accords, Thin Lizzy va mettre tout le monde d'accord en envoyant du lourd (avec un son excellent) et faisant montre d'une terrible aisance. On sent que la machine est belle et bien huilée et que ça tourne au quart de poil…
De plus, la formation va nous envoyer quasiment tous ses classiques ("Jailbreak", "Killer On The Loose", "Waiting For An Alibi"…) pour le plus grand bonheur des fans… et même des autres !

Bien sûr, il est difficile d'oublier la gouaille et le charisme de l'immense Phil Lynott, mais ce "nouveau" Thin Lizzy tient bien la route et arrive sans peine à renouer avec le succès passé des 70's / 80's et ce, sans jamais se reposer sur ses lauriers ou prendre la forme d'un tribute band à Phil Lynott. Non, Thin Lizzy respecte à la lettre la plupart des directions artistiques mises en avant par Phil (les intouchables "Whiskey In The Jar" et "The Boys Are Back In Town"…) mais le groupe n'en garde pas moins une sacrée personnalité !
Et mine de rien, le "nouveau venu", Ricky Warwick possède une bonne dose de charisme et se pose sans problème comme le chanteur de Thin Lizzy. L'homme a la bonne idée de ne pas plagier Phil Lynott – ni de tenter de le faire oublier –, mais de s'adapter aux compositions du groupe en mettant du cœur à l'ouvrage ("Dancing In The Moonlight (It's Caught Me In It's Spotlight)", "Suicide", "Still In Love With You"…). Le public ne s'y trompe d'ailleurs pas, puisqu'il répondra comme un seul homme à ses moindres sollicitations… et avec le sourire, s'il vous plaît !

Scott Gorham (Thin Lizzy) (c) Metal Sickness 2012

De son côté, Scott Gorham est toujours aussi discret dans sa gestuelle, mais son touché et son jeu de guitare sont tout bonnement excellents ! Il n'y a qu'à écouter ses passages sur des morceaux comme "Whiskey In The Jar" ou "Black Rose" pour s'apercevoir que ce gars-là est un gratteux hors pair, injustement sous estimé…
Bref, Thin Lizzy va nous régaler du début à la fin et se payer le luxe de nous sortir deux rappels avec "Emerald" et "Rosalie" (une reprise de Bob Seger) en première salve, pour finir en apothéose sur un "Black Rose" qui fait hérisser le poil…

Au final, Thin Lizzy nous a servi ce soir une prestation de haute volée qu'on n'est pas prêt d'oublier ! Le groupe possède toujours le feu sacré et une énorme énergie. Là-haut, ces bons vieux Phil Lynott et Gary Moore peuvent être fiers de leurs compères : Thin Lizzy est toujours aussi bon et son rayonnement n'est pas prêt de s'éteindre…
Setlist Thin Lizzy

Are You Ready
Jailbreak
Don't Believe A Word
Killer On The Loose
Dancing In The Moonlight (It's Caught Me In It's Spotlight)
Massacre
Angel Of Death
Still In Love With You
Whiskey In The Jar
Suicide
Waiting For An Alibi
Cowboy Song
The Boys Are Back In Town
----------
Emerald
Rosalie
----------
Black Rose



Plus d'infos sur: www.thinlizzy.org

Photos (Cliquez dessus pour les agrandir) - Crédits Photos: Olga

Thin Lizzy - cliquez pour agrandirThin Lizzy - cliquez pour agrandirThin Lizzy - cliquez pour agrandirThin Lizzy - cliquez pour agrandirThin Lizzy - cliquez pour agrandir

Yezzi.net - Qui sommes nous? - E-mail