yezzi.net - webzine musical et culturel du collectif antistatic - musique - culture - lecture - theatre - chroniques - live reports - interviews - news - concerts - photos - liens - salles

Dimanche 19 novembre 2017

Groupe du moment:
Rag'n'Bone Man
Soul Pop Blues
Rag'n'Bone Man est la révélation du moment avec la sortie de son premier album "Human"
:Site web ici:


Les nouveaux articles de Yezzi
Interviews récentes:
Ugly Kid Joe
Tang
Wonderbar
Therapy?
Le Dead Projet

Chroniques récentes:
Aqme - Dévisager Dieu
Exodus - Blood In Blood Out
Lordi - Scare Force One
Billy Idol - Kings and Queens Of The Underground
Alice Cooper - Raise The Dead - Live From Wacken

Live reports récents:
Saxon - Skid Row
Accept
Steve Harris British Lion
Nine Inch Nails
Suicidal Tendencies - The Inspector Cluzo

Infos
Concerts
Salles de concert


Les Partenaires de Yezzi

MySpace.com
My Space Webzine Yezzi

Voltadikt.com
VOLTADIKT.com - Plateforme de téléchargement pour groupes indépendants & DIY

Première Pression
Premiere Pression - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Popcorn
Popcorn -Magazine mensuel sur les musiques amplifiées - supplément de Flash Hebdo et disponibles dans les shops, music shops, stands concerts,...

Bikini/Bleu Citron
Le Bikini et Bleu Citron - Concerts à Toulouse et en Midi Pyrénées

Jerkov Musiques
Jerkov Musiques - Label - Booking - Promo - Tourneur - Manimal - Agora Fidelio - Psykup - ... - Toulouse

Sidilarsen
Sidilarsen - Boom Boom Metal - Punk Electro Ragga Dance Metal - Toulouse

Tezla Booking Promo
Tezla booking et promo













Yezzi Radio
metal - pop - rock - hardcore - emo - neo - trip hop - hip hop - jazz - electronique - techno - dance - rock n' roll - death - trash - speed - heavy
YEZZI Interviews

Didier Super
par Djinax le 28-10-2009

Personnalité totalement imprévisible à l’humour irrévérencieux et vitriol, Didier Super n’a pas son pareil dans le paysage musical de l’hexagone. Rencontre avec un artiste qui n’a peur de rien, ni de personne…

Tu reviens avec « la merde des autres », un album de reprises ? Tu en rêvais ou tu n’as trouvé que ça comme idée pour faire un album ?

Des idées, j’en ai plein ! Mais les bonnes chansons je les garde pour mon spectacle. Cet album je le fais pour 2 raisons. La première, c’est Simon, le batteur de mon groupe, il est prof d’aviron depuis 1999 et il a arrêté l’année dernière, il n’en pouvait plus à 50 heures par semaine. Je lui ai donc proposé 35 cachets à 100€ soit les 2/3 d’une intermittence pour faire l’album. Donc il a pu faire ça dans le garage de sa mère avec son ordinateur et comme il joue de tout très bien, enfin on se comprend, il a tout fait. La 2ème, c’est qu’avant j’étais chez V2, un label soit disant indépendant (au passage pour moi, un label, c’est juste une major qui n’a pas réussi) qui s’est fait racheter par Universal. Sur le coup, je n’avais rien contre, c’est une maison de disque donc ils veulent vendre, c’est la même imposture euh... incompétence, je veux dire. A un moment donné, je commençais a en avoir marre que nos 2 marques soient juxtaposées. Et puis faire ce disque, c’était l’option obligatoire dans mon contrat.


Avec des reprises, tu fais un peu dans la facilité…

Oui c’est clair ! Et j’ai encore de quoi faire 2 albums avec la comédie musicale qu’on écrit et le spectacle solo. Mais si tu enregistres les chansons, les gens les connaissent et du coup, ce n’est plus intéressant de les faire en live. C’est pour ça que je n’enregistre plus mes nouvelles chansons. Il y a 2 ans, j’avais enregistré un disque avec celles que je n’avais plus envie de jouer en concert, car je les trouvées moins bien.


Comment s’est déroulé le choix des reprises ?

Je pense que ce sont des chansons qui ont été un peu plus martelé que d’autres par les médias, c’est le principe du tube, ce sont des chansons que tu ne choisis pas d’entendre et que tu connais par cœur, c’est comme ça qu’on vend des disques. Donc, tu fais un peu ce qui te passes par la tête.


