yezzi.net - webzine musical et culturel du collectif antistatic - musique - culture - lecture - theatre - chroniques - live reports - interviews - news - concerts - photos - liens - salles

Samedi 16 décembre 2017

Groupe du moment:
Rag'n'Bone Man
Soul Pop Blues
Rag'n'Bone Man est la révélation du moment avec la sortie de son premier album "Human"
:Site web ici:


Les nouveaux articles de Yezzi
Interviews récentes:
Ugly Kid Joe
Tang
Wonderbar
Therapy?
Le Dead Projet

Chroniques récentes:
Aqme - Dévisager Dieu
Exodus - Blood In Blood Out
Lordi - Scare Force One
Billy Idol - Kings and Queens Of The Underground
Alice Cooper - Raise The Dead - Live From Wacken

Live reports récents:
Saxon - Skid Row
Accept
Steve Harris British Lion
Nine Inch Nails
Suicidal Tendencies - The Inspector Cluzo

Infos
Concerts
Salles de concert


Les Partenaires de Yezzi

MySpace.com
My Space Webzine Yezzi

Voltadikt.com
VOLTADIKT.com - Plateforme de téléchargement pour groupes indépendants & DIY

Première Pression
Premiere Pression - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Popcorn
Popcorn -Magazine mensuel sur les musiques amplifiées - supplément de Flash Hebdo et disponibles dans les shops, music shops, stands concerts,...

Bikini/Bleu Citron
Le Bikini et Bleu Citron - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Jerkov Musiques
Jerkov Musiques - Label - Booking - Promo - Tourneur - Manimal - Agora Fidelio - Psykup - ... - Toulouse

Sidilarsen
Sidilarsen - Boom Boom Metal - Punk Electro Ragga Dance Metal - Toulouse

Tezla Booking Promo
Tezla booking et promo













Yezzi Radio
metal - pop - rock - hardcore - emo - neo - trip hop - hip hop - jazz - electronique - techno - dance - rock n' roll - death - trash - speed - heavy
YEZZI Live Reports
Black Bomb A - Esprit du clan - Havana Café à Toulouse - Ramonville (25-02-2004)
avec Black Bomb A + L’esprit du clan
par Marcassin

Il est environ 20 h 30 quand j’arrive sur les lieux, et déjà quelques personnes patientent aussi sur le parking bière à la main. Ce soir, Ramonville va prendre cher dans les oreilles car à quelques encablures de là, se produisent Morbid Angel et Krisiun. Je redoute que l’affluence soit un peu faiblarde, compte tenu de la salle qui est quand même assez vaste. Mais il n’en est en fait rien du tout, et beaucoup comme moi sont curieux de voir ce que donne BBA en live quelques jours à peine après la sortie de leur nouvel album Speech of freedom sorti début février.

L’Esprit du Clan déclenche les hostilités devant un public réceptif. ce groupe de hardcore métal assez méconnu après 2 albums vaut pourtant son pesant de cacahuètes, même si personnellement je connais que 2 ou 3 morceaux écoutés par ci par là sur des samplers. On les sent particulièrement à l’aise sur les planches, ils ont véritablement une grande expérience de la scène, que ce soit concernant la maîtrise de leur set ou leur attitude en live. Et puis le rythme de la tournée de malade en train d’être accomplie avec BBA doit les rôder encore un peu plus. La réaction de la fosse ne se fait pas attendre et le parterre commence à remuer. Sans être forcément très variée et innovante, la musique de L’Esprit du Clan se dévoile quand même très plaisante à entendre. Elle pourrait se caractériser en une avalanches de gros riffs bien ficelés, dont on comprend assez vite la structure, tous aussi heavy les uns que les autres. Beaucoup de plans sont vraiment intéressants. Je trouve surtout que l’originalité vient plutôt du chanteur tatoué qui dégage un grand charisme, très présent. Par contre, on entend quasiment pas le deuxième chanteur dreadlocké, pourtant guronzé pour 10 tellement il gigote sur scène. En conclusion une bonne première partie, qui me fait réaliser qu’il faudrait peut-être que je m’intéresse de plus près à ce groupe.

Suite à une pause mouvementée marquée par ma rencontre avec le fabuleux Boo puis avec le beaucoup moins sympathique videur de la salle qui me confisque l’unique tête de Northern Light qu’il me restait, l’intro de Double retentit, et le show de BBA démarra. Les morceaux s’enchaînent et je trouve que le concert défile à une allure supersonique, c’est cool, çà prouve que je suis loin de me faire chier. M’enfin bon, qui peut sortir d’un concert de BBA en clamant qu’il s’est fait chier tout le long ? Même si je trouve que les musiciens sont beaucoup plus statiques en concert que sur la tournée Human Bomb, notamment les 2 guitaristes, çà tient quand même largement la route. Mario à la basse assure grâve, multiplie les cavalcades aux 4 coins de la scène, une véritable pile électrique, c’est impressionnant. L’arrivée de Arno au chant avec ses beuglements au timbre très grâve créent un véritable contraste et complémentarité avec la voie très aigue de Poun. De plus, ce dernier, qui se contentait jusqu’alors de donner la réplique à Jag (sur les morceaux d’Human Bomb) prend maintenant une autre dimension en se permettant des passages plus chantés ou fredonnés qui sont vraiment magnifiques, et de plus bien maîtrisés en live. Chapeau ! Sans perdre la hargne, la furie hardcore qui fait la renommée du groupe, les nouveaux titres de Speech of freedom sont aussi beaucoup plus mélodiques, comme par exemple No one knows ou Mary. mais le concert est aussi axé sur les incontournables tels que Make your choice, Human circus, Police stopped da way avec sirènes et girophares, Everlast ou encore Down. L’album Straight in the vein est aussi à l’honneur avec des titres comme Law’s phobia. Un arrière fond avec des panneaux à ampoules est aussi de la partie, il délivre des messages explicites au fur et à mesure des morceaux tels « weed », çà en jette plein les yeux, et çà rajoute une touche visuelle sympa au spectacle. Le concert se terminera sur une reprise du célèbre Refuse/Resist avec les mecs de l’Esprit du Clan en guest revenus sur scène avec de gros tambours. Hormis le fait que leur musique est assez violente et pas forcément accessible au commun des mortels, ce concert fut fort bon, confortant dans mon esprit le fait que Black bomb A s’affiche vraiment comme une référence du métal français.

Yezzi.net - Qui sommes nous? - E-mail