yezzi.net - webzine musical et culturel du collectif antistatic - musique - culture - lecture - theatre - chroniques - live reports - interviews - news - concerts - photos - liens - salles

Mardi 17 octobre 2017

Groupe du moment:
Rag'n'Bone Man
Soul Pop Blues
Rag'n'Bone Man est la révélation du moment avec la sortie de son premier album "Human"
:Site web ici:


Les nouveaux articles de Yezzi
Interviews récentes:
Ugly Kid Joe
Tang
Wonderbar
Therapy?
Le Dead Projet

Chroniques récentes:
Aqme - Dévisager Dieu
Exodus - Blood In Blood Out
Lordi - Scare Force One
Billy Idol - Kings and Queens Of The Underground
Alice Cooper - Raise The Dead - Live From Wacken

Live reports récents:
Saxon - Skid Row
Accept
Steve Harris British Lion
Nine Inch Nails
Suicidal Tendencies - The Inspector Cluzo

Infos
Concerts
Salles de concert


Les Partenaires de Yezzi

MySpace.com
My Space Webzine Yezzi

Voltadikt.com
VOLTADIKT.com - Plateforme de téléchargement pour groupes indépendants & DIY

Première Pression
Premiere Pression - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Popcorn
Popcorn -Magazine mensuel sur les musiques amplifiées - supplément de Flash Hebdo et disponibles dans les shops, music shops, stands concerts,...

Bikini/Bleu Citron
Le Bikini et Bleu Citron - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Jerkov Musiques
Jerkov Musiques - Label - Booking - Promo - Tourneur - Manimal - Agora Fidelio - Psykup - ... - Toulouse

Sidilarsen
Sidilarsen - Boom Boom Metal - Punk Electro Ragga Dance Metal - Toulouse

Tezla Booking Promo
Tezla booking et promo













Yezzi Radio
metal - pop - rock - hardcore - emo - neo - trip hop - hip hop - jazz - electronique - techno - dance - rock n' roll - death - trash - speed - heavy
YEZZI Live Reports
Spring Metal Festival - Scenith à Albi (15-05-2004)
avec Sidilarsen + Watcha + Lofofora + Punish Yourself
par Marcassin

19 h 45. Après avoir patienté quelques longues dizaines de minutes devant les portes et avoir chopé un coup de soleil en pleine face pour la peine, nous pénétrons dans l’antre. Ce scénith d’Albi est véritablement une petite merveille, avec une configuration zénith : une scène très grande et un parterre assez vaste, des jolis gradins au fond et une visibilité super.

C’est Sidilarsen qui ouvre de suite la bal devant pas encore très nombreux mais ultra-réceptif, avec une ambiance nickel. Ce qui nous accroche immédiatement, ce sont les lights, monumentales et qui rendent énormément dans la salle. On en prend plein les yeux, plein les oreilles avec un set « Biotop » classique où les titres de ‘album sont tous joués hormis BBMW. Deux choses me frappent : un Cardiotonic endiablé incarnant le métissage des styles de la musique du groupe appartenant au collectif toulousain Antistatic. Mais aussi la présence d’un nouveau morceau, « la fibre », très mélodique, avec aussi pas mal de machines, qui nous fait penser que le prochain album de Sidilarsen nous tarde.

Après une courte pause, les mutants de Watcha prennent le relais. Le public semble assez attentiste dans la fosse mais est regaillardi très vite par un Bob en grande forme qui n’hésite pas à arranguer la foule et même à la prendre en photo ! Là aussi, le set est standard avec les incontournables Cupide, Clash, Concrete lie, avec des morceaux du dernier album comme Mutant ou La rumeur.Comme pour Sidi, deux trucs m’ont marqué de ce concert : d’une part, la reprise de « and the beat goes on », fantastique, qui est l’occasion de communier et de faire particper l’assistance en clamant le fameux refrain. Génial ! D’autre part, c’est le power, l’énergie dépensée sur scène par les musiciens, surtout Bob et Pendule carrément survoltés, ne tenant pas en place. Le concert se finit sur la reprise du début de « Five minutes alone » de Pantera suivi d’un passage très heavy, limite death. Très bon. Je regrette juste la durée du concert trop courte à mon goût (45 minutes), mais bon, festival oblige.

C’est au tour de Lofofora d’encenser la salle, et la folie s’empare du public dès l’arrivée des zicos sur scène, surtout que ce soir c’est l’annif de Reuno, donc on a tous envie de faire la fête. Le public est à donf, survolté, très connaisseur, hurlant les paroles par cœur jusqu’en haut des gradins. On a droit à un mariage des différents albums du groupe, où le premier album et le dernier sont mis davantage en avant, avec notamment pour ce qui est du dernier album : Carapace, Alarme citoyen, Le fond et la forme, Autopilote. Un set globalement très incisif et rageur avec des morceaux plutôt énervés, un son très très lourd, Lofofora envoie du gros ce soir ! Seul hic, le jeu de scène des musiciens qui reste assez statique, notamment Phil et Daniel. La prestation est tout de même très convaincante, où les intermèdes de Reuno entre les morceaux nous montrent l’étendue de son charisme. out cela se finit avec une reprise des Pixies en français, délire !

Et pour finir la soirée, Punish Yourself Je ne m’étendrai pas sur leur prestation, ayant vu qu’une demi-heure du show. Punish, c’est des peinturlurés torturés qui jouent du métal indus derrière des grilles les séparant de la fosse. Délire Sm, malsain…Une influence mansonnienne plane sur ce groupe, que ce soit visuellement ou musicalement. Le nouvel album Sexplosive locomotive est à l’honneur, mais perso j’ai du mal à accrocher, trouvant les beats techno beaucoup trop forts, assourdissants et les lumières et strobos trop épileptiques, arrachant les yeux.

Cependant ce festival fut au final une bonne réussite, avec un public qui a répondu présent, une affiche 100% frenchcore de qualité. L’association tarnaise Rocktime nous gâte avec cet évènement, j’attends de pied ferme le prochain évènement organisé par l’assoc et qui aura lieu dans 2 mois : le Summer festival de Blaye les Mines.

Yezzi.net - Qui sommes nous? - E-mail