yezzi.net - webzine musical et culturel du collectif antistatic - musique - culture - lecture - theatre - chroniques - live reports - interviews - news - concerts - photos - liens - salles

Lundi 11 décembre 2017

Groupe du moment:
Rag'n'Bone Man
Soul Pop Blues
Rag'n'Bone Man est la révélation du moment avec la sortie de son premier album "Human"
:Site web ici:


Les nouveaux articles de Yezzi
Interviews récentes:
Ugly Kid Joe
Tang
Wonderbar
Therapy?
Le Dead Projet

Chroniques récentes:
Aqme - Dévisager Dieu
Exodus - Blood In Blood Out
Lordi - Scare Force One
Billy Idol - Kings and Queens Of The Underground
Alice Cooper - Raise The Dead - Live From Wacken

Live reports récents:
Saxon - Skid Row
Accept
Steve Harris British Lion
Nine Inch Nails
Suicidal Tendencies - The Inspector Cluzo

Infos
Concerts
Salles de concert


Les Partenaires de Yezzi

MySpace.com
My Space Webzine Yezzi

Voltadikt.com
VOLTADIKT.com - Plateforme de téléchargement pour groupes indépendants & DIY

Première Pression
Premiere Pression - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Popcorn
Popcorn -Magazine mensuel sur les musiques amplifiées - supplément de Flash Hebdo et disponibles dans les shops, music shops, stands concerts,...

Bikini/Bleu Citron
Le Bikini et Bleu Citron - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Jerkov Musiques
Jerkov Musiques - Label - Booking - Promo - Tourneur - Manimal - Agora Fidelio - Psykup - ... - Toulouse

Sidilarsen
Sidilarsen - Boom Boom Metal - Punk Electro Ragga Dance Metal - Toulouse

Tezla Booking Promo
Tezla booking et promo













Yezzi Radio
metal - pop - rock - hardcore - emo - neo - trip hop - hip hop - jazz - electronique - techno - dance - rock n' roll - death - trash - speed - heavy
YEZZI Live Reports
Mudweiser - Les Tilleuls à Toulouse (16-12-2010)
par Olga

Les consanguins du bayou sont de retour ! Venus tout droit des Etat-Unis de l'Hérault (34), Mudweiser s'est enfin décidé de venir par chez nous pour nous envoyer à la gueule sa musique stoner délicieusement décérébrée et carrément jouissive. Fort d'un "Holy Shit" de bien belle facture (quoiqu'en dise les grincheux) sorti il y a maintenant quelques temps, Mudweiser se prépare donc à sillonner les scènes de France et de Navarre pour nous faire guincher à la sauce redneck ! Ce soir, le groupe pose ses amplis à Toulouse, dans le bar des Tilleuls afin de préparer sa prestation du lendemain au Winter Festival d'Albi (81) en compagnie des affreux Ta Gueule et de se rôder pour sa future tournée de 2011 dans le cadre du Stoner Rise Tour…

Mais pour l'heure, Mudweiser est dans la ville rose après quelques petits problèmes de camion qui tombera malheureusement en panne devant le bar (et ouais, 'faut acheter américain, les gars) ! A ma grande (et bonne) surprise, Les Tilleuls se remplira petit à petit de "mélomanes" venus braver le froid. C'est plutôt bon signe.
Après quelques minutes pendant lesquelles le groupe ira discuter avec les gens et boire des coups ici et là (et même prendre de son temps pour faire un panoshooting avec votre serviteur), Mudweiser branchera enfin ses instruments pour envoyer du bois !
Avec un petit changement de line up suite au départ de Said vers les Amériques et l'arrivée d'Ole récemment parti (viré ?) d'Eyeless, ce concert avait un p'tit goût de nouveauté puisque c'était la première date avec le "nouveau" gratteux. Mais point de pression ici : ce vieux briscard connaît son affaire (il a d'ailleurs joué auparavant avec le bassiste Jay, un autre ex Eyeless) et compte bien s'imposer avec sa six-cordes dans Mudweiser.
Vlan ! Dès les premières minutes du set, le quatuor va vite se mettre dans le bain et lancer les hostilités avec sa musique massive pendant qu'au dehors une dépanneuse viendra emporter le camion du groupe…
En l'espace d'un p'tit morceau, Mudweiser va se mettre le public dans sa poche et développer d'une manière implacable son set qui fait taper du pied ("Hoodoo Man", "Missing In Action")

Même s'il est clair que Mudweiser n'a pas inventé la poudre et que son stoner reste assez "basique" dans sa conception, le groupe ne triche pas et se donne à fond sans compter ! Il suffit de voir Jay monté sur ressort arpenter la scène (ou du moins l'espace qui lui est alloué), sauter partout et se la donner (il en débranchera même sa basse) pour se rendre compte que Mudweiser n'est pas une vaste blague, mais belle et bien une machine à dézinguer tout ce qui bouge ("Crystal Death", "Dirty Angel", "Topless Icon"). De même, Reuno va nous sortir l'artillerie lourde en nous sortant un chant roc(k)ailleux à souhait et une prestation à couteau tiré. L'homme rivalisera de poses et de mimiques façon redneck vicieux (si, si !) et nous envoyer des lignes de chant qui collent à merveille avec la musique poisseuse et l'esprit imbibé de Jack Daniel's frelaté de Mudweiser. C'est bien simple : malgré la température hivernale, on se croirait en plein dans le climat humide et chaud du bayou ("Millstone") !
Qui plus est, le quatuor va avoir la bonne idée de mettre en place une dynamique énergique qui ne souffrira d'aucun temps mort ni baisse de régime ("My World", "Elvis Loves Me" ou l'énorme "She's Like Cocaïne") Et les petits soucis technique de micro de Reuno seront vite comblés par la chape de plomb musicale que vont nous servir Jay, Ole et Xav pendant que l'homme changera de micro pour mieux revenir avec sa gouaille.
Après une petite heure d'un set râpeux mais ô combien joué avec les tripes, Mudweiser se fendra d'une petite reprise volontairement crade de "Nights In White Satin" qui fait du bien par où ça passe…

En fin de compte, même si Les Tilleuls n'a pas été le meilleur endroit du monde pour faire un concert, Mudweiser nous a délivré une belle petite prestation sans prise de tête et énergique à souhait. Ce bon vieux Reuno possède toujours un joli brin de charisme et un bel organe (vocal) qui colle à merveille au style stoner. De son côté, l'ex Eyeless, Jay assure aussi le spectacle avec des lignes de basse bien craspecs et un jeu de scène énervé. On sent qu'on a ici à faire à un "vrai" groupe et non pas au "side project de Reuno et des anciens Eyeless"…
Mudweiser is the real shit, muthafuka !


Un grand merci à Head Records et à Mudweiser

Plus d'infos sur: www.myspace.com/mudweiserband

Photos (Cliquez dessus pour les agrandir) - Crédits Photos: Olga

Mudweiser - cliquez pour agrandirMudweiser - cliquez pour agrandirMudweiser - cliquez pour agrandirMudweiser - cliquez pour agrandirMudweiser - cliquez pour agrandir

Yezzi.net - Qui sommes nous? - E-mail