yezzi.net - webzine musical et culturel du collectif antistatic - musique - culture - lecture - theatre - chroniques - live reports - interviews - news - concerts - photos - liens - salles

Samedi 21 octobre 2017

Groupe du moment:
Rag'n'Bone Man
Soul Pop Blues
Rag'n'Bone Man est la révélation du moment avec la sortie de son premier album "Human"
:Site web ici:


Les nouveaux articles de Yezzi
Interviews récentes:
Ugly Kid Joe
Tang
Wonderbar
Therapy?
Le Dead Projet

Chroniques récentes:
Aqme - Dévisager Dieu
Exodus - Blood In Blood Out
Lordi - Scare Force One
Billy Idol - Kings and Queens Of The Underground
Alice Cooper - Raise The Dead - Live From Wacken

Live reports récents:
Saxon - Skid Row
Accept
Steve Harris British Lion
Nine Inch Nails
Suicidal Tendencies - The Inspector Cluzo

Infos
Concerts
Salles de concert


Les Partenaires de Yezzi

MySpace.com
My Space Webzine Yezzi

Voltadikt.com
VOLTADIKT.com - Plateforme de téléchargement pour groupes indépendants & DIY

Première Pression
Premiere Pression - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Popcorn
Popcorn -Magazine mensuel sur les musiques amplifiées - supplément de Flash Hebdo et disponibles dans les shops, music shops, stands concerts,...

Bikini/Bleu Citron
Le Bikini et Bleu Citron - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Jerkov Musiques
Jerkov Musiques - Label - Booking - Promo - Tourneur - Manimal - Agora Fidelio - Psykup - ... - Toulouse

Sidilarsen
Sidilarsen - Boom Boom Metal - Punk Electro Ragga Dance Metal - Toulouse

Tezla Booking Promo
Tezla booking et promo













Yezzi Radio
metal - pop - rock - hardcore - emo - neo - trip hop - hip hop - jazz - electronique - techno - dance - rock n' roll - death - trash - speed - heavy
YEZZI Live Reports
Bob and Lisa - Petit London à Toulouse (02-12-2009)
par Getsetraldine

Depuis quelques temps, The Bellrays remporte l'adhésion du public français et arpente la scène hexagonale à grands renforts de concerts énergiques et électriques (on se souvient de son passage dévastateur au Ramier en 2005...). Après avoir été invité par l'association Première Pression lors du Garorock 2008 et en ce début d'année dans la salle du Phare, voilà que Lisa Kekaula et Bob Vennum sont de retour dans les murs de la ville rose. Mais cette fois-ci, ils sont seuls. Seuls ? Oui, car en parallèle de The Bellrays, le couple (à la ville comme à la scène) a décidé de faire cavalier seul le temps d'un side project - sobrement intitulé Bob & Lisa -, histoire de montrer une nouvelle facette de sa personnalité.
"Rosethorns", le projet acoustique de cette entité bicéphale s'est échoué en mars 2009 en tête de gondole de nos disquaires préférés et rencontre maintenant un succès certain au travers d'une longue tournée de 18 dates en Suède, Belgique, Allemagne, Hollande et bien sûr en France, "son pays d'adoption".
Pour l'heure, Bob & Lisa se sont arrêtés pour un soir à Toulouse et ont posé leurs amplis au Petit London…

