yezzi.net - webzine musical et culturel du collectif antistatic - musique - culture - lecture - theatre - chroniques - live reports - interviews - news - concerts - photos - liens - salles

Dimanche 25 juin 2017

Groupe du moment:
Rag'n'Bone Man
Soul Pop Blues
Rag'n'Bone Man est la révélation du moment avec la sortie de son premier album "Human"
:Site web ici:


Les nouveaux articles de Yezzi
Interviews récentes:
Ugly Kid Joe
Tang
Wonderbar
Therapy?
Le Dead Projet

Chroniques récentes:
Aqme - Dévisager Dieu
Exodus - Blood In Blood Out
Lordi - Scare Force One
Billy Idol - Kings and Queens Of The Underground
Alice Cooper - Raise The Dead - Live From Wacken

Live reports récents:
Saxon - Skid Row
Accept
Steve Harris British Lion
Nine Inch Nails
Suicidal Tendencies - The Inspector Cluzo

Infos
Concerts
Salles de concert


Les Partenaires de Yezzi

MySpace.com
My Space Webzine Yezzi

Voltadikt.com
VOLTADIKT.com - Plateforme de téléchargement pour groupes indépendants & DIY

Première Pression
Premiere Pression - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Popcorn
Popcorn -Magazine mensuel sur les musiques amplifiées - supplément de Flash Hebdo et disponibles dans les shops, music shops, stands concerts,...

Bikini/Bleu Citron
Le Bikini et Bleu Citron - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Jerkov Musiques
Jerkov Musiques - Label - Booking - Promo - Tourneur - Manimal - Agora Fidelio - Psykup - ... - Toulouse

Sidilarsen
Sidilarsen - Boom Boom Metal - Punk Electro Ragga Dance Metal - Toulouse

Tezla Booking Promo
Tezla booking et promo













Yezzi Radio
metal - pop - rock - hardcore - emo - neo - trip hop - hip hop - jazz - electronique - techno - dance - rock n' roll - death - trash - speed - heavy
YEZZI Live Reports
Ez3kiel - Bikini à Toulouse (23-05-2008)
avec Anakronic Electro Orkestra
par Djinax

J’attendais la venue d’Ez3kiel sur Toulouse avec impatience surtout quand on sait qu’ils sont programmés dans le superbe Bikini. Ils viennent nous présenter leur nouvel et très bon album « Battlefield » qui est doté d’un esprit plus rock que les autres, cela promet une belle adaptation en live.


Ce sont les toulousains de Anakronic Electro Orkestra qui sont chargés d’assurer la première partie. Je ne connaissais pas ce jeune et nouveau groupe donc je suis allé écouter quelques chansons sur leur Myspace (www.myspace.com/anakronicelectroorkestra) pour me faire une idée. Et bien m’en a pris car la musique qu’ils font est vraiment de qualité. Ils nous concoctent une sorte d’electro Klezmer couplées avec des effets dub. Le tout servi avec des mélodies et des tempos se rapprochant parfois du reggae, du ska ou même du tango. Je vous laisse imaginer ce que ça peut donner. En plus de ça, il y a dans le groupe, une clarinette et une fille jouant de l’accordéon et les mélodies de ces 2 instruments apportent vraiment à leur musique. Ils nous ont fait une très bonne prestation et le public fut séduit. Ils sont actuellement en tournée donc ne les louper pas s’ils passent près de chez vous.


Une bonne trentaine de minutes sont prises pour le changement de plateau, ce qui est normal vu que maintenant Ez3kiel en live, c’est 2 batteries, machines, guitare, basse, vibraphone et claviers. Et oui pour cet album, les Tourangeaux sont passés à 4 avec l’arrivée de Stéphane Babiaud, un multi instrumentiste. On en salive donc d’impatience jusqu'à ce qu’une intro aux machines se fasse entendre. Elle durera bien 2 grosses minutes, bien folle à souhait, avec des sons assez organiques qui monte tout doucement, juste ce qu’il faut pour faire monter la pression. L’auditoire est très attentif et la vidéo fait également son effet. C’est à ce moment qu’ils débarquent sur scène pour nous interpréter « Adamantium », la première chanson de « Battlefield ». Elle fait de suite son effet sur le public et ils enchaînent sur la très bonne « Volfoni’s Revenge ». Le son qui retentit dans le Bikini est tout simplement énorme, d’une puissance et d’une lourdeur impressionnante tout en étant très pur à la fois. Encore une fois, un grand merci à l’acoustique du Bikini, qu’est-ce que c’est bon ! Ils enchaînent sur la sublime « Barbary ». La vidéo fait vraiment son apparition au bout du 4ème morceau et elle se révèle de plus en plus présente et travaillée au fil du concert. C’est le bassiste qui l’a crée et qui la gère en live. On sent vraiment que pour cet album, il y a passé beaucoup de temps. On peut s’en rendre compte notamment avec la vidéo du théâtre, où différents zooms et arrières plans nous baladent en fonction de la musique, et quand elle s’intensifie le théâtre fini par s’enflammer….tout simplement superbe !
Ez3kiel profite vraiment de l’arrivée de Stephane, le multi instrumentiste apporte énormément au groupe musicalement. Sur scène, il est impressionnant de facilité, très à l’aise à tel point qu’on ne dirait vraiment pas que c’est sa première tournée. Il joue de la batterie, du clavier ou encore du vibraphone, et son intégration est vraiment ce qu’il fallait au groupe. Un des instants marquants du concert, est le moment où les 2 batteurs jouent ensemble, c’était vraiment fabuleux, l’intensité qui s’en dégageait était impressionnante et la vidéo était en plus superbe à ce moment là. Pour essayer de la décrire je dirais que c’était une sorte d’horloge pieuvre qui tapait à gauche ou à droite en fonction du batteur… le tout parfaitement callée grâce à des capteurs (Oui je sais…c’est chaud à comprendre mais la 5ème photo pourra peut-être vous aider). Pour enchaîner, ils nous joueront la très belle « Coal Flake » qui pose tout le monde dans la salle. Elle est suivie de « Break or die » toujours issue de « Battlefield ». Un autre instant magique du live se produit quand le bassiste va chercher sur le bord de la scène un gros ballon, joue un peu avec un acolyte et surprise, à chaque rebond un son de machine se fait entendre (là aussi grâce à un capteur placé sur le ballon). Le ballon fini dans le public pendant qu’ils enchaînent le morceau « Sûrement », encore un très bon moment du concert. Sur la fin du concert, on aura même le droit à la très violente « Firedamp » qui fera son effet sur le public, où on croit voir de gros métalleux sur scène.

Ils s’en vont mais bien sur le public en redemande, ils nous feront donc 3 chansons supplémentaires pour un set d’1H45 au total.

Bref, vous l’aurez compris, les Ez3kiel ont vraiment conquis tout leur auditoire avec à la fois une grosse impression de puissance mais également avec beaucoup d’émotion. Un très bon set, le son était fabuleux, la vidéo bien travaillée et les lumières bien pensées. Ça restera pour moi, à coup sur, une des grosses claques de l’année.


Plus d'infos sur: www.myspace.com/ez3kielmyspace

Photos (Cliquez dessus pour les agrandir) - Crédits Photos: Hellsiha

Ez3kiel - cliquez pour agrandirEz3kiel - cliquez pour agrandirEz3kiel - cliquez pour agrandirEz3kiel - cliquez pour agrandirEz3kiel - cliquez pour agrandir

Yezzi.net - Qui sommes nous? - E-mail