yezzi.net - webzine musical et culturel du collectif antistatic - musique - culture - lecture - theatre - chroniques - live reports - interviews - news - concerts - photos - liens - salles

Lundi 24 juillet 2017

Groupe du moment:
Rag'n'Bone Man
Soul Pop Blues
Rag'n'Bone Man est la révélation du moment avec la sortie de son premier album "Human"
:Site web ici:


Les nouveaux articles de Yezzi
Interviews récentes:
Ugly Kid Joe
Tang
Wonderbar
Therapy?
Le Dead Projet

Chroniques récentes:
Aqme - Dévisager Dieu
Exodus - Blood In Blood Out
Lordi - Scare Force One
Billy Idol - Kings and Queens Of The Underground
Alice Cooper - Raise The Dead - Live From Wacken

Live reports récents:
Saxon - Skid Row
Accept
Steve Harris British Lion
Nine Inch Nails
Suicidal Tendencies - The Inspector Cluzo

Infos
Concerts
Salles de concert


Les Partenaires de Yezzi

MySpace.com
My Space Webzine Yezzi

Voltadikt.com
VOLTADIKT.com - Plateforme de téléchargement pour groupes indépendants & DIY

Première Pression
Premiere Pression - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Popcorn
Popcorn -Magazine mensuel sur les musiques amplifiées - supplément de Flash Hebdo et disponibles dans les shops, music shops, stands concerts,...

Bikini/Bleu Citron
Le Bikini et Bleu Citron - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Jerkov Musiques
Jerkov Musiques - Label - Booking - Promo - Tourneur - Manimal - Agora Fidelio - Psykup - ... - Toulouse

Sidilarsen
Sidilarsen - Boom Boom Metal - Punk Electro Ragga Dance Metal - Toulouse

Tezla Booking Promo
Tezla booking et promo













Yezzi Radio
metal - pop - rock - hardcore - emo - neo - trip hop - hip hop - jazz - electronique - techno - dance - rock n' roll - death - trash - speed - heavy
YEZZI Live Reports
The Smackdown - Caravan Serail à Toulouse (03-11-2006)
avec The Smackdown + Illegal Process + ISP
par Olga

Soirée bruitiste hier soir à Toulouse. Après une déprogrammation de
dernière minutes à cause d'un risque de fermeture administrative, le
concert des suédois de The Smackdown et des frenchies d'Illegal Process et
ISP initialement prévu dans la nouvelle salle L'Entrepôt (toujours pas
sonorisée) a eu lieu, en définitive, à l'autre bout de la ville au
Caravan Serail...
Comme on pouvait s'y attendre, ce changement de lieu a pris au dépourvu
le public qui n'a pas daigné se déplacer jusque là-bas malgré le
co-voiturage mis en place par les organisateurs du concert qui se sont donnés
sans compter (PierrO si tu m'entends...)

Quoiqu'il en soit, les absents ont toujours tort comme on dit. En
effet, le (très) peu de personnes présentes dans la salle en ont eu pour
leur compte de décibels et de hargne hardcore/punk comme on en fait
(presque) plus.
C'est les français d'ISP qui se lancent les premiers dans l'arène
(quasi vide) du Caravan Serail. Alors qu'on aurait pu légitimement
s'attendre à un p'tit concert mou du genou du fait du faible comité, le combo
livrera un show puissant et ô combien nerveux.
Mené par un chanteur fou furieux, le quatuor nous balancera des brûlots
hardcore punk qui feraient perdre l'audition à qui s'approcherait de
trop près des baffles ! En frontman énervé qu'il est, Rico nous livrera
une prestation inégalable (sauts, roulades, escalade de table...un vrai
ninja !). Prestation, qui n'est pas sans rappeler celles de notre
défunt ami GG Allin...en plus soft quand même ! Car Rico, tout aussi
halluciné que cet illustre showman décédé, n'a pas déféqué parterre pour nous
jeter sa merde à la gueule - bien lui en a pris d'ailleurs - et ses
prises à partie du public lors des morceaux étaient dans un super bon
esprit.
Bref, ISP a posé les bases de la soirée et a rassuré le maigre
public...ça va faire mal !