Combien de temps t’a pris cet album, au niveau de l’enregistrement ?

C’est important comme question ça ? Je ne sais pas combien de temps ça lui a pris à ce fumier, moi ça m’a pris 3 jours… bon un peu plus. Et lui, ça lui a pris 3 mois en comptant le mix.


Ton ras le bol du showbiz et des majors s’apparente à un suicide commercial…

Je suis plutôt dans le caniveau du showbiz, moi ! Le suicide commercial, c’est comme ça qu’on a surnommé le disque. Car à part, toi et quelques radios à la con, personne n’en entendra parler. Le cd est fait et on l’a fait comme on avait envie. Très sincèrement, j’en n’ai rien foutre que ça se vende.


Quoi de neuf sur cette tournée ? Tu es accompagné ?

Déjà, je ne fais pas de tournée en fonction d’un disque. En ce moment, le répertoire de mes concerts n’a rien à voir avec le disque. Il y a une formule en solo et une formule en groupe avec lequel on tourne surtout l’été et où on joue quelques morceaux des disques. On n’est pas dans une logique de tournée avec une maison de disques qui met du blé. Je fais des concerts toute l’année, qu’il y ait un produit dérivé à vendre ou pas.


Est-ce que tu sais où tu vas, ou tu fonctionnes uniquement à l’envie ?

Tu sais, dans les métiers artistiques, quand tu as un plan de carrière, en général, ça s’arrête assez tôt.


Un petit mot sur la comédie musicale que tu es en train de préparer, à quoi peut-on s’attendre ?

Ça va s’appeler « Et si Didier Super était la réincarnation du christ ? », c’est une comédie musicale que l’on fait avec les moyens du bord car TF1 Vidéo ne nous a donné de budget (rires). Ça tombe bien, c’est comme ça qu’on fait les meilleurs spectacles. On a encore 8 semaines de répétitions et le spectacle sera prêt en Mai, sans produit dérivé.


Tu as d’autres projets ?

Oui, on va sortir une BD. Depuis 2003, je traîne dans les bureaux du show bizness parisien, j’ai pleins de choses à raconter, du coup on fait une BD pour parler de tout ça car c’est trop con de garder ça pour soi (rires). J’ai quelqu’un de crédible qui me la dessine et j’ai fait le scénario vu que je l’ai vécu et ce sera avec les vrais dialogues. Bizarrement, la sortie de la BD coïncide avec celle de la comédie musicale, d’un point de vue business, c’est très bon, mais ce n’est pas voulu (rires).


On entend souvent parler de procès ou d’attaque envers les rappeurs comme Orelsan et autres comiques comme Dieudonné ou Timsit. Tu vas beaucoup plus loin qu’eux, en as-tu déjà eu et si non, pourquoi selon toi?

En général, les gens font des procès aux comiques car ils savent qu’ils ont de l’argent, quelqu’un qui s’excite tout seul dans les caves, on ne va pas aller l’emmerder. Pour le cas Orelsan, c’est malheureux sa chanson où il dit qu’il aimerait bien taper son ex qui l’a largué, mais il fait du rap. Le rap, dans la tête des gens, c’est de la musique d’arabe et dans la tête des gens les arabes battent leurs femmes. Pourquoi ? Parce qu’en général, ils se marient de manière arrangée, du coup ils ne sont pas amoureux donc ils cognent. C’est tout un truc à comprendre. (rires).


Tu penses que l’on peut rire de tout ?

Oui, il n’y a pas de raison, car en général, il ne nous reste que le rire. On peut rire de tout mais pas avec des cons.


Site moi un sujet que tu n’as pas encore traité ?

Si je le savais, je serais en train de le traiter. En général, je parle assez peu de politique et de Star Academy, bref de la culture de masse qui se fout ouvertement de notre gueule. Donc allez faire une chanson contre des gens qui se foute déjà de ta gueule, c’est un peu un dîner de cons dans les 2 sens.


Peux-tu nous parler des Têtes de vainqueurs, ton projet de BMX et as-tu prévu de refaire des démonstrations ?

On continue, je viens d’apprendre qu’on joue le 1er Mai à Lille. Quand on veut de nous, on y va. J’étais encore en train de m’entraîner tout à l’heure (me montrant une attelle à sa cheville).


