yezzi.net - webzine musical et culturel du collectif antistatic - musique - culture - lecture - theatre - chroniques - live reports - interviews - news - concerts - photos - liens - salles

Vendredi 28 avril 2017

Groupe du moment:
Rag'n'Bone Man
Soul Pop Blues
Rag'n'Bone Man est la révélation du moment avec la sortie de son premier album "Human"
:Site web ici:


Les nouveaux articles de Yezzi
Interviews récentes:
Ugly Kid Joe
Tang
Wonderbar
Therapy?
Le Dead Projet

Chroniques récentes:
Aqme - Dévisager Dieu
Exodus - Blood In Blood Out
Lordi - Scare Force One
Billy Idol - Kings and Queens Of The Underground
Alice Cooper - Raise The Dead - Live From Wacken

Live reports récents:
Saxon - Skid Row
Accept
Steve Harris British Lion
Nine Inch Nails
Suicidal Tendencies - The Inspector Cluzo

Infos
Concerts
Salles de concert


Les Partenaires de Yezzi

MySpace.com
My Space Webzine Yezzi

Voltadikt.com
VOLTADIKT.com - Plateforme de téléchargement pour groupes indépendants & DIY

Première Pression
Premiere Pression - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Popcorn
Popcorn -Magazine mensuel sur les musiques amplifiées - supplément de Flash Hebdo et disponibles dans les shops, music shops, stands concerts,...

Bikini/Bleu Citron
Le Bikini et Bleu Citron - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Jerkov Musiques
Jerkov Musiques - Label - Booking - Promo - Tourneur - Manimal - Agora Fidelio - Psykup - ... - Toulouse

Sidilarsen
Sidilarsen - Boom Boom Metal - Punk Electro Ragga Dance Metal - Toulouse

Tezla Booking Promo
Tezla booking et promo













Yezzi Radio
metal - pop - rock - hardcore - emo - neo - trip hop - hip hop - jazz - electronique - techno - dance - rock n' roll - death - trash - speed - heavy
YEZZI Live Reports
Hey Gravity - Summer Festival à Cap Découverte (15-06-2007)
avec Summer Festival
par Olga

Poursuivant leur tournée française sur les chapeaux de roues, c'est dans le cadre du Summer Rock Festival que nous retrouvons nos amis de Hey Gravity. Déjà aperçue au festival Garorock (47) en avril 2007, la bande à la survoltée Justine va transformer l'essai marqué sur les terres lot-et-garonnaises quelques mois plus tôt grâce à une incroyable énergie.

Avec un ordre de passage de plateau chamboulé suite à la prestation des Toy Dolls repoussée au samedi 16 juin (au lieu du vendredi 15), nous retrouvons les anglais de Hey Gravity sur la scène Ramones une bonne demie heure avant l'horaire prévu. C'est devant un parterre peu fourni que le quintet débute sa prestation. Mais loin de se laisser gagner par l'amertume d'une telle vision désertique d'un public pas encore arrivé sur les lieux, le groupe va réagir très professionnellement et se donner à fond pendant tout le long du set. Distillant une musique rock aux accents chaotiques qui pourrait être l'enfant bâtard d'une relation entre Motörhead et Blondie sous coke ou Iggy Pop et Elastica sous LSD, Hey Gravity va vite mettre dans sa poche l'audience et rameuter en un clin d'œil tous les festivaliers des alentours. Ainsi, au bout de quelques minutes, le public va devenir de plus en plus fourni et se trémousser au grès des pérégrinations de Justine et des compositions à la fois simplistes mais brutes. Flirtant parfois vers le côté expérimental des Blonde Redhead et des puissantes mélodies de Metric, Hey Gravity possède une véritable personnalité musicale et une énergie à revendre.
Menant la barque de main de maître(sse), la délicieuse et survoltée Justine va conquérir un par un, méthodiquement et implacablement toutes les personnes présentes sur le devant de la scène. Bondissante, virevoltante, souriante, tantôt gouailleuse, tantôt plus intimiste, la chanteuse va offrir une prestation des plus hallucinantes de ce festival. Ainsi, nous la retrouverons en train de chanter sur le retours (après avoir évité de peu une chute…) ou même dans le public pour réaliser des duos avec ses fans.

Sans pour autant connaître toute l'œuvre du groupe, je me dois de dire que j'ai tout de suite accroché à la musique du quintet et que la bonne impression que j'ai pu en avoir au Garorock en avril s'est vite confirmée. Hey Gravity possède ce petit quelque chose qui le démarque des autres groupe rock mâtinée d'une pop sans saveur et la puissance du live donne encore plus d'impact au côté rentre dedans des morceaux. Enchaînant les titres dont le fameux hit "She Said (Risen)", Justine et ses compères vont réussir le tour de force de transformer ce qui était un épars parterre en une audience relativement fournie et toute acquise à la cause du combo. Une victoire remportée à la force du poignet dira t-on !
Mais loin de s'endormir sur ses lauriers une fois ce challenge réussi, Hey Gravity continuera sur sa lancée sans aucun temps mort et sans perdre un instant l'attention du public si chèrement gagnée. De ce fait, Justine rivalisera de prouesses vocales et physiques pour terminer le gig dans une ébouriffante danse frénétique sous un déluge de décibels…
Intense et remarquable !

En définitive, Hey Gravity a prouvé par sa prestation qu'on avait à faire à un futur grand au caractère bien trempé qui a su tourner à son avantage une situation qui ne l'était pas en début de set et à faire venir l'audience. Chapeau bas !
Au-delà de ça, on sent que le groupe est en plein essor (on les as récemment vu à l'émission Taratata…) qui ne fait que confirmer toutes les critiques élogieuses à son égard. Et autant vous le dire tout de suite : c'est plus que mérité…


Un grand merci à Tom et à toute l'organisation du Summer Rock Festival


Set list

Lonely
Slipping Through The Crack
Nobodys Fool
Risen (She Said)
Every Rotten Question
Bird In A Cage
Inside Out
Scumbag
Everything
Animal
I Believe
Dancing Barefoot
Making Headway
Part Time Punk
Wake Up
Hey Gravity


Plus d'infos sur: www.myspace.com/heygravity

Photos (Cliquez dessus pour les agrandir) - Crédits Photos: Olga

Hey Gravity - cliquez pour agrandirHey Gravity - cliquez pour agrandirHey Gravity - cliquez pour agrandirHey Gravity - cliquez pour agrandirHey Gravity - cliquez pour agrandir

Yezzi.net - Qui sommes nous? - E-mail