yezzi.net - webzine musical et culturel du collectif antistatic - musique - culture - lecture - theatre - chroniques - live reports - interviews - news - concerts - photos - liens - salles

Lundi 11 décembre 2017

Groupe du moment:
Rag'n'Bone Man
Soul Pop Blues
Rag'n'Bone Man est la révélation du moment avec la sortie de son premier album "Human"
:Site web ici:


Les nouveaux articles de Yezzi
Interviews récentes:
Ugly Kid Joe
Tang
Wonderbar
Therapy?
Le Dead Projet

Chroniques récentes:
Aqme - Dévisager Dieu
Exodus - Blood In Blood Out
Lordi - Scare Force One
Billy Idol - Kings and Queens Of The Underground
Alice Cooper - Raise The Dead - Live From Wacken

Live reports récents:
Saxon - Skid Row
Accept
Steve Harris British Lion
Nine Inch Nails
Suicidal Tendencies - The Inspector Cluzo

Infos
Concerts
Salles de concert


Les Partenaires de Yezzi

MySpace.com
My Space Webzine Yezzi

Voltadikt.com
VOLTADIKT.com - Plateforme de téléchargement pour groupes indépendants & DIY

Première Pression
Premiere Pression - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Popcorn
Popcorn -Magazine mensuel sur les musiques amplifiées - supplément de Flash Hebdo et disponibles dans les shops, music shops, stands concerts,...

Bikini/Bleu Citron
Le Bikini et Bleu Citron - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Jerkov Musiques
Jerkov Musiques - Label - Booking - Promo - Tourneur - Manimal - Agora Fidelio - Psykup - ... - Toulouse

Sidilarsen
Sidilarsen - Boom Boom Metal - Punk Electro Ragga Dance Metal - Toulouse

Tezla Booking Promo
Tezla booking et promo













Yezzi Radio
metal - pop - rock - hardcore - emo - neo - trip hop - hip hop - jazz - electronique - techno - dance - rock n' roll - death - trash - speed - heavy
YEZZI Live Reports
My Chemical Romance - Bikini à Toulouse (03-03-2011)
avec Lostalone
par Shavo & Olga

Oyez, oyez jeunes gens ! Ce soir on va se prendre une grosse biture au panaché et au monaco ! En effet, le groupe de djeuns top méga kikoo lol mdr ptdr de la fracasse, My Chemical Romance est de retour en France pour seulement 2 dates et vient à peine de poser ses amplis en ce soir du 3 mars à Toulouse, au Bikini. Ce soir on fait le mur, on dit "fuck" aux parents aux contrôles de maths, on enfourche nous scooters et zooooou… roulez jeunesse !

Mais quand ma copine m’a annoncé d’emblée : "on va voir My Chemical Romance", je dois vous avouer que je n’étais pas super chaud (d’autant plus qu’elle n’est pas spécialement fan du genre). Etant un grand aficionado de death/black, je n’ai pas trop l’habitude d’aller voir des concerts émo… Bon, j'ai pris quand même pris sur moi (aaah l'amour) et je me suis dit qu'aller voir quelque chose de différent, ça me ferait peut-être le plus grand bien…
Ayant l’habitude d’arriver en retard et de toujours manquer le premier groupe, cette fois-ci, on est arrivé au Bikini vers 20H : parking blindé. Queue de fans de plus de 300m. Je me dis c’est pas gagné…
Après un poirautage de 20 minutes dans la voiture (avec du Dimmu à fond pour me motiver), j’entre enfin dans le Bikini… pour entendre le dernier morceau du premier groupe ! Damned ! Encore raté…

Je croise Olga qui me fait bien remarquer que je suis toujours aussi ponctuel… (ouais, c'est pour ça que tu m'obliges à faire moi-même le report de la première partie, hein ? 'foiré… – ndlr Olga)
C'est donc devant un parterre de jeunes minettes du premier rang, que je me faufile pour voir de plus près les rosbifs de LostAlone. Avec leur "Say No to the World" sorti en 2007 qui a fait l'effet d'une bombe dans l'univers émo (à grands renforts de marketing de MTV qui a su mettre en avant l'intérêt de Bruce Dickinson pour le groupe), le trio était attendu de pied ferme par les pisseuses et pisseux émokids de Toulouse. Et force est de constater que l'audience va en avoir pour son argent.

En effet, dès son entrée en scène, LostAlone va faire parler la poudre en grands renforts de riffs sulfureux et de rythmes qui font taper du pied. En l'espace de quelques minutes, je dois même avouer que j'ai été impressionné par toute cette débauche d'énergie et de décibels (deviendrais-je vraiment trop vieux ?) mis en avant par le trio angliche (et son chanteur / gratteux Steven Battelle).

