yezzi.net - webzine musical et culturel du collectif antistatic - musique - culture - lecture - theatre - chroniques - live reports - interviews - news - concerts - photos - liens - salles

Jeudi 27 avril 2017

Groupe du moment:
Rag'n'Bone Man
Soul Pop Blues
Rag'n'Bone Man est la révélation du moment avec la sortie de son premier album "Human"
:Site web ici:


Les nouveaux articles de Yezzi
Interviews récentes:
Ugly Kid Joe
Tang
Wonderbar
Therapy?
Le Dead Projet

Chroniques récentes:
Aqme - Dévisager Dieu
Exodus - Blood In Blood Out
Lordi - Scare Force One
Billy Idol - Kings and Queens Of The Underground
Alice Cooper - Raise The Dead - Live From Wacken

Live reports récents:
Saxon - Skid Row
Accept
Steve Harris British Lion
Nine Inch Nails
Suicidal Tendencies - The Inspector Cluzo

Infos
Concerts
Salles de concert


Les Partenaires de Yezzi

MySpace.com
My Space Webzine Yezzi

Voltadikt.com
VOLTADIKT.com - Plateforme de téléchargement pour groupes indépendants & DIY

Première Pression
Premiere Pression - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Popcorn
Popcorn -Magazine mensuel sur les musiques amplifiées - supplément de Flash Hebdo et disponibles dans les shops, music shops, stands concerts,...

Bikini/Bleu Citron
Le Bikini et Bleu Citron - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Jerkov Musiques
Jerkov Musiques - Label - Booking - Promo - Tourneur - Manimal - Agora Fidelio - Psykup - ... - Toulouse

Sidilarsen
Sidilarsen - Boom Boom Metal - Punk Electro Ragga Dance Metal - Toulouse

Tezla Booking Promo
Tezla booking et promo













Yezzi Radio
metal - pop - rock - hardcore - emo - neo - trip hop - hip hop - jazz - electronique - techno - dance - rock n' roll - death - trash - speed - heavy
YEZZI Live Reports
Dionysos - Le Bikini à Toulouse (14-03-2008)
par Hellisha

Je dois avouer que c'est plus la curiosité qu'un réel attrait pour Dionysos qui m'a poussé à aller au concert ce soir-là. Et bien que l'on ne me dise plus que la curiosité est un vilain défaut car elle m'a permit de découvrir un véritable bon groupe de scène qui sait amener le public avec lui dans un univers où se mêlent subtilement rêves et mélancolie, ainsi qu'une puissance et une énergie à couper le souffle ! En effet, dès les premières chansons, King of the Ghost Train et Le Jour le plus Froid du Monde, je me laisse transporter par la musique qui ne s'en tient pas seulement à copier des comptines "sombres" à la Tim Burton. Non, Dionysos en live, c'est un mélange des genres des plus séduisants : entre hip hop et rock, on passe son temps à danser ou tout du moins bouger la tête, avec un sourires un peu niais ... De plus, on voit tout de suite que le groupe prend un réel plaisir à jouer, même si le "show" est bien rôdé. Tout d'abord, il faut noter l'esthétique du décor qui est irréprochable ! A l'image du dernier album, la Mécanique du Coeur, des coeurs en métal et autres roues mécaniques ornent la déjà magnifique scène du Bikini. Au milieu de ces pièces, la batterie et les cuivres brillent plus que tout, donnant un aspect légèrement onirique à l'ensemble, le tout réellement mis en avant par des lumières superbes. Et puis Matthias, poète un peu fou, saute aux 4 coins de la scène et échange blagues et petits mots à tout moment avec le public, notamment lors des morceaux Cunnilingus mon Amour et La Métamorphose de Mister Chat et son fameux concours mondial de cris du public. Et la manière dont il "manipule" le public est impressionnante : je n'ai jamais vu d'autre chanteur qui arrive à faire taire 1500 personnes en quelques secondes pour ensuite leur faire chuchoter jusqu'à la plus basse note les paroles d'une chanson ... Je ne peux donc m'empêcher d'admirer ce petit bout d'homme qui semble habiter sur un nuage, dans un monde où les monstres ne font pas peur et où personne ne se demande si les fées existent ... Un peu plus tard, pour le morceau Tais-toi mon Coeur, le groupe fait monter Olivia Ruiz sur scène pour un duo réellement touchant et réussi. Une bonne base hip hop soutient le violon fou de Babet, les cuivres et les 2 chants qui s'accordent vraiment bien. Le son ce soir-là est d'ailleurs impressionnant tant tous les instruments et les voix ressortent proprement. Et le set se termine par un magnifique Neige, chanson où Matthias parle de sa mère, décédée il y a quelques années. Mais loin d'être à bout de surprises, Dionysos nous réserve pas moins de 3 rappels où se succèderont entre autres Giant Jack, Summertime Blues avec Olivia Ruiz de nouveau et Miss Accacia à capella pour finir la soirée.
Voilà, après 2h aussi intenses, tout le monde repart avec le sourire et j'ai l'impression de sortir d'une sorte de rêve éveillé ... Ca faisait longtemps que je n'avais pas eu d'aussi bonnes surprises en live, alors j'ai simplement envie de dire merci au Bikini, ainsi qu'au groupe, qui sait donner au public ce qu'il attend vraiment, sans pour autant jouer la carte de l'hyprocrisie et de la facilité. J'attend avec impatience de recroiser la route de ces doux rêveurs ...

Intro: bruits d'horloge
King Of The Ghost Train
Le Jour le Plus Frois du Monde
Song For a Jedi
Whatever The Weather
Cunnilingus mon Amour
Symphonie pour Horloge Cassée
L'Homme qui Pondait des Oeufs
Mademoiselle Clé
Tokyo Montana
L'Homme sans Trucage
La Panique Mécanique
La Métamorphose de Mister Chat
Wedding Idea
Tais toi mon coeur (avec Olivia Ruiz)
Neige
----------------------------------------------
La Berceuse HipHop du Docteur Madeleine
Summertime Blues (avec Olivia Ruiz)
----------------------------------------------
Giant Jack
----------------------------------------------
Miss Acacia (acapella)


Plus d'infos sur: www.dionyweb.com

Photos (Cliquez dessus pour les agrandir) - Crédits Photos: Hellisha

Dionysos - cliquez pour agrandirDionysos - cliquez pour agrandirDionysos - cliquez pour agrandirDionysos - cliquez pour agrandirDionysos - cliquez pour agrandir

Yezzi.net - Qui sommes nous? - E-mail