Après un super rapide changement de plateau (le temps de boire deux
bières), les montpelliérains d'Illegal Process entre en scène. Dans la
droite lignée de leurs prédécesseurs, le groupe compte bien nous en mettre
plein les oreilles. Et la chose est très vite réalisée dès les
premières mesures de "The Capacity Of Fuck Up" qui porte bien son nom ! "Nous
sommes influencé par la mélodie et la grosse patate, nous aimons tout ce
qui gravite autour de cette idée"...putain tu m'étonnes ! Distillant un
rock hardcore punk qui fait du bruit, le combo fait l'effet d'une
tornade décibélistique (si, si, ça se dit !) qui arrache tout sur son
passage...la corde du guitariste ne s'en remettra pas dès le second morceau !
Après cette malencontreuse coupure de rythme, Illegal Process repart
comme il était arrivé : à fond. Là aussi, le combo se donnera sans
compter grâce à un chanteur survitaminé, des guitaristes bourrins et une
rythmique carrée en acier trempé. Bref, ça sent bon sous les aisselles et
décape les cages à miel (les oreilles pour deux qui n'ont pas le sens de
la poésie...).

Enfin, c'est au tour des suédois de The Smackdown de faire chauffer les
amplis. Avant cela je me suis risqué à demander à PierrO pourquoi le
concert n'avait pas pu avoir lieu dans le p'tit bar sympa, le Fairfield
Café (pas très loin de L'Entrepôt). Il m'a ri au nez. Mais j'ai compris
pourquoi : la musique de The Smackdown n'est pas humaine et ne peut pas
être cloisonnée dans un petit endroit sous peine d'en faire écrouler
la structure ! Improbable mix entre Messugah, Slayer et Mastodon, le groupe
est hors norme ! Même si je dois avouer que musicalement je n'en n'ai
rien retenu du tout (je n'ai pas jeté une oreille sur leurs albums),
j'ai été scotché par cette déferlante sonore et cette énergie incroyable.
Une énergie formidablement canalisée par une interprétation sans faille
et ultra technique. Pourtant, The Smackdown est composé de musiciens
très jeunes...et si on ajoutait les âges respectifs de ces 5 petits
garnements on n'atteindrait même pas à l'âge de Yoorwell d'OpeNightmare, qui
était ce soir là à la sono. Est-ce parce que ce dernier est à la limite
de la surdité que le son était si fort ? Non, c'était tout simplement
parce que les suédois avaient envie de jouer et qu'ils étaient contents
d'être là. Véritable pile électrique montée sur ressort, au charisme et
à la gestuelle façon Mick Jagger (en plus énervée et sous acide), le
frontman mettra à genoux le Caravan Serail. Rarement il m'aura été donné
d'entendre et de voir une telle débauche d'énergie ! Je suis encore
sous le choc...
Grosse claque !

Au final, ce concert organisé par l'asso informelle TLP était une
véritable réussite malgré la très très très très faible assemblée présente.
Comment une telle réussite a-t-elle été possible me direz-vous ? Ben,
tout simplement par le fait que tous les organisateurs ont sué sang et
eau pour que ce show ait lieu. A partir de là, les groupes présents sur
l'affiche ont joué le jeu et se sont donnés à fonds comme pour un
"concert normal". Vous en connaissez beaucoup, vous, des groupes qui jouent
devant une petite vingtaine de personnes comme s'ils le faisaient pour
une salle comble ? C'est ça le professionnalisme...des vrais justes,
j'vous dis !


Set List Illegal Process :

The Capacity Of Fuck Up
Pay No Attention
Leaving You At The Late
This Is Your Last One Honey
Straight From The Heart
The Art Of Disobedience
9.37 PM
P.L.O.U.C.
Last Efforts Are For Stayup Laters
L'Ennui (Chapitre 208)
When I'll Die I'll Go To Heaven cos...
At Least We Tried

Set List ISP :

Bomb Test
Gun On Your Back
Time Wear
Rusty
RKC
Now
Avoid
No Time Left
Ze Rescue
Doesn't Matter
Promised Me
Soccer Sucker
Turn To Me
Straight To The Water

Photos (Cliquez dessus pour les agrandir) - Crédits Photos: Olga

The Smackdown - cliquez pour agrandirThe Smackdown - cliquez pour agrandirThe Smackdown - cliquez pour agrandirThe Smackdown - cliquez pour agrandirThe Smackdown - cliquez pour agrandir

Yezzi.net - Qui sommes nous? - E-mail