yezzi.net - webzine musical et culturel du collectif antistatic - musique - culture - lecture - theatre - chroniques - live reports - interviews - news - concerts - photos - liens - salles

Mercredi 28 juin 2017

Groupe du moment:
Rag'n'Bone Man
Soul Pop Blues
Rag'n'Bone Man est la révélation du moment avec la sortie de son premier album "Human"
:Site web ici:


Les nouveaux articles de Yezzi
Interviews récentes:
Ugly Kid Joe
Tang
Wonderbar
Therapy?
Le Dead Projet

Chroniques récentes:
Aqme - Dévisager Dieu
Exodus - Blood In Blood Out
Lordi - Scare Force One
Billy Idol - Kings and Queens Of The Underground
Alice Cooper - Raise The Dead - Live From Wacken

Live reports récents:
Saxon - Skid Row
Accept
Steve Harris British Lion
Nine Inch Nails
Suicidal Tendencies - The Inspector Cluzo

Infos
Concerts
Salles de concert


Les Partenaires de Yezzi

MySpace.com
My Space Webzine Yezzi

Voltadikt.com
VOLTADIKT.com - Plateforme de téléchargement pour groupes indépendants & DIY

Première Pression
Premiere Pression - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Popcorn
Popcorn -Magazine mensuel sur les musiques amplifiées - supplément de Flash Hebdo et disponibles dans les shops, music shops, stands concerts,...

Bikini/Bleu Citron
Le Bikini et Bleu Citron - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Jerkov Musiques
Jerkov Musiques - Label - Booking - Promo - Tourneur - Manimal - Agora Fidelio - Psykup - ... - Toulouse

Sidilarsen
Sidilarsen - Boom Boom Metal - Punk Electro Ragga Dance Metal - Toulouse

Tezla Booking Promo
Tezla booking et promo













Yezzi Radio
metal - pop - rock - hardcore - emo - neo - trip hop - hip hop - jazz - electronique - techno - dance - rock n' roll - death - trash - speed - heavy
YEZZI Live Reports
Pigalle - Debout sur le Zinc - Le Phare à Tournefeuille (10-10-2008)
par Patricia

En ce 10 octobre, la salle du Phare accueille en son sein la (re)formation Pigalle, le plus beau bébé de ce bon vieux François Hadji-Lazaro (crée initialement en 1982). Après avoir tout cassé sur son passage sur les scènes de France et de Navarre depuis mai 2008 et son premier concert sur la scène du Bataclan, Pigalle pose enfin ses valises dans la ville rose proposer au public toulousain la nouvelle mouture de sa formation.

Mais pour l'heure, c'est Debout Sur Le Zinc qui foule les planches du Phare. Comme à son habitude, le combo va distiller une musique rock sous des accents tziganes, yiddish, irlandais etc. Et c'est ce melting pot musical qui va faire mouche ce soir puisque le parterre répondra comme un seul homme aux sollicitations de Debout Sur Le Zinc.
Le groupe semble heureux d'être là et toute la salle du Phare le lui rend bien. Qui plus est, la communication est au rendez-vous pour ce concert haut en couleur.
Après pas loin de 45 minutes de musique endiablée et rythmée, Debout Sur Le Zinc quittera la scène sous des applaudissements fournis et faute de temps, ne pourra pas nous gratifier d'un rappel. Dommage car on en aurait bien pris pour quelques minutes de plus !

En attendant le changement de plateau et l'arrivée du "gros" morceau (aha !), le public de tous âges attend impatiemment le début du concert en sirotant des bières.
Et voilà qu’entre en scène "le crapaud" (c’est lui-même qui le dit). Egal à lui-même : toujours aussi imposant, gouailleur, empreint de rage et de poésie, de violence. Un paradoxe à lui tout seul.
Chaque morceau, aussi bien ancien que plus récent, est introduit par une petite histoire que sait bien nous conter ce chanteur mythique, véritable pilier de la scène alternative française. Pour achever chacune de ces anecdotes, le conteur prend sa plus belle voix gutturale tout droit sortie des ténèbres pour envoyer la sauce. Qu'on se le dise, Pigalle ne s'est pas reformé pour faire de la figuration ou pour cachetonner dans les salles de concerts. Non, le groupe est de retour avec tout plein de bonnes choses après 10 ans de silence et semble ne jamais nous avoir quitté. Il faut dire aussi que François Hadji-Lazaro n'a pas son pareil pour nous concocter des morceaux quasi intemporels de Pigalle ("La Patate", "La Salle Du Bar-Tabac De La Rue Des Martyrs"…) mais aussi de remonter le temps en s'attaquant au répertoire des bon vieux Garçons Bouchers.
Tout au long du concert, de multiples et drôles d’instruments seront utilisés pour mettre en scène ses textes. Les chansonnettes qui allient une douce mélodie suivie d'un rock endiablé, reste la marque de la musique de Pigalle et touchera au cœur le public. Tout le monde apprécie.
Rendez-vous bientôt sur les routes, Mr Hadji-Lazaro et encore merci pour tout !


Merci à Emilie et tout le staff de Première Pression


Plus d'infos sur: www.myspace.com/pigalleofficiel

Yezzi.net - Qui sommes nous? - E-mail