Tu écoutes quoi en ce moment ?

Je n’écoute pas France Inter. J’ai acheté la compilation rouge des Beatles. J’ai du mal à écouter des choses récentes. On dit que les maisons de disques ont du mal à vendre à cause du téléchargement mais en fait tu te dis que ce n’est pas la seule raison, c’est aussi parce qu’ils vendent des albums mauvais. Et quand t’écoutes quelques chose de récent, tu arrives toujours à sentir quelque chose qui fait que l’artiste à besoin que ça se vende car il a une pression malsaine derrière. Ça m’est déjà arrivé d’avoir un coup de fil d’Universal avant que le disque sorte, en disant « génial l’album mais il nous manque 2 titres », j’en parle dans la BD d’ailleurs. Et quoi ? Tu veux que je te chie 2 titres, donc tu veux plus et que ce soit moins bien et tu t’étonnes de ne plus vendre d’album. Donc à un moment tu te fâches et tu leurs dit qu’ils ne vendent plus parce qu’ils vendent de la merde. Ils font tout pour que leurs artistes fassent de la merde et les artistes sont les premiers à baisser leur froc dans ce cas là. Pendant les manifs des intermittents de 2003, on n’a pas trop vu les artistes du show bizness.


Mais justement ta culture c’est plutôt la chanson, le rock, le punk… ?

J’aime bien le punk parce que j’aime bien jouer de la guitare, et comme je suis mauvais, j’écoute de la mauvaise musique. Quand tu ne sais pas faire du rock, tu fais du punk.


Si tu avais un groupe ou un artiste à faire découvrir ?

J’aurais bien dit les Suprêmes Dindes mais ça n’existe plus, c’était un des rares bons groupes qu’on ait pu croiser. Après là, je ne vois pas trop, on croise tellement de connard. On a croisé un mec qui s’appelle Daniel Hélin et qui est pas mal du tout, un belge. On avait le même tourneur qui nous a viré pour les mêmes raisons, c'est-à-dire que notre notoriété n’est pas devenu celle de Pierre Palmade. Donc on s’est mis à chercher nos dates. Même ceux qui prétendent avoir de l’étique, tu t’aperçois que sans ça, ils ne font pas grand-chose de pertinent.


Une reconversion en comique, ça te tentes ?

Je le fais déjà un peu avec mon one man show, et j’ai joué 9 mois au Point Virgule. Mais devenir comique, quand tu vois le niveau, je n’ai pas envie d’être assimilé à ça, qu’ils se démerdent entre eux.



Justement quels sont tes comiques préférés ?

Ceux qui me font le plus marrés, ce sont les artistes de rue en général. Le mec qui me fait le plus rire, c’est Jean-marc Roilllon qui fait Neutron dans Mazout & Neutron, leur spectacle s’appelle « Bien rire avant de mourir ». Il est plus marrant que Ronan Tablantec, un toulousain. De toute façon, il y en a pleins qui sont meilleurs que Ronan Tablantec (rires).


Et dans les comiques plus connus, tu es plutôt Coluche ou Dieudonné…. ?

Dieudonné bien sur, je le trouve très marrant. Le show bizness et le public qui consomme du show bizness sont tellement crétins. C’est le seul comique qui a du talent aujourd’hui. Je pense qu’à un moment donné si tu veux être vrai avec toi-même, tu es obligé d’envoyer tout péter, du coup il lâche plus rien. Si les gens ont envie de le traiter de fasciste islamiste, qu’ils le fassent, ça leur fait du bien, et lui, il s’en branle et il laisse faire, c’est là qu’il à la classe,. Mais quand tu fais juste le pas d’aller voir sur son site ce qu’il a réellement à dire, tu t’aperçois que tout est cohérent, drôle et en aucun cas haineux.


Qu’est ce qu’on peut te souhaiter pour l’avenir ?

J’attends avec impatience le 21 décembre 2012 parce que je commence à être un peu fatigué. Et s’il ne se passe rien, avec mon copain Jean-Marc, on organise la fête des rescapés le 22 décembre près de Valence, chez les Baba cool.


Plus d'infos sur: www.didiersuper.com

Photos (Cliquez dessus pour les agrandir)

Didier Super - cliquez pour agrandirDidier Super - cliquez pour agrandir


Yezzi.net - Qui sommes nous? - E-mail