…et c’est un Petit London bondé qui accueillera le duo. Pas de première partie ni de fioriture inutile, Bob & Lisa sont ici pour faire un retour aux sources aussi simple que possible afin de bien capter l’essence de leur musique. Et pourtant, ce sera le "Testify" de l'album "Meet The Bellrays" (2002) qui se chargera de lancer les hostilités ! Alors que tout le monde s'attendait à ce que les deux musiciens donnent la primeur à "Rosethorns", voilà que The Bellrays sont mis à l'honneur. Une manière pour Bob & Lisa de dire que ce projet est loin de remettre en question The Bellrays ?
Quoiqu'il en soit, le groupe va vite tailler dans le vif du sujet et nous laisser pénétrer dans son univers feutré et naturel où se croisent en vrac blues, soul, gospel, rock et même country ("That's All You Get From Me"). Et comme à son habitude, la terrible Lisa Kekaula va nous ravir avec sa voix chaude gorgée d'émotion. La chanteuse va nous donner un aperçu de son immense talent avec son timbre à la Aretha Franklin qui ne souffre d'aucun défaut notable. Mieux encore, Lisa va réussir à donner énormément d'émotions et de couleur aux différents morceaux sans jamais empiéter sur les constructions rythmiques ainsi que sur les progressions d'accords de Bob ("Crossfire Blues"). On se retrouve donc au milieu d'une complicité musicale d'un couple qui tourne depuis pas loin de 20 ans et le moins que l'on puisse dire c'est qu'on ne le regrette pas. Il n'y a qu'à écouter les ballades "Endings & Beginnings", "Walking On The Rain" où les "Jackie" et "90 Miles" pour s'en rendre compte.
Le groupe suit pas à pas le tracklisting de "Rosethorns" mais personne ne s'en plaindra tant la magie du duo et la communication avec l'assemblée opèrent.

Malgré quelques poivrots relous qui parleront parfois un peu trop fort durant les morceaux, Bob & Lisa réussiront sans problème à capter l'attention de l'auditoire et à mettre en perspective pas mal d'émotions au travers de leur musique. En ce sens, les incartades bluesy / soul du duo feront vite mouche. On sent que le groupe vit à fond sa musique et que le couple ne fait plus qu'un sur scène (on retrouve un peu la même alchimie d'Ike & Tina Turner – les violences conjugales en moins, pour faire un parallèle un peu grossier).
Et même si le concert s'avère parfois inégal dans la mise en avant de la setlist – le passage de compositions lancinantes, à celles plus rock en passant par des plus bluesy n'est pas très naturel, faute à des lumières plus que réduites et des conditions scéniques trop spartiates –, Bob & Lisa régaleront sans problème un public réceptif qui en redemandera encore.
Après un peu plus d'une heure d'un concert racé et maîtrisé de bout en bout, le duo quittera la scène non sans avoir pris le temps de discuter, prendre des photos et même lever le coude avec ses fans (FMR en tête…) La grande classe.
Bob & Lisa ont donc réussi leur coup : s'affranchir du côté électrique de The Bellrays pour revenir à leurs primes amourettes; le blues et la soul avec une mise en perspective acoustique.
Un concert en forme de partage et de (re)découverte d'une facette méconnue de l'univers de ces américains-là ainsi qu’une manière pour Bob & Lisa de revenir aux sources de leur musique sans jamais retourner leurs vestes ni partir aux antipodes d'un rock sulfureux qui a fait leur notoriété. La rupture tranquille, comme dirait le p'tit Nicolas S.. Disons plutôt une parenthèse enchantée…

Au final, même si le Petit London n'est pas le meilleur endroit pour un concert (le bar est encore en travaux pour mettre sur pied une salle de concert en sous-sol), le côté acoustique du projet Bob & Lisa s'est parfaitement fondu dans l'ambiance de ce soir et a rempli tout le cahier des charges prévu (chaleur musicale, communication, bonne ambiance etc.).
Le couple a su dégager une réelle dynamique attractive et être en symbiose avec son public déjà conquis d'avance. Un concert trop facile ? Oui et non…simplement un juste retour des choses…
On espère revoir Bob & Lisa très bientôt dans une véritable salle de concert à la mesure de leur talent !


Un grand merci à Emilie de Première Pression ainsi qu'au Petit London


Plus d'infos sur: www.myspace.com/bobandlisarockhard

Photos (Cliquez dessus pour les agrandir) - Crédits Photos:

Bob and Lisa - cliquez pour agrandirBob and Lisa - cliquez pour agrandir

Yezzi.net - Qui sommes nous? - E-mail