yezzi.net - webzine musical et culturel du collectif antistatic - musique - culture - lecture - theatre - chroniques - live reports - interviews - news - concerts - photos - liens - salles

Vendredi 28 avril 2017

Groupe du moment:
Rag'n'Bone Man
Soul Pop Blues
Rag'n'Bone Man est la révélation du moment avec la sortie de son premier album "Human"
:Site web ici:


Les nouveaux articles de Yezzi
Interviews récentes:
Ugly Kid Joe
Tang
Wonderbar
Therapy?
Le Dead Projet

Chroniques récentes:
Aqme - Dévisager Dieu
Exodus - Blood In Blood Out
Lordi - Scare Force One
Billy Idol - Kings and Queens Of The Underground
Alice Cooper - Raise The Dead - Live From Wacken

Live reports récents:
Saxon - Skid Row
Accept
Steve Harris British Lion
Nine Inch Nails
Suicidal Tendencies - The Inspector Cluzo

Infos
Concerts
Salles de concert


Les Partenaires de Yezzi

MySpace.com
My Space Webzine Yezzi

Voltadikt.com
VOLTADIKT.com - Plateforme de téléchargement pour groupes indépendants & DIY

Première Pression
Premiere Pression - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Popcorn
Popcorn -Magazine mensuel sur les musiques amplifiées - supplément de Flash Hebdo et disponibles dans les shops, music shops, stands concerts,...

Bikini/Bleu Citron
Le Bikini et Bleu Citron - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Jerkov Musiques
Jerkov Musiques - Label - Booking - Promo - Tourneur - Manimal - Agora Fidelio - Psykup - ... - Toulouse

Sidilarsen
Sidilarsen - Boom Boom Metal - Punk Electro Ragga Dance Metal - Toulouse

Tezla Booking Promo
Tezla booking et promo













Yezzi Radio
metal - pop - rock - hardcore - emo - neo - trip hop - hip hop - jazz - electronique - techno - dance - rock n' roll - death - trash - speed - heavy
YEZZI Interviews

Manimal
par cRam et muraï le 14-05-2006

Interview de Ju, chanteur de Manimal, avant leur concert lors du festival JERKOV au Batofar à Paris le 14/05.

LINE UP
Moi, je suis JU,je suis chanteur, je suis dans psykup aussi, avec mon batteur Brice, qui est dans psykup aussi et mon guitariste Vidda qui est aussi dans psykup (rires). Il y a Fabrice à la basse normalement mais qui n’est pas là [ce soir au batofar], il s’est fait une entorse au pouce et c’est yannick, ancien psykup, qui le remplace. Et il y a Ludo de Leiden à la guitare.

INFLUENCES
Il y a de solides bases DEATH quand même puisque c’est Vidda qui écrit les riffs de guitare, donc lui est pas mal influencé par Cannibal Coprse. Là sur le nouvel album [Succube], y a une touche un peu plus fusionneuse à la Living Color qui était pas trop sur le premier [eros et thanatos]. Une petite un peu funky des fois mais y a un coté groove, c’est marrant parce que c’est du death qui groove, c’est pas le cas tout le temps. Sinon on adore Strapping young lad, c’est très vaste, on n’a pas trop de limite. On essaye juste de faire de la musique extrême qui tranche un peu avec ce qui se fait normalement.

NOUVEL ALBUM SUCCUBE. TITRES ET COMPO
Et ben euh… ça c’est moi [pour les titres](rires), à chaque fois on essaye de faire un petit peu un concept, sur le premier album, c’était Eros et Thanatos donc il y avait ce concept romantique d’amour et de mort indissociable. Là maintenant, la Succube, c’est un personnage mythologique, sorte de démon femelle qui se sert de sa séduction pendant la nuit auprès de l’homme pour lui prendre son âme en douceur, donc voilà… Moi ce qui m’intéressait, c’était la métaphore amoureuse, le coté relation qui démarre sur les chapeaux de roues, super séduisant, qui va finir en enfer total parce que tu t’es fais balader. Les textes sont assez liés à ça et vu que je suis assez cinéphile, j’ai relié ça à un titre de film à chaque fois. Donc il y a des références plus ou moins lointaines à chaque film et à des situations que j’ai vécu ou que des gens ont vécu autour de moi. Donc, c’est un mix de tout ça : expériences personnelles, mythologie, métaphores et poésie, prose et de cinématographie beaucoup.

