yezzi.net - webzine musical et culturel du collectif antistatic - musique - culture - lecture - theatre - chroniques - live reports - interviews - news - concerts - photos - liens - salles

Mercredi 28 juin 2017

Groupe du moment:
Rag'n'Bone Man
Soul Pop Blues
Rag'n'Bone Man est la révélation du moment avec la sortie de son premier album "Human"
:Site web ici:


Les nouveaux articles de Yezzi
Interviews récentes:
Ugly Kid Joe
Tang
Wonderbar
Therapy?
Le Dead Projet

Chroniques récentes:
Aqme - Dévisager Dieu
Exodus - Blood In Blood Out
Lordi - Scare Force One
Billy Idol - Kings and Queens Of The Underground
Alice Cooper - Raise The Dead - Live From Wacken

Live reports récents:
Saxon - Skid Row
Accept
Steve Harris British Lion
Nine Inch Nails
Suicidal Tendencies - The Inspector Cluzo

Infos
Concerts
Salles de concert


Les Partenaires de Yezzi

MySpace.com
My Space Webzine Yezzi

Voltadikt.com
VOLTADIKT.com - Plateforme de téléchargement pour groupes indépendants & DIY

Première Pression
Premiere Pression - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Popcorn
Popcorn -Magazine mensuel sur les musiques amplifiées - supplément de Flash Hebdo et disponibles dans les shops, music shops, stands concerts,...

Bikini/Bleu Citron
Le Bikini et Bleu Citron - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Jerkov Musiques
Jerkov Musiques - Label - Booking - Promo - Tourneur - Manimal - Agora Fidelio - Psykup - ... - Toulouse

Sidilarsen
Sidilarsen - Boom Boom Metal - Punk Electro Ragga Dance Metal - Toulouse

Tezla Booking Promo
Tezla booking et promo













Yezzi Radio
metal - pop - rock - hardcore - emo - neo - trip hop - hip hop - jazz - electronique - techno - dance - rock n' roll - death - trash - speed - heavy
YEZZI Live Reports
Black Bomb A - H-Tray - End. - Salle des fêtes de Ramonville à Toulouse (07-12-2006)
avec Black Bomb A + H-Tray + End.
par Olga

Antistatic n'est jamais avare en bons concerts. Ce soir, l'asso nous offre trois petites bombes nerveuses : End., H-Tray et Black Bomb A. Excusez du peu !

Ce sont les locaux de End. qui montent les premiers sur scène. N'ayant jamais eu la chance de voir le quatuor en live, je me dois d'avouer qu'il me tardait de voir si la prestation du groupe était à la hauteur de leur monstrueux maxi, "The Never Ending Whirl Of Confusion".
Mon angoisse a vite été dissipée dès les premières minutes du concert : les toulousains sont d'une redoutable efficacité et les compositions sur galette ont un rendu beaucoup plus puissant et chaleureux en live. Distillant un death quasi mathématique et technique mâtiné d'une touche post-hardcore, le quintet maîtrise son sujet de bout en bout et n'hésite pas à placer ici et là des ambiances chaotiques du plus bel effet grâce à des mid tempi très judicieusement placés dans les compositions.
Après 45 minutes de set, End. terminera sa (d)étonnante prestation sous les acclamations du public qui en redemande. Une excellente entame de soirée avec un groupe en forme, carré et au fort potentiel…du tout bon !

Après un rapide changement de plateau, les briviste d'H-Tray de jettent dans l'arène avec un metalcore qui ne se démarque pas de la masse mais aiguisé comme un rasoir. Le groupe est ici pour promouvoir la sortie de son premier véritable album, "Distressing Report" chez Jerkov. Autant vous le dire tout de suite, le quintet n'est pas là pour faire de la figuration et fait monter bien vite la température à grands coups de riffs bourrins et grâce à un vocaliste visiblement en grande forme. Soft - c'est son nom – aura d'ailleurs bien vite fait de mettre le public dans sa poche du fait de son excellente prestation et de ses échanges avec le public.
Les morceaux de l'album sont bien sûr à l'honneur avec en vrac : "Distressing Report", "Alert", "Short Lived New Trend", "Wise Up", "Waste Of Life" et tournent relativement bien. Sans pour autant avoir écouté l'album, les titres ont retenu mon attention et la prestation live était tout bonnement excellente. C'est bon signe pour la suite.

Enfin Black Bomb A foule les planches de la SDF de Ramonville. Venus en conquérant pour défendre son nouvel album, "One Sound Bite To React" tant décrié par la critique jet set, le groupe n'aura pas à batailler longtemps. En effet, même si les pseudo puristes hurlent au scandales quant à la nouvelle direction musicale de BBA jugée trop éloignée du hardcore, voire même commerciale, il est incontestable que la scène est véritablement l'apanage du combo.
Sans jamais se départir de sa fougue qui a fait la renommée depuis des années maintenant, la formation s'est donnée à fond pendant toute la durée du set. Les parties vocales d'Arno et Poun sont monstrueuses comme à l'accoutumée ("Joke", "Everlast", "Lady, Lazy") et tendent parfois à être un peu plus claires sur les morceaux du dernier album ("One Sound Bite To React") mais personne dans le public ne s'en offusquera, à juste titre d'ailleurs !
Puisant allègrement dans le p'tit dernier ("Fatherfuckers", "Joke", "Lady Lazy", One Sound Bite To React", ...), Black Bomb A ne manquera cependant pas de nous resservir ses anciens brûlots ("Mary"…) pour terminer en apothéose par un terrible "Beds Are Burning" de Midnight Oil.
Avant cela, Arno scindera la foule en deux avant de lancer un méga wall of death juste après que Poun ait slammé en sautant d'une enceinte à plus de deux mètres de hauteur…
Avec un tel concert, on peut dire que non, le sextet n'a pas retourné sa veste et même si le dernier disque ne fait pas l'unanimité, force est de constater que le domaine de prédilection est bel et bien la scène. Du grand art !

Antistatic avait mis la barre assez haut avec cette affiche mais personne n'a été déçu par les trois formations qui se sont avérées être des fines gâchettes. Une pure réussite.
Même si "l'affaire" du nouvel album de BBA risque de faire couler encore beaucoup d'encre, les musiciens ont mis tout le monde d'accord en seulement une heure et demie : le groupe est intouchable en live !



Set list Black Bomb A

Intro
One Sound Bite To React
Lady, Lazy
Pussy
You Can't Save Me
Never Change
Down
Joke
Everlast
Born To Die
Salvation
Mary
Look At The Pain
Be Alive
Fatherfuckers
Police
Beds Are Burning
----------
Double
No One Knows

Set List H-Tray

Distressing Report
Worst Times Of Decline
Wise Up
Short Lived New Trend
Belch
Waste For Live
Remold
Alert
Ten Years After
Aberation
Medland FB/Crulum

Set List End.

Opposite From Within
Enigma Of The Unknown
The Blistering Hate
Existence Asleep
Absolutely Nothing
Pure
Exit Echoes Of Distress

Photos (Cliquez dessus pour les agrandir) - Crédits Photos: Olga

Black Bomb A - H-Tray - End. - cliquez pour agrandirBlack Bomb A - H-Tray - End. - cliquez pour agrandirBlack Bomb A - H-Tray - End. - cliquez pour agrandirBlack Bomb A - H-Tray - End. - cliquez pour agrandirBlack Bomb A - H-Tray - End. - cliquez pour agrandir

Yezzi.net - Qui sommes nous? - E-mail