Alors c'est sûr : LostAlone ne va pas inventer la poudre avec ses compositions taillés pour le cœur de cible ado (même s'il y a une trèèèèès légère touche garage), mais réussir à développer une bonne dynamique qui va faire monter la température du Bikini. Ca tourne bien, et la section rythmique basse / batterie envoi du pâté tandis que le frontman va martyrisé sa guitare et faire le spectacle. On sent que la machine LostAlone est bien rôdée. Le set est imparable. les pisseuses et pisseux fans sont ravis. Putain, nous aussi…

Je rentre dans la salle (c'est pas trop tôt, mec – ndlr Olga) et là grosse surprise : salle blindée ! Je savais que ça marchait l’émo, mais là quand même… Deuxième surprise : il n’y a pas que des petits jeunes émo, il y a des gens de tous les âges !
Au passage, comment reconnait-on un public d’emo ? Ben, c’est le seul public qui gueule quand un roadie passe sur scène (et plusieurs fois de suite) ! Bref, passons…
Voilà enfin My Chemical Romance qui entre en scène sous l'hystérie collective. La bande à Gerard Way et ses cheveux rouges rentrent sur l'intro "Look Alive, Sunshine" avant d'enchaîner directement sur le tube "Na Na Na (Na Na Na Na Na Na Na Na Na)" (je ne sais pas combien il faut en mettre !) et le moins que l’on puisse dire c’est que ça marche : le public chante et bouge, tout le monde semble ravi. L'audience toulousaine est déjà conquise, toute heureuse d'avoir été mise dans la poche (près du slip, donc) de Gerard.
Ceci étant, le groupe n’est pas venu uniquement défendre son dernier opus puisqu'on va avoir droit à des chansons tirées de tous leurs albums ("Our Lady Of Sorrows" du premier opus, "Give ‘Em Hell, Kid", "Hang ‘Em High", "I’m Not OK, I Promise" de l’album "Three Cheers For Sweet Revenge", "Mama", "Welcome To The Black Parade" du terrible album "The Black Parade", le tout savamment alterné avec des titres du dernier album ("Danger Days : The True Lives of The Fabulous Killjoys", "Planetary (Go !)", "SING", "The Only Hope For Me Is You", "Summertime", "Destroya" etc.
My Chemical Romance maîtrise son set de bout en bout en réussissant le parfait équilibre entre musique énergique et mise en avant des cinq ballâtres. Chaque déhanché, chaque clin d'oeil fera chavirer la gent féminine. Chers parents, je vous plains quand vos rejetons vont mettre des posters aux murs...
De plus, l’enchainement final va mettre tout le monde d’accord avec "Teenagers", "The Kids From Yesterday", "Helena" et "Cancer". On sent que les ricains ont mis en place une setlist habile qui ne laisse aucune baisse de régime ni temps mort. Il faut bien avouer que ça passe plutôt (très) bien.
My Chemical Romance portera l'estocade avec le rappel "Bulletproof Heart" qui se terminera comme le concert avait commencé : en hysterie collective. La boucle est donc bouclée.

Au final je dois dire que je suis plutôt agréablement surpris de cette soirée. Ça fait du bien d’entendre un chanteur qui chante juste et bien (bon en même temps on sort d’une semaine avec Angra et Nevermore…). Et même si on a eu à faire à une bande de poseurs (c'est totalement assumé), la musique est parfaitement exécutée et tout est vraiment carré de chez carré, le groupe maîtrise les alternances moments forts / moments calmes pour bien faire monter la sauce. Professionnels jusqu'au bout des ongles (manucurés), j'vous dis !

Bref un show très bien conduit… (je vous rassure je suis quand même rentré chez moi avec du Mayhem à fond dans la caisse, 'faut pas déconner quand même !)


Set list

Look Alive Sunshine (Intro)
Na Na Na (Na Na Na Na Na Na Na Na Na)
Give 'Em Hell, Kid
Planetary (Go !)
Hang 'Em High
SING
Vampire Money
Our Lady of Sorrows
Mama
The Only Hope For Me Is You
Summertime
I'm Not Okay (I Promise)
Famous Last Words
The Ghost Of You
Destroya
Welcome To The Black Parade
Teenagers
The Kids From Yesterday
Helena
Cancer
----------
Bulletproof Heart

Plus d'infos sur: www.myspace.com/mychemicalromance

My Chemical Romance - cliquez pour agrandirMy Chemical Romance - cliquez pour agrandirMy Chemical Romance - cliquez pour agrandirMy Chemical Romance - cliquez pour agrandir

Yezzi.net - Qui sommes nous? - E-mail