EVOLUTION DES TEXTES et DU CHANT, DES MUSIQUES
C’est plus réfléchi, je pense. Le premier album de Manimal, on l’a fait supervite. C’était sur le premier jet quasiment, on a mis tout ce qu’on avait. On avait envie de faire un projet parallèle et on a balancé tout ce qu’on avait et très vite. Les morceaux ont été faits très vite, c’était plus simple, plus efficace. On se prenait moins le choux. Là [pour Succube], on a passé plus de temps à l’écrire, c’est plus structuré, c’est un peu plus compliqué peut être et un peu plus difficile d’accès parce qu’il y a beaucoup de mélange. Mais ça reste des morceaux courts et dans la gueule c’est assez violent du début à la fin… Moi, j’y met un peu plus de mélodie qu’avant peut être. J’ai envie de trancher encore plus avec la musique mais après voilà, il y aura toujours des cris parce que je ne peux pas m’en empêcher (rires). [dans la musique] il y a toujours cette note death mais en plus colorée et métissée, ils ont [les autres du groupe] vraiment rajouté des touches plus funky, plus groovy et plus fusionneuse. Un coté riff qui groove vraiment et pas coloré death, plus chaleureux qui y était un petit peu avant comme sur « Break »… là on a vraiment poussé là dedans et moi j’ai suivi à la voix.

LA VOIX DE LA SUCCUBE
Oui, c’est ma sœur [élodie], elle avait fait une voix sur « libido »[psykup, le temps de la reflexion]. On lui a reproposé en fait au début de manimal, on s’était dit : « tiens, ce serait marrant » et puis on venait de le faire avec Psykup alors on s’est dit qu’il fallait mieux attendre un petit peu pour le deuxième parce que ça collait bien avec le style. A la fin de « libido » c’était particulier, c’etait vraiment ultra fourni, alors que là on voulait lui faire des plages pour elle. Là c’est vrai qu’elle a vraiment des interludes et surtout ça se prêtait énormément au concept du succube. C’est elle qui fait la Voix du Succube, qui le personnifie et je trouve que c’est encore plus cinématographique. Le fait qu’elle intervienne plusieurs fois, ça donne vraiment une couleur et je trouve ç a encore mieux que de l’intégrer dans un morceau où après tu galères, sur scène tu peux pas le faire ou alors il faut la sampler. Là c’est bien, et pour la scène, elle nous a carrément fait une voix pour l’intro, elle a refait un truc exprès.

MANIMAL, UN PROJET PARALLELE ?
Pfffff, maintenant, c’est vraiment un groupe à part entière. Avant c’était vraiment pour se défouler, faire autre chose, voir d’autres gens aussi, écrire différemment.

JERKOV, LE LABEL
Jerkov et Manimal, ça s’est fait en même temps. On a été le premier groupe de Jerkov et après ça nous tient à cœur parce que Mathieu [jerkov entre autre] nous a proposé ça [monter un label], il aimait ce qu’on faisait. Après ils se sont étendus, ils ont pris pleins de groupes, tout un tas de trucs différents, très bien. Là c’est le premier festival [BATOFAR]sur paris, c’est un challenge un peu.

TOURNEE DES MANIMAUX
Là c’est notre huitième date, vu que l’album est sorti un petit peu en retard, même pas mal en retard. Le début de la tournée est assez soft. Le gros de la tournée, ce sera de mi septembre à décembre et de janvier à mars/avril.

LE MOT DE LA FIN
Je remercie les webzines, parce que je me rend compte que ce sont eux qui parlent le plus des groupes. Manimal, ça a beaucoup buzzé sur le net et par les webzines. La souscription [proposée pour leur album sur leur site] a pas mal marché, ça nous aide carrément… c’est vraiment le coté « DO IT YOURSELF »…, un peu comme les webzines, c’est une démarche proche... par passion.

Plus d'infos sur: www.manimal.org

Photos (Cliquez dessus pour les agrandir)

Manimal - cliquez pour agrandirManimal - cliquez pour agrandir


Yezzi.net - Qui sommes nous? - E-mail