yezzi.net - webzine musical et culturel du collectif antistatic - musique - culture - lecture - theatre - chroniques - live reports - interviews - news - concerts - photos - liens - salles

Lundi 21 août 2017

Groupe du moment:
Rag'n'Bone Man
Soul Pop Blues
Rag'n'Bone Man est la révélation du moment avec la sortie de son premier album "Human"
:Site web ici:


Les nouveaux articles de Yezzi
Interviews récentes:
Ugly Kid Joe
Tang
Wonderbar
Therapy?
Le Dead Projet

Chroniques récentes:
Aqme - Dévisager Dieu
Exodus - Blood In Blood Out
Lordi - Scare Force One
Billy Idol - Kings and Queens Of The Underground
Alice Cooper - Raise The Dead - Live From Wacken

Live reports récents:
Saxon - Skid Row
Accept
Steve Harris British Lion
Nine Inch Nails
Suicidal Tendencies - The Inspector Cluzo

Infos
Concerts
Salles de concert


Les Partenaires de Yezzi

MySpace.com
My Space Webzine Yezzi

Voltadikt.com
VOLTADIKT.com - Plateforme de téléchargement pour groupes indépendants & DIY

Première Pression
Premiere Pression - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Popcorn
Popcorn -Magazine mensuel sur les musiques amplifiées - supplément de Flash Hebdo et disponibles dans les shops, music shops, stands concerts,...

Bikini/Bleu Citron
Le Bikini et Bleu Citron - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Jerkov Musiques
Jerkov Musiques - Label - Booking - Promo - Tourneur - Manimal - Agora Fidelio - Psykup - ... - Toulouse

Sidilarsen
Sidilarsen - Boom Boom Metal - Punk Electro Ragga Dance Metal - Toulouse

Tezla Booking Promo
Tezla booking et promo













Yezzi Radio
metal - pop - rock - hardcore - emo - neo - trip hop - hip hop - jazz - electronique - techno - dance - rock n' roll - death - trash - speed - heavy
YEZZI Live Reports
Hateful Monday - The Pookies - L'Autan à Toulouse (14-02-2008)
par Olga

Aaaaaah la Saint Valentin ! Le miracle de l'amour au sein de chaque couple, la flamme de la passion qui brûle dans le cœur des amoureux, un bouquet de fleur par ci, des cadeaux romantiques par là… mais rien de tel que d'aller à L'autan, dans le chantre suintant du rock n' roll un 14 février pour aller boire des bières et écouter de la musique de sauvage ! Et ça tombe bien parce que ce soir les suisses de Hateful Monday viennent de défendre leur dernier album, "Half A World Away" chez Kicking Records et les Pookies vont faire là leur ultime concert ce soir…

Arrivé 5 minutes en retard à cause d'un repas/apéro arrosé au rosé (bèèèèh), me voilà à peine dans l'arène bondée de L'Autan que les Pookies entament leur set survolté (comme d'hab'). Voir ce bon vieux Forest se rouler sur le bar, fendre la foule tout en hurlant dans son micro et se rouler parterre est à chaque fois un pur bonheur. Et le public ne s'y est pas trompé vu qu'il s'est pressé en masse sur le devant de la scène.
Le dernier concert des Pookies avant le départ du gratteux Fred pour les terres ibères se doit donc de marquer les esprits. Ce sera bien évidemment le cas. Piochant dans une set list hautement énergique ("1933", "Dance Hall Ripper"…), les Pookies vont nous gratifier d'une interprétation à couteaux tirés qui ne souffrira d'aucun temps mort. Comme à son habitude, le trio est irréprochable dans l'exécution des morceaux (les
rythmiques et les riffs sont tout bonnement à tomber parterre) et laisse le champs libre à son assiste/frontman survitaminé voire parfois même habité qui partira dans une débauche d'énergie totalement jouissive (oui je sais, je sais, je m'enflamme mais c'était la Saint Valentin aussi …).
Les Pookies viennent de réaliser ici un concert d'anthologie et marque ce dernier concert de la plus belle des manières. L'audience a été conquise. Carton plein.

Après un rapide changement de plateau (à peine 2 bières), voilà que Hateful Monday se jette à son tour dans l'arène de L'Autan et de son public chauffé à blanc. Venus défendre leur dernier album en date, les suisses vont tout de suite mettre la pression en nous gratifiant de leur punk rock que l'on croirait tout droit sorti de Californie. La bonne impression que m'avait laissée "Half A World Away" va être vite confortée au regard de la remarquable prestation du groupe. Avec des morceaux taillés pour le live, le quatuor va s'en donner à cœur joie et délivrer un set énergique, bien comme on l'aime. Sans jamais se départir d'une bonne humeur évidente, Hateful Monday va casser la baraque avec son punk rock mélodique rentre dedans sans jamais baisser de tempo. Le chant du Révérend Seb accompagné des chœurs de ses acolytes fait mouche à chaque coup pour revêtir L'Autan d'une parure que l'on croirait directement issue des USA tant les sonorités ressemblent à s'y méprendre à celle d'outre-atlantique ("Carry Me Home", "0.5 mg Per Day" et la terrible reprise "Maniac").
Bien que le groupe se donne à fond, le public ne peut s'empêcher de rester sur sa faim suite à la prestation tout en folie des Pookies. A partir de là, l'attention de l'audience montée à bloc depuis la première va un peu retomber. C'est bien dommage car les suisses avaient la grosse patate et nous ont même gratifié de 3 rappels !
Peut-être aurait-il mieux valu faire jouer les Pookies en dernier…

En définitive, l'organisation TLP/Kicking Records a encore une fois vu juste avec ce plateau haut en couleur et énergique. Le dernier concert des Pookies a fait l'unanimité et les suisse de Hateful Monday ont réussi leur épreuve du feu sur les terres toulousaines. C'était vraiment ma plus belle Saint Valentin, et de loin !
"Les amoureux qui s'bécottent sur les bancs public, bancs publics…"


Un grand merci à TLP, Cédric pour les bières et surtout Ingrid pour le fantastique joyride en Clio.


Plus d'infos sur: www.myspace.com/thepookies

Yezzi.net - Qui sommes nous? - E-mail