yezzi.net - webzine musical et culturel du collectif antistatic - musique - culture - lecture - theatre - chroniques - live reports - interviews - news - concerts - photos - liens - salles

Dimanche 25 juin 2017

Groupe du moment:
Rag'n'Bone Man
Soul Pop Blues
Rag'n'Bone Man est la révélation du moment avec la sortie de son premier album "Human"
:Site web ici:


Les nouveaux articles de Yezzi
Interviews récentes:
Ugly Kid Joe
Tang
Wonderbar
Therapy?
Le Dead Projet

Chroniques récentes:
Aqme - Dévisager Dieu
Exodus - Blood In Blood Out
Lordi - Scare Force One
Billy Idol - Kings and Queens Of The Underground
Alice Cooper - Raise The Dead - Live From Wacken

Live reports récents:
Saxon - Skid Row
Accept
Steve Harris British Lion
Nine Inch Nails
Suicidal Tendencies - The Inspector Cluzo

Infos
Concerts
Salles de concert


Les Partenaires de Yezzi

MySpace.com
My Space Webzine Yezzi

Voltadikt.com
VOLTADIKT.com - Plateforme de téléchargement pour groupes indépendants & DIY

Première Pression
Premiere Pression - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Popcorn
Popcorn -Magazine mensuel sur les musiques amplifiées - supplément de Flash Hebdo et disponibles dans les shops, music shops, stands concerts,...

Bikini/Bleu Citron
Le Bikini et Bleu Citron - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Jerkov Musiques
Jerkov Musiques - Label - Booking - Promo - Tourneur - Manimal - Agora Fidelio - Psykup - ... - Toulouse

Sidilarsen
Sidilarsen - Boom Boom Metal - Punk Electro Ragga Dance Metal - Toulouse

Tezla Booking Promo
Tezla booking et promo













Yezzi Radio
metal - pop - rock - hardcore - emo - neo - trip hop - hip hop - jazz - electronique - techno - dance - rock n' roll - death - trash - speed - heavy
YEZZI Live Reports
Summer Festival 2004 - Festival à Blaye les Mines (81) (16-07-2004)
avec Gojira, La Ruda, Babylon circus, The American, High tone, Miossec, M, Psykup, etc...
par Marcassin

Le summer, c’est un peu l’évènement rock de la région, vue la notoriété et l’affluence du public. Chaque été sur la base de loisir de l’Entrevié (à côté d’Albi) et grâce à l’activation de nombreux bénévoles, Blaye les Mines c’est 2 jours au rythme des concerts sur 2 scènes. Cette année, l’éclectisme semble être de rigueur au regard de la programmation annoncée : pop, chanson française, ska, électro, métal sont invités et cohabitent sur l’affiche. C’est alors une bonne occasion d’effectuer un cliché sur le paysage rock du moment en France.

Premier soir : la « roots attitude » :
Arrivé à 18 h sur les lieux, j’ai tout juste le temps de monter ma tente et de filer vers la grande scène où se produit Gojira, groupe de death métal landais très prometteur. Pas de décor, pas de lights en raison du jour qui n’est pas encore tombé, public pas vraiment connaisseur plutôt contemplatif. Ceci n’empêche pas Joe et les siens de délivrer un set d’1 h plein d’énergie, principalement articulé sur les compositions de leur dernier opus en date : « The link ». Première claque, car même si ce concert ne restera pas mon meilleur souvenir de Gojira live, la bête est toujours aussi impressionnante sur les planches. Suivent la Ruda et son ska festif qui procure toujours énormément d’enthousiasme et d’euphorie chez le public, même si les compos du dernier album n’ont pas le même aura que les titres de « L’art de la joie » car moins festifs. M’enfin, quand on voit 7000 personnes festoyer, danser, sauter jusqu’à la dernière note, on ne peut pas dire que ce groupe, presque mythique, soit non plus sur le déclin…Babylon circus continue dans la lancée du festif avec cette touche cirque du groupe que l’on retrouve beaucoup dans la musique et dans le délire, ça part dans tous les sens, c’est coloré. Une vibe énorme, le public est proche de l’hystérie ! Après ces deux énormes morceaux qui ont passablement excité la fosse, High tone se charge de nous poser et de nous souhaiter bonne nuit. Connaissant assez mal ce groupe, ce faut vraiment la révélation. Les lights superbes, mélodies et samples sont magnifiques, les beats me font palpiter. Je suis transporté sur une autre planète. Ailleurs, très loin. Grand voyage, et fin du premier soir.

Deuxième soir : « Bcbg party » :
The American, groupe de pop ricain ouvre un peu dans l’indifférence, un peu comme Gojira la veille. Dommage car le rock n roll style est présent, un peu de soleil et on se croirait en train de rouler au Texas en Cadillac. Ensuite Miossec qui reçoit un accueil assez mitigé aussi. Perso j’ai du mal à accrocher avec ce style de chanson française. De plus, le sieur titube sur scène, visiblement bourré. Pendant ce temps, une énorme foule se masse, beaucoup plus familiale que la veille. Car la tête d’affiche du festival, j’ai cité –M- va bientôt rentrer en lice. Jeux de lumière, décors somptueux, j’en prends plein les yeux. Techniquement rien à dire, c’est un génie de la 7 cordes avec des soli à couper le souffle. Mais les compos ne me plaisent pas des masses, je les trouve trop simplistes, avec des tubes trop proprets. Alors après ¾ d’heure je craque, et me rend à la scène découverte où un groupe de métal africain se met en branle : d-fé. Morceaux assez courts mais efficaces basés sur un riff basique qui fait sauter tout le monde comme des malades. On sent une influence soadienne. Très divertissant. Je reviens sur la grand scène, -M- en a fini et le publica engrande partie pris la poudre d’escampette. Dommage pour Psykup, les metalleux toulousains qui ont la lourde tâche de clôturer le festival à une heure tardive, la soirée ayant pris du retard. Cela n’empêche pas le groupe de tout donnédevant les 3000 personnes restantes, en passant en revue les multiples facettes de leur son. Rappel escamoté pour cause d’heure tardive, mais ce n’est pas grâve, nous sortons de ce festival le smile jusqu’aux oreilles repensant à tous les artistes vus, aux nombreuses personnes rencontrées, et aux bénévoles qui se bougent grâve pour que de tels évènements aient lieu dans la région.

Photos (Cliquez dessus pour les agrandir) - Crédits Photos: Boo

Summer Festival 2004 - cliquez pour agrandirSummer Festival 2004 - cliquez pour agrandirSummer Festival 2004 - cliquez pour agrandirSummer Festival 2004 - cliquez pour agrandirSummer Festival 2004 - cliquez pour agrandir

Yezzi.net - Qui sommes nous? - E-mail